Sortir de l’UE, contre les privatisations, nationaliser : Alstom, énergie, transports … [le dossier d’initiative-communiste.fr]

nationalisation alstomAu cours des derniers jours le PRCF a eu l’occasion de s’exprimer au sujet du dépeçage en cours d’Alstom et plus généralement de l’industrie.

Au delà d’Alstom www.initiative-communiste.fr site web du PRCF à de nombreuses reprises a eu l’occasion de montrer la nécessité des nationalisations. Et de dénoncer les opérations de privatisations en cours impulsées par les diktats de l’UE. Ces différents articles au sujet de la nationalisation d’Alstom et de la création d’un pôle public de l’industrie pour réindustrialiser le pays, de la privatisation en cours des et , de la SNCF, de l’énergie et des barrages etc. l’évidence du point n°3 du programme candidat du PRCF.

3. DEMOCRATIQUEMENT le SECTEUR FINANCIER et le CAC-40 pour REINDUSTRIALISER notre pays, PRODUIRE, CHERCHER, créer EN FRANCE.

3.1. Interdire les délocalisations et confisquer toute entreprise procédant à des licenciements collectifs après avoir perçu des fonds publics; suspendre tout projet tendant à privatiser ou à libéraliser un secteur économique; remettre en cause radicalement « l’économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée » imposée par l’OMC, le FMI, les traités européens supranationaux et néolibéraux;

3.2. (Re-)Nationaliser, sans indemniser les gros actionnaires, l’ensemble du secteur financier, bancaire et assurantiel; orienter ce secteur vers la création d’emplois, l’aide aux PME et la réindustrialisation du pays; nationaliser tout le CAC-40 ainsi que toute très grande entreprise d’intérêt stratégique : grande industrie, armement, commerce de gros et grande distribution, ports et aéroports, téléphonie, ferroviaire… ; constituer un pôle énergétique 100% public fédérant , GdF, Suez, AREVA et privilégiant la sûreté des installations, le contrôle citoyen, la recherche, des tarifs bas pour les particuliers et les PME créatrices d’emplois; re-nationaliser Renault et mettre en place une filière automobile franco-française avec un statut protecteur pour les salariés de la filière, équipementiers compris; mise en place d’une gestion démocratique tripartite des grandes entreprises nationalisées : Etat, salariés, usagers.

3.3. Instaurer une planification démocratique nationale ancrée sur le secteur public bancaire et industriel de manière à valoriser harmonieusement tout le territoire national; mettre en place une stratégie industrielle et agricole nationale; cette planification devra largement solliciter l’intervention des travailleurs et des citoyens.

3.4; Taxer le fret routier international, développer le ferroutage, reconstituer une SNCF opérationnelle et bon marché, re-nationaliser Air-France et « Régional »;

3.5. Abolir la contre-réforme Pécresse de la Recherche, refonder et libérer la recherche publique;

3.6. Mettre en place des mécanismes économiques permettant de payer le prix du travail des paysans et des marins-pêcheurs, de favoriser l’agriculture paysanne de qualité et non les gros agrariens ou les actionnaires des grandes surfaces, de soumettre la grande distribution aux consommateurs, aux paysans et à l’intérêt de la nation;

Petite revue de presse – non exhaustive – des articles que vous avez pu lire (ou que vous avez manqués) sur initiative-communiste.fr ces derniers mois :

Industrie :Alstom, Florange, …. :

Energie :

Transport, infrastructures et équipements : Routes et autoroutes, SNCF, SNCM…

Service public :

Commentaire de lecteur “Sortir de l’UE, contre les privatisations, nationaliser : Alstom, énergie, transports … [le dossier d’initiative-communiste.fr]