sncf-vautours-privatisationCOMMUNIQUE DE LA COMMISSION LUTTE DU PRCF

Dans la droite ligne de ces prédécesseurs, le gouvernement Ayrault et la direction de la SNCF qui reprennent que les propositions du rapport de la CESE (juin 2012) dont Le Paon était l’un des rapporteur pour dire oui à la libéralisation des TER et TGV en 2019 !!! Ont l’intention de scinder le système ferroviaire en trois établissements, ce qui soulève une large hostilité chez les salariés. Pour eux, c’est la libéralisation du secteur qui continue.

Les cheminots rejettent la “réforme“ ferroviaire annoncée par le gouvernement et qui devrait, être débattue à l’Assemblée nationale dès cette rentrée. Ils dénoncent un projet de réforme passée sous les fourches caudines bruxelloises, dictée par la course à la rentabilité et qui prépare, de fait, la libéralisation et la dénationalisation  finale du secteur à l’horizon 2019.

Pour le PRCF, en plus des revendications des salariés, il y a  urgence à mettre en place un plan d’action immédiate pour sortir le pays du marasme économique:

  • Renationalisation sur la base des nationalisations de 1945.
  • 100% des services publics à l’Etat, y compris pour les ex-sous-traitants privés.
  • Nationalisation de tous les systèmes bancaire et de crédit, des compagnies d’assurance, du réseau de distribution de l’eau, des firmes d’armements, de tous les monopoles et secteur-clés de l’économie (sans indemnités pour les gros actionnaires), grandes surfaces commerciales et leurs filiales associant à la gestion démocratique les producteurs et les consommateur, toute chose qui impliquent la sortie de la France de l’euro, de l’union européenne et des négociations sur le Grand Marché transatlantique…

En matière des transports :

  • Politique de renforcement du rail et non inflation permanente du gros transport routier : au détriment de la route : ouverture de lignes nationales, régionales et de banlieue en nombre suffisant, à partir d’études sur les besoins des usagers.
  • Développement du ramassage par bus pour les courtes distances dans les zones faiblement peuplées, en rabattement sur le réseau ferré qui doit constituer l’ossature de tout le système de transport et autour duquel les activités industrielles, commerciales ou de services s’organiseront.
  • Politique tarifaire rendant les transports en commun accessibles à tous, remise en état des routes nationales et départementales par la restauration d’un ministère de l’Equipement, renationalisation des autoroutes sans aucune indemnités pour les actionnaires privés qui se seront sucrés sur le dos de l’usager et du contribuable…
Logo PRCF

Logo PRCF

Le PRCF apporte son soutien aux cheminotes et cheminots qui seront dans l’action à l’appel de la fédération CGT,  qui a déposé un préavis national de grève du mardi 08 OCTOBRE 2013 à 19h au jeudi 10 OCTOBRE 2013 à 8h.