Non le nombre de fonctionnaires n’a pas augmenté ! Oui la France a besoin de la fonction publique !

Non le n’a pas augmenté, oui la france a besoin de la . La rédaction d’initiative communiste s’est penchée sur les chiffres et les statistiques français et internationaux pour tordre le cou aux mensonges propagés à grand renfort médiatique par F. qui prétend supprimer 500 000 fonctionnaires en France. Soit le quart de la d’État ou la moitié des médecins et infirmiers des hôpitaux publics !

Des chiffres à diffuser largement autour de vous !

Le nombre de fonctionnaires en France et son évolution

Contrairement à ce que veut faire croire la propagande de la droite (LR, FN, PS), le nombre d’emplois publics n’a pas réellement augmenté en France depuis les années 1980. Bien sûr le nombre de fonctionnaires (et de précaires) employés par les trois versants de la fonction publique (État, Hospitalière et Territoriale) a augmenté entre 1980 et 2014, passant de 3,8 millions à 5,6 millions, mais dans le même temps, la population active elle a augmenté de près de 5 millions et surtout la population totale de 10,5 millions d’habitants. Autant d’élèves ayant besoin d’écoles, de malades ayant besoin d’hôpitaux, de citoyens ayant besoin de pompiers etc.

Entre le début des années 1980 et le milieu des années 2000 la part du nombre de fonctionnaire par rapport à la population active a augmenté. Ce qui s’explique à la fois par les départs à la retraite des générations du baby-boom mais également l’allongement de la durée des études des jeunes : la part de la population active sur la population totale a diminué de 2,4% sur cette période. De fait le nombre d’emplois publics rapporté à la population totale n’a que faiblement évolué passant de 7,19% en 1980 à 8,57% en 2014.

nombre-de-fonctionnaires-en-france-1980-2015

Alors bien sûr les tenants poujadistes de la chasse aux fonctionnaires, les Le Pen, Fillon et autres Valls ou Macron clament à l’unisson du MEDEF que la France est championne du monde de l’emploi public. Sauf que ce n’est pas la réalité.

Une étude de l’OFCE dont les résultats ont été diffusés par Alternatives Economiques tort le cou à ce qui n’est qu’un vilain mensonge.

La France dispose de 82 fonctionnaires pour 1000 habitants à peine plus que la Belgique (76/1000) mais bien moins que la Finlande (127/1000) ou le Danemark (144/1000).

nombre-de-fonctionnaires-pour-1000-habitants

Rapporté à la surface du pays, il convient de remarquer que la France dispose de bien moins de fonctionnaires au km² que l’Allemagne : 8,4 fonctionnaires/km² contre 13,5 fonctionnaires/km² outre Rhin. Mais bien plus que la Suède (2,5) ou le Royaume Uni (6,3) mais à peu près autant que le Portugal (7,7). Ce qui doit rappeler que le nombre de fonctionnaires en soi ne signifie pas grand chose : il faut le rapporter aux services publics rendus, aux spécificités de l’aménagement du territoire. La densité de population de la France est inférieur de deux fois à celle de l’Allemagne.

Par ailleurs il est intéressant de rapporter le nombre de fonctionnaires au nombre d’emplois mobilisés pour les services publics. On remarque ainsi que le nombre d’emplois cumulés dans le secteurs de la , de l’éducation et de l’administration publique en France et Allemagne et au Royaume Uni rapporté à la population sont très similaires (respectivement, 125, 126 et 126 /1000). En revanche les services publics allemands et britanniques sont bien plus privatisés avec des taux d’emplois privés dans les services publics de respectivement 52% et 65% contre 34% en France.  Observons d’ailleurs encore une fois qu’au niveau international, la France est loin d’être un modèle de nationalisation de ses services publics. L’Italie, la Hongrie, le Portugal emploient plus de 75% de fonctionnaires pour faire fonctionner leurs services publics. Sans parler du Danemark ou de la Finlande où 94% et 97% des travailleurs des services publics sont des fonctionnaires.

RGPP et : un vaste plan social qui frappe la fonction publique

D’après l’ INSEE en 2009 et 2014 la fonction publique d’État a supprimé plus de 100 300 emplois de fonctionnaires. Professeurs, ingénieurs, magistrats, techniciens c’est un véritable plan social qui a frappé les fonctionnaires d’État sous Sarkozy puis sous Hollande sous prétexte de Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) puis de MAP (modernisation de l’action publique). Le tout pour satisfaire uniquement aux critères de Maastricht c’est- à- dire de l’Euro.

Toute fonctions publiques confondues, le nombre de fonctionnaires (hors contrats aidés) a augmenté de moins de 1% entre 2009 et 2014. Moins de deux fois l’augmentation de la population totale (2%)

L’emploi en France selon la catégorie socio-professionnelle

emplois-en-france-selon-la-categorie-socio-professionnelle

Entre 1982 et 2015, selon l’INSEE, le nombre d’emplois en France est passé de 22,5 millions à 25,8 millions soit une augmentation de 14,8%. Dans le même temps, la population totale de la France est passée de 55,57 millions d’habitants à 66,15 millions soit une augmentation de 19%. Ces chiffres illustrent d’ailleurs l’importante augmentation du chômage, avec plus de 3,5 millions de chômeurs inscrits en catégorie A et plus de 8 millions de travailleurs au chômage. Les chômeurs sont ainsi plus nombreux que les travailleurs occupant un emploi relevant des professions intermédiaires.


les chiffres clés de la fonction publique

Année part des fonctionnaires au sein de la population active (%) Part du nombre de fonctionnaires dans la population totale (%) Population active en milliers Nombre de fonctionnaires en milliers
1980 16,2 7,19 23480 3804
1990 17,14 7,53 24662 4227
2000 18,06 8,04 26078 4710
2007 19,01 8,29 27579 5243
2009 19,57 8,56 27998 5479
2010 19,53 8,53 28082 5484
2011 19,45 8,46 28051 5456
2012 19,34 8,44 28244 5462
2013 19,59 8,54 28343 5552
2014 19,7 8,57 28374 5590

chiffres_cles_2015-fonction-publique