#OXI Grèce : victoire du NON ! C’est NON à l’UE ! 61 % de OXI

:

LOGO-PRCF+INILa très large victoire du “OXI” révèle la volonté farouche du peuple grec de dire non à l’austérité perpétuelle et à l’humiliation nationale auxquelles la Troïka veut le condamner. Renouant avec leur glorieuse histoire de résistance, les Grecs viennent de vaincre l’ de la réaction et de la contre-révolution coalisée contre eux.

La victoire du OXI c’est aussi un avertissement à l’adresse de Tsipras et Syriza. L’heure n’est plus aux tergiversations, il faut affronter ce qui fondamentalement met les Grecs et le pays dans une situation d’urgence humanitaire : l’euro, l’, l’OTAN et le capitalisme .

Si le gouvernement grec ne relève pas ce défi la brèche que l’OXI a ouverte sera rapidement une parenthèse refermée.

Sinon un danger planerait sur la Grèce : le fascisme mou issu d’un putsch de l’UE ou le fascisme pur sucre d’Aube Dorée dont les liens avec certains cercles de l’armée et de la police ne sont un mystère pour personne. Aube Dorée fait parti du dispositif para-étatique de la bourgeoisie grecque et des ses parrains européens et américains.

Enfin la victoire du OXI est un encouragement pour tous les peuples d’Europe et le notre en particulier. Les Français, renouant avec leur tradition révolutionnaire, peuvent s’unir dans un vaste Front Antifasciste, Populaire et Patriotique pour porter la sortie, par la porte de gauche, de l’euro, de l’UE, de l’OTAN, pour remettre à l’ordre du jour la seule alternative au capitalisme: le socialisme.

www.initiative-communiste.fr site web du le 5 juillet à 21h

Résultats du referendum :

  • OXI (non) : 60%
  • NAI (oui) : 40%
  • Nul: 5,6%
  • taux de participation : 60%

à partir de résultats partiels, source ministère de l’intérieur grecsresultat referendum communiqué PRCF

Communiqué du KKE (parti communiste grec) : déclaration du secrétaire général du Comité Central du KKE, Dimitris Koutsouba – 5 juillet 2015

La classe ouvrière, les classes populaires de notre pays unies et alliées, vigilantes et prêtes à l’action veillent à ce qui va se passer. Que cela conduise à un nouvel accord-guillotine, un memorandum constitué essentiellement de mesures d’austérité ou que cela initie des suites avec un double cours de l’euro conduisant notre peuple à la faillite.

Le continuera à être en première ligne, à l’avant garde pour que notre peuple puisse résoudre immédiatement les problèmes de sa survie, pour construire une alternative pour supprimer toutes les mesures anti-peuple, pour rompre avec l’UE, avec le pouvoir du Capital, pour une nouvelle société de prospérité pour le peuple.

12 Commentaires de lecteur “#OXI Grèce : victoire du NON ! C’est NON à l’UE ! 61 % de OXI