Bas les pattes devant les communistes d’Ukraine

LOGO-PRCF+INILa clique réactionnaire- au pouvoir à et issue du coup d’état de Maïdan lance une attaque violente contre le PC d’. Les ministères de la Justice, de l’Intérieur qui persécutent les communistes d’ depuis des mois, veulent interdire le valeureux P.C. d’, cœur de la résistance antifasciste et anti-impérialiste à l’UE atlantique et à ses alliés néonazis de Kiev.

La fascisation de l’Ukraine soutenue par l’UE, les E-U et l’OTAN aboutit à cette tentative scandaleuse des pseudo-démocrates et vrais fascistes contre les communistes qui défendent avec fermeté les libertés démocratiques et les luttes sociales des travailleurs et du peuple d’Ukraine.

Solidarité antifasciste avec nos camarades du KPU

Solidarité antifasciste avec nos camarades du KPU

Le PRCF salue ses camarades ukrainiens et exprime sa solidarité internationaliste au PC d’Ukraine.

Nous demandons à toutes les forces franchement communistes de France de s’exprimer en commun contre ce viol de la liberté d’expression et d’organisation vantée hypocritement par la droite et par le fausse gauche.

A cette fin nous adressons ce communiqué à nos camarades des Assises du ainsi qu’à nos camarades Danièle Bleitrach et Marianne Dunlop, qui ont permis la tournée en France de deux dirigeants communistes ukrainiens que la direction du PRCF a rencontrés à Hénin-Beaumont et à Vénissieux.

Organisons la défense du PC d’Ukraine, car le défendre c’est défendre la démocratie partout et lutter contre la fascisation partout. PARTOUT ET TOUJOURS L’ANTICOMMUNISME ET L’ANTISOVIETISME PAVENT LA VOIE DU FASCISME !

Communiqué de la Commission Internationale du PRCF

Sur le procès pour la mise hors la loi du Parti communiste d’Ukraine: Une déclaration de Kostas Papadakis, membre du Parlement européen et du comité central du Parti communiste de Grèce KKE

Le procès pour mettre hors la loi le Parti d’Ukraine a commencé mercredi 4 février à Kiev. Les accusateurs du Parti d’Ukraine dans le procès sont le Ministre de la justice d’Ukraine, le Ministre de l’intérieur et l’Agence nationale d’information. Ils accusent le PC d’Ukraine de “propagande pour diviser”. Des actes similaires de persécution contre les cadres et les membres de ce parti sont en cours dans tout le pays avec des accusations infondées et insoutenables. Elles sont réfutées et dévoilées par les cadres du parti. Un représentant du KKE, Kostas Papadakis, membre du comité central et du parlement européen, a assisté au procès sur invitation du Parti d’Ukraine.

A la conférence de presse organisée par le PC d’Ukraine pour les médias ukrainiens, K. Papadakis a noté:

” Le procès d’aujourd’hui, qui se poursuivra, est juste une partie d’un barrage de persécutions qui sont en cours au dépens du PC d’Ukraine, et aussi contre les membres et les cadres du Parti. La persécution et les machinations pour mettre hors la loi les communistes et leur activité sont inacceptables et répréhensibles. Elles s’attaquent au peuple même et à leurs droits. Les communistes d’Ukraine ont apporté une grande contribution à la lutte des Ukrainiens, pour toutes leurs acquisitions, à la fois durant la Grande victoire Antifasciste des peuples et aussi durant les années de la construction socialiste, et également de nos jours.

“Ces actes de persécution sont dangereuses pour les Ukrainiens et les peuples dans leur ensemble. Ils indiquent les tentatives pour fournir un nouvel élan aux plans impérialistes en Ukraine et la région la plus vaste. Ce sont des plans qui ont été tramés en cette période par l’UE, les USA, l’OTAN, la classe bourgeoise d’Ukraine et son gouvernement réactionnaire qui est soutenu par les forces fascistes, dans le cadre de leur rivalité avec la Russie.

“De cette manière, ils démontrent que les Ukrainiens feront face à la poursuite de la guerre fratricide pour les intérêts des impérialistes et à la nouvelle série de mesures anti-ouvrières. Les communistes sont ciblés par la classe bourgeoise parce qu’ils sont les seuls à lutter contre l’attaque anti-peuple et l’hystérie nationaliste. Ils sont les seuls qui peuvent montrer le chemin hors de la barbarie capitaliste. La falsification de l’histoire, les distorsions éhontées au sujet de la contribution des communistes au socialisme ne réussiront pas.

“Une fois de plus le KKE exprime sa pleine solidarité avec le d’Ukraine et il confirme qu’il informera le peuple grec sur cette offensive anti-communiste. Avec son intervention dans le mouvement ouvrier, dans les parlements grec et européen, il continuera à révéler et à lutter contre l’anticommunisme. Seul les peuples peuvent gêner et neutraliser toute sorte de plan anti-peuple et par leur lutte de vaincre ceux qui en sont les protagonistes.”