UNION LA PLUS LARGE CONTRE LA GUERRE IMPÉRIALISTE ET POUR LA PAIX. l’appel du PRCF

« Un conflit pourrait éclater à tout moment »

C’est le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, qui alerte le monde en ces termes.

« Un conflit pourrait éclater à tout moment en Corée du Nord ».

Rappelons les faits : le président Trump a de façon unilatérale, illégale, hors cadre de l’ONU, bombardé un pays souverain, la . Cela sous le prétexte d’une attaque chimique dont aucune commission internationale et neutre n’a pu confirmer ni l’auteur, ni les circonstances.

Après cette agression Donald Trump a continué à faire monter la tension en frappant cette fois une zone de l’Afghanistan avec la « mère des bombes » c’est-à-dire la plus grosse bombe conventionnelle de l’ armée étasunienne. Objectif officiel : un camp de l’OEI. En fait un message de plus. Les États-Unis frappent où, comment et quand ils le veulent.

Au même moment l’Exécutif étasunien annonce l’envoi d’une flotte de guerre, dont un porte-avion, aux portes de la RPDC (la Corée du Nord) alors que le président Trump menace : »Je suis prêt à régler le problème nord-coréen ». L’option militaire « a toujours été sur la table », a rappelé dimanche l’ancien ministre de la Défense de Barack Obama, Ashton Carter ce qui prouve l’erreur politique majeure de ceux qui voyaient en Donald Trump un « pacifiste » face à la belliciste H.Clinton. En  fait ces gens oubliaient la nature du capitalisme ‘impérialiste qui « porte la guerre comme les nuées portent l’orage »(Jaurès).

La menace est réelle. La sous- estimer ne ferait qu’en augmenter l’ampleur et la dangerosité.

Derrière la Syrie le choc pourrait avoir lieu avec la . La menacée et encerclée par l’OTAN qui multiplie les provocations aux frontières de la Fédération russe. Sans oublier le conflit latent en .

En Corée c’est avec la que le choc menace. On imagine avec effroi ce que cela signifierait.Le début de l’extermination du monde car il est impossible de vaincre la et ses un milliard quatre cent millions d’habitants sans plonger le monde dans l’apocalypse finale. La qui ne cesse d’avertir du danger de même que la Russie qui appelle » à la retenue et au calme ».

Face à cette situation véritablement explosive on attendrait que la voix de la France s’élève avec force pour la paix et contre les menaces de guerre. Rien de cela n’advient. Au contraire François Hollande, le finissant président de la République assez lâche pour déserter le combat des présidentielles, se positionne en faveur des frappes américaines. Durant tout le conflit syrien le pouvoir PS s’est toujours positionné non seulement comme le caniche des États-Unis, mais un caniche plus impérialiste que son maître. Quand Obama abandonne l’idée de bombarder la Syrie, MM. Hollande et Fabius éructent de dépit. La politique de la canonnière, des interventions tous azimuts, voilà le credo des « socialistes ». De la guerre d’Algérie à l’expédition de Suez en passant par l’intervention en Libye,en Centre Afrique, au Mali, en Côte-d’Ivoire…les sociaux-impérialistes se prononcent, comme leurs prédécesseurs de 1914, en faveur de la boucherie générale et mondiale. Dignes successeurs du « chef de guerres » F.Hollande, guerres faites avec le sang des autres, guerres qui aggravent les menaces terroristes contre les Français,  guerres qui coûtent des centaines de millions d’euros, Hamon et Macron proposent de rester dans l’OTAN, félicitent Trump de ses blitzkriegs contre la Syrie, l’Afghanistan et ses menaces criminelles contre la Corée. Ils veulent tous de l’argent pour les marchands d’armes, 2 voire 3% du PIB de la France pour nous armer. Pour défendre la patrie ? Nullement ! Pour que les peuples servent de chair à canon aux impérialistes de l’OTAN/UE aux quatre coins du monde contre d’autres peuples qui ne leur ont rien fait ! Rappelons à cet égard que ce qui défend la patrie c’est le peuple en armes, pas une armée de professionnels qui risque toujours de se transformer en garde prétorienne de la grande bourgeoisie y compris contre le peuple  s’il se montre trop insoumis.

Parfois des citoyens nous demandent le pourquoi de notre soutien critique à la candidature de JL Mélenchon. La meilleure réponse que nous pouvons faire est celle-ci : lui, au moins, il est pour la sortie de l’OTAN, il est dans le camp de la paix.

Jamais depuis longtemps autant de nuages noirs ne se sont rassemblés au-dessus de la tête des peuples. La guerre devient une menace immédiate et une telle guerre serait générale et exterminatrice. Mais rien n’est inéluctable. Les peuples peuvent arrêter le bras des assassins. A condition qu’ils se lèvent et luttent pour la paix et contre l’ fauteur de guerre. Le mouvement communiste international qui est né du refus de la Première Guerre mondiale impérialiste sera au premier rang de ce combat .Qu’un vaste et large front des forces de paix se lève ici et maintenant. Il y va de l’avenir de nos enfants, il y va de la civilisation, il y va de la vie.

Le PRCF vous appelle à l’action et au combat pour la paix sans attendre.

La paix comme le progrès social ne sont pas le résultat de miracles électoraux mais de l’action déterminée de la classe ouvrière et du peuple.

16 avril 2017


Guerre : l’Imperialisme américain a encore frappé ! – déclaration des JRCF

Les Etats Unis bombardent la !

59 missilles «Tomahawk» ont été tirés, vendredi 7 avril, par la marine états-unienne stationnée en mer Méditérrannée sur la base aérienne syrienne d’Al-Chayrat.
Wachington justifie son geste en affirmant que le gouvernement de la République Arabe Syrienne aurait utilisé des armes chimiques sur la ville de Khan Cheikhoun.
Le président syrien a clairement démenti cette accusation.

Comme pour l’Irak en 2003, les impérialistes américains, dirigés cette fois par Trump, ont bombardé, sans aucune preuve de leurs accusations, sans aucune investigation et, surtout, sans aucun mandat international, une nation souveraine du Moyen-Orient.

La Fédération de Russie, la République Populaire Démocratique de Corée (Corée du Nord) et bien d’autres nations ont condamné cet acte impérialiste en Syrie en accusant le nouveau chef de l’État nord-américain d’avoir violé la souveraineté de la République Arabe Syrienne!

Pas à une folie près, l’État-Major états-unien a envoyé, le 9 avril, un porte avion nucléaire en direction de la République Populaire Démocratique de Corée. Pyongyang a assuré que cet acte donnait « mille fois raison au programme de défense nucléaire » de la RPDC.

La situation internationale devient de plus en plus explosive. Les réactionnaires fascisants menacent de prendre le pouvoir, si ce n’est déjà fait, dans de nombreux pays européens.
Les manœuvres militaires de l’OTAN provoquent, aux bords des frontières de la Russie, de graves tensions.

La « République » Française, 5ème puissance mondiale et présente sur les cinq continents, ne doit pas se laisser entraîner dans cette escalade des tensions internationales.
L’élection présidentielle doit être le moyen pour le peuple français de désamorcer la bombe que nous avons sous les pieds.
La mondiale est la priorité des communistes, c’est pourquoi nous soutenons la candidature de JLM, et de tout coeur sa proposition, qui figure au nombre des 4 sorties (de l’UE, de l’€uro, de l’OTAN et du capitalisme) qui sont dans la ligne politique du PRCF, de sortir notre pays de l’OTAN, organisation militaire impérialiste, qui propage la et la mort aux quatre coins du globe depuis des dizaines d’années.

Les condamnent fermement les dernières provocations américaines et appellent, encore une fois, les nations souveraines à la raison !

Tom JRCF

source : http://jrcf.over-blog.org/2017/04/l-imperialisme-americain-a-encore-frappe.html

Retrouvez les jeunes des JRCF sur internet : jrcf.over-blog.org

 

6 Commentaires de lecteur “UNION LA PLUS LARGE CONTRE LA GUERRE IMPÉRIALISTE ET POUR LA PAIX. l’appel du PRCF

  1. Maréchal
    17 avril 2017 at 09:37

    La super-bombe larguée en Afghanistan l’aurait été sur une base construite avec l’aide américaine pour soutenir les moudjahidines à une époque où il existait encore un mouvement progressiste en Afghanistan… Quand les alliés deviennent gênants, on les liquide: avis aux Otaniens.

  2. KIAPINDI
    17 avril 2017 at 11:57

    Les Camarades Communistes savent ou se trouve le GABON dans le monde? je crois que non, cependant quand il s’agit de se maintenir au pouvoir un chef massacre aux armes chimiques depuis des années son peuple,le cas de la Syrie est flagrant, des voix s’élèvent pour condamner un geste dissuasifs des USA en faveurs des victimes / Au nom des intérêts de la France les Hautes hautes autorités de la France s’il faut le dire accompagnent le massacre par centaines des Gabonais/(crise post électorale d’Aout 2016 au Gabon) Des mercenaires au sol et des hélicoptères pilotés par des français connus ont pilonné toute une nuit le QG d’un opposant ou se trouvaient des centaines de personnes/ à 500 m de la base militaire française au Gabon/ On voyait les soldats français hilares de leurs fenêtres admirer ce spectacle hallucinant.La Grande France, le Pays des droits de l’Homme et de la démocratie complote avec les dictateurs a falsifier les résultats des urnes contredisant les observateurs de l’UE/Le Peuple du Gabon vit depuis 50 ans une dictature sanguinaire/Oui vous savez comme le peuple de Syrie tout Peuple est considérable,mais vivre sans la libération de son Pays n’est pas digne d’un Peuple considérable, même si tout Peuple est considérable.

  3. dom
    17 avril 2017 at 23:07

    oublions ce qui nous divise, concentrons nous sur ce qui nous rassemble:

    La Paix dans lemonde,

    Dom.

  4. alain harrison
    23 avril 2017 at 00:52

    Comme pour l’Irak en 2003, les impérialistes américains, dirigés cette fois par Trump, ont bombardé, sans aucune preuve de leurs accusations, sans aucune investigation et, surtout, sans aucun mandat international, une nation souveraine du Moyen-Orient.

    Les US un état voyou point.
    Mais voyou est faible.

    Comment expliquer qu’une partie des populations à travers le monde appuient les comportements déviants de leur gouvernement ?

    Ne faudrait-il pas trouver la ou les réponses ?

  5. alain harrison
    23 avril 2017 at 06:06

    Bon voyons un peu.

    L’UE ne prend pas de gant blanc, les US ne prennent pas de gant blanc, le grand patronat ne prend pas de gant blanc, les fonds vautours ne prennent pas de gant blanc (la justice US ?), le gouvernement chinois ne prend pas de gant blanc, le système russe ne prend pas de gants blanc, le FMI et ci ne prend pas de gant blanc, la mafia ne prend pas de gant blanc, Erdogan, Macri, Tremers ne prennent de gant blanc, Macri. Fillion… ne prennent pas de gant blanc…..

    Le Vénézuéla se défend autant que possible avec la Constitution et l’état de droit, mais rien y fait, l’opposition droite fasciste et les médiats ne prennent pas de gant blanc.

    La gauche française devra s’entendre pour prendre des gants d’une autre couleur: aller droit au but.
    S’agissant la réforme de l’UE, arriver avec les exigences de changement de l’UE et des échéanciers: ceci se fera à telle date, cela à telle autre…….

    Mais, pour l’UE, laisser du temps, que la troika UE sèche.

    Mais l’idée de discuter de la sécurité (JLM) avec les chefs d’état de l’UE qui seront d’accord pour cette discussion est une bonne façon d’aborder l’ensemble de problème UE (la priorité). Les chefs d’état qui ne voudrons pas , et bien pas de problème, nous voulons discuter avec ceux qui sont sérieux sur cette question et ses conséquences néfastes.

    Il devra être claire que ces discussions se feront seulement avec les chefs d’état dument élu par le Peuple. La gang du système UE ne sont pas des élus démocratique. Seul le Peuple peu élire Démocratiquement ses représentants , et le devoir de destituer le politicien qui ne respecte pas les engagements concernant avant tout la Démocratie (promouvoir, protéger et faire avancer la Démocratie) secondairement et en toute logique de la Démocratie, promouvoir, protéger et faire avancer les acquis sociaux-économiques de la société et la Coopération versus cette absurdité de la compétitivité, laissons cela aux sports professionnels. Une chose qui doit se faire en parallèle aux conférences sur la sécurité, nationalisation et expropriation des banques, et des grands groupes (assurances, multinationales qui ont trop jouer des paradis fiscaux, donc des cabinets d’avocats et ci. dans le collimateurs de la justice et sans doute faire du ménage dans le monde de la justice…..)
    Bon il faut un agenda qui vise les bonnes priorités, celles qui ont le plus d’effets synergétiques.

  6. alain harrison
    23 avril 2017 at 06:45

    Encore une chose.

    Nous sommes en 2017, nous avons entamés, bientôt le quart du siècle gaspiller par l’esprit du vieux monde et ceci par les états de droits à tendance autoritaire en général, dictature ou laxisme pour plusieurs pour différentes raisons.

    L’esprit du vieux monde est la camisole de force, le psychiatre «« Wilhelm Reich est un médecin, psychiatre, psychanalyste et critique de la société autrichienne, né le 24 mars 1897 à Dobrzanica (en) (alors en Autriche-Hongrie, aujourd’hui en Ukraine) et mort en prison le 3 novembre 1957 (à 60 ans) à Lewisburg, Pennsylvanie, États-Unis …. C’est dès cette époque qu’il introduit le concept de cuirasse caractérielle …»» Wikipedia.

    Un concept qui va comme un gant aux religions, mais aujourd’hui, beaucoup, beaucoup, beaucoup de gens n’en font plus un plat. Nous comprenons bien que l’Évolution est en marche et que la pensée évolue et évoluera. Le XXè siècle nous le démontre bien.

    La rigidité est normale quand on vieilli, le manque d’énergie, le décalage à cause des changement rapides, mais dans le fond, la normalité est bien établie, ce qui permet l’adaptation paradoxalement. Puisque la jeunesse a le potentiel de se dégager du vieil esprit, et de toute façon d’une génération à l’autre les changements se font. De même, le système capitaliste par ses méfaits, qui sont gros, mais alors GROS, ne peuvent plus passer inaperçu, et la jeunesse qui n’est pas confiner dans le carcan dans lequel la plupart (adultes) est engluée, ce n’est pas un reproche ni une critique, juste un constat, Le paradigme change à force de générations qui le questionnent et finissent par le changer.

    Mais, ce qui presse, c’est le système économique du complex militaro-industriel-bancaire qui est le plus grand danger à cause justement de ses effets synergiques néfastes collatéraux sur l’ensemble. D’autre part, les idéologies rigides doivent évoluer dans leurs concepts.
    En ce moment, la gauche a l’occasion de s’unir, bien des facteurs convergent pour cela. Alors, la gauche doit faire attention à ne pas se tirer dans le pied. Un réel examen de conscience s’impose, encore plus aujourd’hui, l’intégrité et l’honnêteté doivent être au rendez-vous.