Célébrer dans l’action les #100ansduCongrèsdeTours avec le PRCF : pour reconstruire un grand parti communiste et ouvrir une perspective politique aux travailleurs ! L’appel de Fadi Kassem

Chers amis et camarades, bonjour à toutes et tous,

En mois de décembre 2020, nous voici 100 ans après le Congrès de Tours. Ce Congrès de Tours qui s’ouvrit le 25 décembre 1920 organisé par la Section Française de l’Internationale Ouvrière et qui allait déboucher après l’adhésion des trois quart des membres de la SFIO à l’Internationale communiste sur la naissance de la Section Française de l’Internationale Communiste.

100 ans après on pourrait se demander mais pourquoi commémorer,
pourquoi rendre hommage à cette SFIC devenue très rapidement Parti Communiste Français.

1920 -2020 : Plus que jamais la France, la République et d’avantage encore les Travailleurs ont besoin d’un grand Parti Communiste

Tout simplement parce qu’en ce mois de décembre 2020, plus que jamais la France, la République – pour ce qu’il en reste du moins comme pour la France d’ailleurs -mais d’avantage encore les Travailleurs, ont plus que jamais besoin d’un grand Parti Communiste. Un grand Parti Communiste sur des principes marxistes léninistes.

C’est-à-dire tout ce qui a été dévoyé depuis des décennies par la funeste euro-mutation cette ligne qui a débouché sur un effondrement du Parti qui justement avait été bâti sur des bases très claires, des bases très cohérentes à partir du Congrès de Tours.

Avec le PRCF, mener la bataille de la renaissance du communisme

Eh bien le Pôle de Renaissance Communiste en France depuis des années déjà poursuit ce travail premièrement de renaissance du communisme.

Et en ce mois de décembre 2020 pour le centenaire du Congrès de Tours
il n’y a pas meilleure impulsion possible pour l’idée d’une renaissance communiste :

Une renaissance qui ne peut se faire, nous l’avons dit, que sur des bases marxistes léninistes. En assumant pleinement, totalement, les préceptes de Karl Marx de Friedrich Engels et de Lénine. A savoir : le centralisme démocratique, la dictature du prolétariat qui est tout simplement le
principe de la démocratie pour les pauvres et qui permet tout simplement aux classes populaires, aux travailleurs, aux prolétaires de prendre le pouvoir et de pouvoir l’appliquer dans l’intérêt de la très grande majorité et puis bien entendu, une double ligne qui s’est développée progressivement par la suite à savoir la ligne “rouge & tricolore”, la ligne de la Marseillaise et de l’Internationale tout simplement la combinaison, la conjugaison d’une part de la révolution de 1789-1793 celle des sans-culottes, celle des jacobins celle de la résistance populaire, patriotique -déjà à l’époque –
contre la réaction de la monarchie et des monarchies absolues européennes et celle du drapeau rouge.
Celle des ouvriers en lutte, des travailleurs, des prolétaires qui ont du bien évidemment affronter les ennemis de l’extérieur et naturellement les ennemis de l’intérieur qui sont nombreux.

  • Que ce soient les émigrés qui sont partis à Coblence à partir de 1789 et qui ont mené ensuite la guerre à l’intérieur du pays pour écraser la Révolution
  • Que ce soient les Versaillais en 1871.
  • Que ce soit les fascistes et tout le capitalisme réactionnaire dans les années 1930 qui ont permis l’arrivée au pouvoir et la mise en place du régime de Vichy
  • et aujourd’hui les Macron, les Le Pen, les pseudo-républicains qui sont en guerre contre les conquêtes sociales et démocratiques de notre pays.

Des conquêtes sociales et démocratiques qui ont justement été arrachées
notamment par un Parti Communiste de combat !

Et c’est en cela que le Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)
souhaite repartir sur une logique d’un nouveau Congrès de Tours.

Pour un “nouveau Congrès de Tours”

Parce que l’idée de rappeler ce centenaire du Congrès de Tours n’est pas tant de commémorer.
Bien entendu nous devons commémorer ; en tant que communistes, c’est le minimum que nous puissions faire que de commémorer ce centenaire du Congrès de Tours à partir duquel se construisit le grand Parti Communiste Français, autour de Marcel Cachin, et par la suite d’une nouvelle génération autour de Maurice Thorez, Jacques Duclos et Benoit Frachon.

Il est indispensable, incontestablement de commémorer ce Congrès de Tours !

Mais il est encore plus indispensable de proposer une véritable perspective politique, sociale. Pour les travailleurs, pour les citoyens, pour la France tout simplement, parce que la France est en pleine période de défaisance depuis des années à présent

C’est pourquoi le Pôle de Renaissance Communiste en France
propose une alternative.

Avec le PRCF impulser une alternative, ouvrir une perspective politique, sociale pour les travailleurs

L’alternative, elle se situe à trois échelles:

D’abord la renaissance du communisme et sur des bases marxistes-léninistes ; pas sur les bases d’une euro-mutation, d’un euro communisme
absolument catastrophique pour le mouvement ouvrier pour l’ensemble des conquêtes sociales et démocratiques pour l’ensemble des services publics qui sont littéralement démantelés.

Démantelés sur ordre du MEDEF, sur ordres de l’Union Européenne et du fait des politiques réactionnaires antipopulaires, antisyndicales menées par les gouvernements maastrichtiens successsifs, la mandature de Macron étant pour le moment le summum, le zénith de cette politique de défaisance nationale et républicaine !

Mais la renaissance doit également s’accompagner, comme le fit le PCF dans les années 1920 et encore plus dans les années 1930 vers une logique de reconstruction. Une logique de reconstruction d’une gauche patriotique et populaire en bien piteux état !

En bien piteux état tout simplement parce que malheureusement l’européisme qui n’est qu’un supranationalisme c’est-à-dire qu’ il vise à détruire la souveraineté nationale et populaire dans tous les domaines
et s’est imposé comme une “religion de substitution”, prenant la place
du pragmatisme marxiste-léniniste, du communisme.

Eh bien soyons là pour reconstruire cette gauche patriotique et populaire
sur des bases très claires :

  • La défense absolue de la souveraineté nationale et populaire ;
  • l’indépendance nationale et la marche vers le socialisme ; bien entendu vers le socialisme-communisme. Il faut pouvoir en reparler
  • Mais également la défense des libertés publiques !

On voit très bien comment s’amplifie la fascisation
que ne cesse de dénoncer et combattre le PRCF !

Il suffit de constater que les violences policières sont littéralement couvertes par le préfet Lallement, préfet de police de Paris, et par un Gérald Darmanin aux abois.

La reconstruction d’une gauche patriotique et populaire est d’autant plus indispensable que nous voyons bien que la classe ouvrière, les classes populaires les travailleurs se sont beaucoup trop détournés depuis des décennies à présent du parti communiste.

Qui a perdu un nombre de voix considérables dans des bastions ouvriers
dans des bastions ruraux, dans des bastions populaires

Ce qui a ouvert malheureusement la voie au mensonger ”Rassemblement” ”National” et surtout d’autre part à l’abstention !

Car c’est cela aussi l’enjeu de la perspective que nous devons porter.

Nous devons rappeler que 50% à 60% des Français ne votent plus aujourd’hui. Y compris pour le prétendu Rassemblement National.

Or, pourquoi ne votent-ils plus ?

Il n’y a plus de perspective politique claire, cohérente et servant parfaitement les intérêts des classes populaires, surtout des travailleurs !

Justement, à ces volets de cette renaissance communiste et de la reconstruction d’une gauche patriotique et populaire s’ajoute le troisième volet.

Celui du rassemblement. Celui du rassemblement mais sur une ligne claire et cohérente !

la ligne du FREXIT progressiste !

les 4 sorties, sortie de l’UE, de l’euro, sortie de l’OTAN et du capitalisme !

Un programme auquel peuvent adhérer tous les militants franchement communistes
mais aussi franchement insoumis, mais également les gaullistes qui sont sincèrement
antifascistes et anti-européistes

les syndicalistes de combats, les Gilets jaunes,
les artistes révolutionnaires, les intellectuels progressistes…

Ils sont tous les bienvenus pour reconstruire.
Pour permettre la renaissance, pour rassembler.

Mais sur une ligne très claire, celle du FREXIT progressiste.
Et justement en ce mois de décembre 2020 qui est inévitablement perturbé
par le contexte très particulier dans lequel nous nous trouvons depuis maintenant plusieurs mois, le Pôle de Renaissance Communiste en France lance les festivités de la célébration de ce centenaire du Congrès de Tours.

Célébrer les 100 ans du Congrès de Tours au présent, dans l’action !

De quelles manières ?

La première : d’abord pendant ce mois de décembre déjà entamé,

par la diffusion de vidéos, de camarades de l’International, dans une logique internationaliste, fort logique. Mais également de camarades communistes, hors du PRCF et bien entendu à l’intérieur du PRCF pour donner leurs analyses de ce qu’a été le Congrès de Tours
mais surtout de ce que devrait être un nouveau Congrès de Tours.

C’est-à-dire dans la logique de la renaissance d’un grand parti communiste de combat !

Le 25 décembre, jour aniversaire de l’ouverture du Congrès de Tours,
une vidéo sera diffusée, pour un appel justement pour cette renaissance,
cette reconstruction d’un grand parti communiste

Dans un deuxième temps, le 16 janvier 2021 -si les circonstances le permettent – ce sera un jour d’offensive.

D’offensive dans la rue. Pour afficher les symboles du communisme.
Pour rappeler que le communisme est plus que jamais une idée neuve et d’actualité.

D’autant plus que dans ce terrible contexte de fascisation qui frappe le pays, comment oublier le rôle funeste de l’Union Européenne qui criminalise le communisme
désormais d’un point de vue institutionnel. À l’image de cette honteuse résolution du parlement européen du 19 septembre 2019 qui assimile le communisme au nazisme !

Voilà pourquoi le 16 janvier 2021 nous devrons tous être dans la rue
pour montrer que le communisme est bel et bien vivant !

Et que nous continuerons. Et que nous amplifierons l’offensive !

L’offensive qui culminera au printemps prochain.

À l’origine était planifié un meeting qui aura bel et bien lieu
mais qui ne pourra pas se tenir le 16 janvier, la date initiale,
mais qui aura lieu au printemps. Nous sommes en train d’affiner cette date.

Un meeting pour réunir toutes celles et tous ceux qui n’attendent que cela.
C’est-à-dire, la reconstruction d’un grand parti communiste.

En mesure de mener tous les combats.
Pour le Frexit progressiste, pour la reconstruction d’une gauche patriotique et populaire,
Pour la renaissance véritablement marxiste-léniniste du PCF. De celui que Marcel Cachin, Maurice Thorez, Jacques Duclos et Benoit Frachon ont su bâtir avec toutes leurs forces de militants, avec toutes leurs convictions.

Nous comptons donc sur chacun de vous pour participer à cette bataille indispensable. D’autant plus que dans 16 mois aura lieu l’élection présidentielle.

Entre-temps, on ne sait pas ce qui va se passer. Mais nous voyons que la colère sociale, la tempête sociale et politique crainte par Édouard Philippe, ne cesse de s’amplifier, de monter en France. C’est maintenant que nous devons faire pression. Car si nous voulons éviter à tout prix ce que 80% des français ne souhaitent pas. C’est-à-dire un nouveau faux duel et vrai duo Le Pen-Macron. Eh bien il faut proposer une perspective

La seule qui est possible c’est celle d’un Frexit progressiste. Que seul peut porter un parti communiste sur des bases marxistes-léninistes !

C’est ce que les militants communistes avec le PRCF s’évertuent à faire depuis des années. C’est ce qu’ils continueront de faire, plus que jamais, comme disaient si bien Le Che et Fidel Castro

Le socialisme ou la mort
la patrie ou mourrir

NOUS VAINCRONS !

10 décembre 2020.


Participez au meeting du centenaire du Congrès de Tour, impulsez le rassemblement et la renaissance du grand parti communiste dont les travailleurs ont besoin : inscrivez vous !

Ce meeting initialement prévu le 16 janvier 2020 est reporté à une date ultérieure au printemps, en raison de la situation actuelle. Cette date sera précisée très bientôt. Les inscriptions sont ouvertes, notamment pour vous en tenir informer et assurer les meilleures conditions possibles de tenue de ce rassemblement.

Centenaire du Congrès de Tours

Formulaire recueillant les inscriptions au meeting
  • En nous fournissant une adresse, même approximative, nous pourrons éventuellement vous proposer des solutions de covoiturage depuis votre secteur.
  • Nous pourrions avoir besoin communiquer avec vous, pour vous indiquer l'adresse du meeting une modification d'horaire, etc. Une fois le meeting passé, la liste sera détruite, nous nous engageons à respecter scrupuleusement vos données personnelles.
  • Vous souhaitez restez informé de l'actualité communiste en vous abonnant (gratuitement) à la lettre hebdomadaire de site Initiative-communiste.fr ?
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.