Vinci candidat au rachat des aéroports grecs privatisés de force par l’UE !

grève vinci PRCFL’encre de la signature de Tsipras n’est pas encore sèche sur le 3e memorandum saignant le peuple grec que les monopoles capitalistes se disputent déjà la carcasse de leur victime.

Selon le toujours bien informé journal des “affaires” La Tribune, Vinci est sur les rangs pour pouvoir racheter les aéroports régionaux grecs en cours de privatisation. La privatisation des infrastructures du pays (aéroports, ports, production d’électricité) est en effet une mesures du memorandum signé par Tsipras et validé par Syriza pour rester dans l’.

La très rentable multinationale française (lire ici : Grève pour les salaires à Vinci qui fait des profits records) est en compétition avec un groupe allemand Fraport. Le plan de privatisation imposé par la commission européenne concerne notamment les plate-formes aéroportuaires de Thessalonique, deuxième ville du pays, des îles touristiques de Corfou, Rhodes, Mykonos, Santorin. D’un strict point de vu comptable, on ne peut que constater que la privatisation d’infrastructures lucrative ne va absolument pas dans le sens d’améliorer le budget de l’état grec, forcé de privatiser les bénéfices. Bien au contraire… Il ne s’agit en aucun cas d’aider la Grèce. Au contraire, l’UE c’est la colonisation brutale, une mise en coupe réglée des richesses des peuples, et le renforcement d’une exploitation toujours plus brutale à mesure que s’aggrave la crise systémique du capitalisme. Tout bénéfice pour la classe capitaliste.

UE = braquage des infrastructures publiques pour le profits des monopoles capitalistes

privatisation aeroportEn France, la loi macron  – un texte fourre tour rassemblant un large catalogue de transcription des directives européennes – prévoit également  – mais quelle surprise ! – la de Lyon et Nice…. Après le scandale des autoroutes bradées pour satisfaire aux critères de Maastricht des 3%, le scandale se poursuit…

En 2013, Vinci a récupéré pour à peine 3 milliards d’euros 10 aéroports privatisés au . Son concurrent allemand a récupéré le premier aéroport de , là aussi privatisés pour satisfaire aux régles austéritaire de l’euro fixés par l’UE.

BRISONS LES CHAINES DE L UNION EUROPEENNEAu delà, l’UE impose la privatisation de l’ensemble des entreprises et secteurs publics. Energie, transports, ingénierie… les différentes directives européennes liquident dans tous les pays d’ ces secteurs nationalisés. En France, le 3e paquet des directives de libéralisation des chemins de fer conduisent à la privatisation rampante de la SNCF. La loi de transition énergétique, en application des directives européennes (concernant la libéralisation du secteur de l’énergie ainsi que la mise en concurrence des concession) privatise les barrages hydroélectriques.

Grâce à leur arme d’exploitation massive qu’est l’UE, l’oligarchie capitaliste met ainsi la main sur des secteurs de l’économie dont elle capte ensuite les milliards de profits sur le dos des travailleurs.  Ppour faire place au peuple, tous ensemble faisons front pour briser les chaine de l’Union Européenne, briser la dictature du Capital.