#vidéo F Kassem dénonce : Macron face au coronavirus : priorité aux profits capitalistes !#COVID19france

“Union nationale” ; “solidarité” ; “responsabilité” ; “discipline” : autant d’appels inlassablement répétés et lancés par Macron, Philippe et leurs laquais face au . Plus que jamais, la solidarité avec les travailleurs exposés à la pandémie, l’application disciplinée et rigoureuse des gestes barrières, tout ceci est indispensable. Mais si nous combattons le , nous combattons également Macron et Philippe, qui somment les travailleurs de se rendre sur leur lieu de travail : et qu’importe si nombre d’entreprises ne respectent ni n’appliquent nullement les consignes de sécurité ! Et qu’importe qu’il y ait eu 89 morts en 24 heures ce mercredi 18 mars 2020 : seuls doivent primer les capitalistes !

Ces profits doivent tellement primer que le projet de loi sur “l’état d’urgence sanitaire” se révèle surtout un état d’urgence… pour les forces du capital. Pêle-mêle : remise en cause des congés pays, du repos hebdomadaire, du repos dominical, des 35 heures, etc., et ceci conformément aux normes dictées par l’UE : bientôt 4 semaines de congés payés (pour lesquels nous ne déciderons pas) et la semaine de travail de 48 heures (horaire maximal autorisé par l’UE).

C’est ce à quoi nous mènent Macron et Philippe, qui n’ont rien vu venir, dont la principale préoccupation est d’assurer la rentabilité du patronat et des actionnaires, et certainement pas la sacrifiée des travailleurs qui voient de plus en plus les conquêtes sociales et démocratiques lorgnées par ce pouvoir aux abois, capable de refuser l’allongement du temps de deuil à des parents dont les enfants décéderaient.

Macron/Philippe et leurs laquais serviles, le MEDEF et l’UE : ils symbolisent la putréfaction du capitalisme et de l’européisme, dont les mesures autoritaires et antisociales sapent méthodiquement et progressivement tous les acquis arrachés de haute lutte. Plus que jamais, combattons le coronavirus, et combattons les responsables de cet immense fiasco, qui sera probablement un jour un scandale d’État.

La pandémie du coronavirus, symbole de l’échec pitoyable de la « mondialisation (capitaliste) heureuse », révèle chaque jour davantage la réalité du pouvoir capitaliste, européiste et atlantiste. Face au camp de la mort que représentent Macron/Philippe et leurs laquais, le MEDEF et l’UE, pour en finir avec l’euro-fascisation assimilant le communisme au nazisme, l’euro-destruction des conquêtes sociales et démocratiques, l’euro-dissolution de la France et de la République, il est VITAL de sortir de l’euro, de l’UE, de l’OTAN ET du capitalisme exterministe qui détruit l’environnement, la santé, les conquêtes sociales et démocratiques… et tout simplement la vie humaine.

www.initiative-communiste.fr

Et aussi sur les réseaux sociaux

Twitter : @PRCF_ Facebook.com/PRCF.Initiative.Communiste