Bolivie : la nationalisation des télécoms diminue les tarifs de 80%

nationalisation-bolivieLa réduit de 80% les tarifs d’ grâce à la des télécommunications !!!
C’est là qu’on a une idée des sommes faramineuses que se mettent dans les poches les multinationales ! Et c’est là qu’on se rend compte où nous mènent les privatisations de pays entiers décidées par l’UE …

Energie, transport, eau, services publics… Pas un secteur n’échappe aux diktats de privations de l’. Cette année, en application des directives européennes, le gouvernement Hollande a engagé sous couvert de la loi macron et de la loi de transition énergétique la de plusieurs aéroports, la des barrages hydroélectriques, ainsi que la libéralisation du transports routiers de passager… Cela fait suite à la des entreprises du secteurs de l’énergie, à celle du secteur des télécoms, des autoroutes ( et il était prévu avec écomouv de l’étendre au réseau non concédé…), la rampante de l’école, de la santé, de la SNCF ou encore de l’aménagement du territoire. Dans tous les secteurs les privatisations se traduisent par une augmentation des tarifs, une dégradation des conditions de travail et des suppressions de postes, pour gaver de profits la classe capitalistes. Sans parler d’une dégradation des conditions de service voir de sécurité !

Dans le même temps, l’UE interdit de procéder à la nationalisation des secteurs productifs liquidé par les capitalistes. A l’image de la metallurgie, comme en témoigne la disparition d’Arcelor, ou de l’industrie lourde (raffinage, alsthom…). Ca suffit. Avec le PRCF, rejoignez la lutte pour défendre les intérets des travailleurs, pour établir le pouvoir démocratique, populaire en sortant de la dictature de l’UE du capital !

JBC pour www.initiative-communiste.fr site web du PRCF

En Bolivie, la société nationale des télécommunications du gouvernement (Entel) a augmenté de 875,9%  sa bande passante Internet internationale dans les 6 dernières années, à partir de 1620 mégabits par seconde, en 2008, à 15,810 mégabits par seconde en 2014.

C’est ce qu’à indiqué Entel, lors de la Journée de l’Internet, dont on se souvient tous le 17 mai à l’échelle internationale, de l’administration 2,006.

L’augmentation de la bande passante Internet internationale permet de naviguer à des vitesses beaucoup plus élevées, et donne accès à beaucoup plus d’utilisateurs simultanément, remarqué Entel.

Selon Entel en 2008 sa bande passante internationale était de 1,620 mégabits par seconde, et est passée 2240 en 2009, puis à 3410 en 2010, est restée à 6355 entre 2011 et 2012, puis est remontée à 9840 en 2013 et, enfin, elle aété  élargie à 15,810 mégabits par seconde en 2014.

En outre, en Avril 2014, Entel Internet a abaissé les tarifs jusqu’à 80%, au bénéfice de la population et pour démocratiser les télécommunications dans le pays.

Pour cette année, Entel annoncé un investissement de plus de 350 millions $ pour améliorer sa présence dans le pays et de renforcer ses services en téléphonie mobile, la télévision par satellite et d’Internet.

Les 1 mai 2008, et dans le cadre de sa politique de recouvrement des entreprises capitalisées, le gouvernement a nationalisé Entel qui, à l’époque, était dans les mains de l’Euro Telecom, entreprise étrangère italienne auprès de qui avait été privatisé l’entreprise en 1996.

source – traduction www.initiative-communiste.fr