Ukraine : Les organisations communistes officiellement menacées d’interdiction. Le vent de l’eurofascisme souffle sur Kiev !

Solidarité antifasciste avec nos camarades du KPU

Solidarité antifasciste avec nos camarades du

3 partis communistes (et aucune organisation “nazi”) sont officiellement dans la ligne de mire du Ministère de la “justice” d’ de la junte pro UE de Kiev. Ces partis sont accusés de violer la de “décommunisation”

Une commission ad-hoc est missionnée pour surveiller le respect de la loi de “décommunisation”. trois partis politiques sont visés par des enquêtes : Le Parti Communiste d’Ukraine (KPU), le Parti Communiste d’Ukraine (renouvelé), Le Parti Communiste des ouvriers et des paysans.

affiche ukraine CISC anticommunisme antifascisme euro fascisation“À l’heure actuelle, le ministère de la Justice a reçu une demande du Premier ministre Arseni Iatseniouk. Il pointe les forces politiques qui ont échoué a se mettre en conformité avec les exigences de la loi.” déclare Natalia Sevostyanova, la première vice-ministre de la Justice, le 23 Juin.

Selon elle, les résultats des travaux de la commission vont fournir une base juridique selon laquelle le ministre de la Justice pourra se prononcera sur le respect de la loi par ces trois partis politiques. En cas de non-respect des exigences de la loi sur les partis politiques, ces forces politiques ” peuvent être exclus du processus électoral.”

Selon cette loi, les partis communistes ont entre 3 à 6 mois pour renoncer au communisme et à leurs symboles.

l’interdiction du communisme, la répression et la terreur, la guerre, les valeurs de l’Union Européenne s’installent en Ukraine avec le putch d’Euro Maidan, l’ est à l’oeuvre.

source

Le 23 juin 2015, la première réunion de la dénommée ” commission pour la  décommunisation” a eu lieu sous la présidence du premier représentant  du Ministère de la Justice Natalia Sevastianova.

A la demande du Premier Ministre Yatshnyuk la commission a commencé la procédure sur la non-conformité avec la loi sur la décommunisation des symboles, des statuts et des programmes de trois partis.: le Parti communiste d’Ukraine, le (nouveau) Parti communiste d’Ukraine et le Parti des Ouvriers et Paysans. 

Le Parti communiste d’Ukraine attire l’attention de la communauté européenne et mondiale que la commission est – une agence punitive dont le  but est de détruire le  mouvement d’opposition de la gauche en Ukraine. Il ne fait aucun doute que le motif ci-dessus mentionné pour interdire trois partis sera suivi du massacre d’autres organisations et mouvements qui se sont déclarés pour les principes de base de la justice, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité dans leurs programmes.

En même temps, selon la dirigeante de la “commission de décommunisation” Natalia Sevastianova, il  n’a pas été pris en considération l’interdiction des partis et organisations néo-nazis.

Le Parti communiste d’Ukraine une fois de plus informe les collègues et camarades du mouvement communiste et ouvrier, de la Paix et au Parlement européen et les Etats,  que le régime au pouvoir en Ukraine viole d’une manière flagrante les droits et les libertés de nos citoyens, viole cyniquement les niveaux généralement acceptés de protection des minorités ethniques, de l’opposition et des origines. Il déchire les résolutions de Paix des Nations Unies condamnant le génocide social, comme également la propagande en faveur du nazisme et du . Nous vous encourageons à à user de toute votre influence pour prendre en considération les soi-disant “lois de décommunisation” à la commission de Venise, et également à exercer toute possible et légitime pression sur les autorités ukrainiennes afin d’empêcher l’introduction au centre de l’ d’un Etat néo-fasciste en Ukraine, et d’empêcher l’incitation à une nouvelle guerre.

(Source Solidnet)

22 juin 2015 : Ukraine : Ils ont décidé de violer la loi dite de “décommunisation”

Malgré l’interdiction des symboles communistes dans cette nouvelle Ukraine “démocratique”, les habitants de Kharkov ont honoré la mémoire des victimes de la Grande Guerre patriotique, ils ont défilé avec des symboles soviétiques au nez et à la barbe de la junte fasciste de Kiev – article et traduction Nico Maury

Ukraine : Ils ont décidé de violer la loi dite de "décommunisation"

Malgré l’interdiction des symboles communistes, à Kharkov les participants à la manifestation à la mémoire des victimes de la Grande Guerre patriotique (seconde guerre mondiale) sont venus sous les couleurs des forces armées de l’Union soviétique, ainsi que de l’URSS. Il ont déposé des fleurs sur la tombe du soldat inconnu dans un parc de la ville, puis les militants de l’Union des officiers soviétiques, avec les Cosaques, se sont rendus devant le mémorial aux victimes du fascisme, où des milliers de personnes ont été assassinés par la division de la SS «Adolf Hitler» .

Rappelons que le 22 Juin 1941, les troupes allemandes envahirent l’Union soviétique et ainsi débuta la Grande Guerre patriotique.

Ukraine : Ils ont décidé de violer la loi dite de "décommunisation"
Ukraine : Ils ont décidé de violer la loi dite de "décommunisation"
Ukraine : Ils ont décidé de violer la loi dite de "décommunisation"