Le maillage du libre-échange UE TISA TAFTA TPPA – IC n°150 – lisez et abonnez vous à Initiative Communiste

IC logo site pubInitiative Communiste c’est un mensuel qui chaque mois apporte un éclairage original sur l’actualité politique nationale et internationale. Un qui ne vit que par le soutien de ses lecteurs et dont le travail d’ n’est possible que parce que vous l’achetez. Pour une de qualité libre et engagée, abonnez vous à Initiative Communiste.

www.initiative-communiste.fr est le site internet – le supplément électronique – d’Initiative Communiste et le site web du . Achetez, diffuser et lire Initiative Communiste c’est soutenir le travail de l’ensemble des médias du

Afin de vous faire découvrir le journal Initiative Communiste, le site internet du PRCF vous propose chaque mois de retrouver – gratuitement- quelques articles parus récemment dans les colonnes d’Initiative Communiste.

www.initiative-communiste.fr vous propose de retrouver gratuitement l’article suivant paru dans le numéro n°150 d’Initiative Communiste de novembre  2014 et revenant sur ces traités de libre échange, initié par l’impérialisme euroatlantique, qui partout écrasent ou vont écraser encore plus les travailleurs.

Le maillage du libre-échange

IC- 150-1Le projet d’union transatlantique  ( / TAFTA / TTIP) commence à être du public (et justement contesté) en France , grâce à l’action des militants progressistes. Mais deux autres traités libre-échangistes complètent le dispositif visant à combattre les BRICS et à pérenniser la domination du grand capital des pays les plus riches.

Le laboratoire canadien

traité transatlantiqueL’Accord commercial global -Canada a été conclu le 26 septembre dernier. En vertu de cet accord, le Canada renonce à une partie de sa souveraineté, transférée à une Mission commerciale internationale (pour les pays de l’UE, c’est déjà fait). Comme dans le projet « TAFTA » d’union U.S.A-U.E. des tribunaux spéciaux sont mis en place pour protéger les droits des entreprises privées canadiennes et européennes : un patron pourra y traîner un État s’il estime qu’une réglementation ou un mouvement social nuit à ses profits. Si le Canada pèse évidemment bien moins lourd que les États-Unis dans l’économie mondiale, ce traité scélérat ne sera pas sans conséquences : il conviendra de les observer attentivement pour avoir une petite idée de ce qui nous attend si l’union transatlantique voit le jour.

Pacifique que ça…

BRISONS-LES-CHAINES-DE-L-UNION-EUROPEENNE200Le Partenariat Trans-Pacifique () doit être bouclé en 2015. Pour le moment, il est de taille modeste : Brunei, Chili, Nouvelle-Zélande et Singapour. Mais il devrait recevoir le renfort de l’Australie, du Canada, du Mexique, du Japon, du Pérou, et bien sûr, des États-Unis…

Ces derniers ont pris le train en marche avant que la Chine ne monte dedans, afin d’en modifier les règles à leur avantage. Et on y retrouve les constantes des autres traités : accélération des délocalisations, réduction des normes sanitaires, création de « commission d’arbitrages » à la botte des grandes sociétés pour faire sauter les règlementations qui nuisent aux taux de profit. La durée des brevets des médicaments serait augmentée pour empêcher les pauvres de se soigner parce que ce n’est pas assez rentable pour les sociétés pharmaceutiques. A noter quelques mesures spécifiques au Pacifique : les marchés financiers, encore trop encadrés dans certains pays de la zone, seraient déréglementés. En revanche, la liberté de navigation sur la Toile, trop grande aux yeux de quelques Etats, seraient restreinte…

Vincent Flament

#vidéo Pourquoi il faut lutter contre le TAFTA / GMT et sortir de l’UE !