Percer le rempart des BRICS ?

Sommet des BRICS - 2014 - Brésil

Sommet des BRICS – 2014 – Brésil

Brésil, Russie, , populaire et (« South Africa »), les BRICS sont cinq grands Etats à perturber le sommeil des stratèges de l’Union transatlantique (USA et ) et de leurs amis de l’Union dite « transpacifique » (USA bien sûr, Japon et Corée du sud).

Ces cinq géants émergents contestent le sanglant monde unipolaire de l’Oncle Sam en effet par leur dynamisme économique et politique.

Bien sûr, il s’agit de pays capitalistes… ou fortement tentés par le retour au capitalisme (Chine). Mais outre que la messe n’est pas totalement dite en Chine, où la classe ouvrière est 6th_BRICS_summittrès active sur le front social et où nombre de militants du PCC n’ont pas oublié la Révolution du 1er octobre 1949, tous ces pays sont dotés de puissantes traditions communistes : Lénine était russe, Chris Hani sud-africain, deux PC indiens dispose d’une large influence au Bengale et au Kérala ; quant à Carlos Prestes et Niemeyer, ils étaient brésiliens et un Parti fidèle au léninisme, le PCB, agit avec dynamisme au Brésil.

Voilà qui est intolérable pour Washington, d’autant plus que ces pays réfléchissent à la mise en place d’institutions internationales indépendantes des institutions de la mondialisation néolibérale (FMI, Banque mondiale, OMC…) sous gouvernance jalousement euro-américaine.

OTAN terroristeC’est donc un pur hasard de calendrier si, suite à l’ingérence grossière de l’UE- dans les affaires de l’Ukraine et à la guerre civile qui s’en est suivie, on a affaire en ce moment à une réédition (que plusieurs médias annonçaient depuis des semaines !) de la « révolution orange » à Saint-Pétersbourg, la ville la plus occidentalisée de la Russie. La preuve que l’Occident et ses services ne sont pour rien dans cette poussée orange, c’est qu’au même moment, alors que toute la Chine ouvrière et paysanne célèbre la Révolution populaire du 1er octobre 1949, la jeunesse dorée de Hong-Kong descend dans la rue pour appeler, en fait… au changement total de couleur de la République populaire voisine*. Déjà les manifestants de l’Euro-Maïdan avaient tenu la principale place de Kiev durant deux mois jour et nuit sans qu’aucun média occidental ne se demande qui les fournissait en tentes et en vivres et qui payait les journées de travail chômée. A Hong-Kong aussi, bizarrement, les manifestants qui dorment sur place sont approvisionnés gracieusement sur la base de « dons » : faits à qui et par qui alors que les manifestants n’ont « pas d’organisation » ? En tout cas, tous ceux qui ont organisé des sittings populaires en France et qui ont vu de près les matraques de CRS, aimeraient bien savoir comment faire camper pendant des semaines, avec vivres et boissons, des milliers de manifestants…

LOGO-PRCF+INIAu Brésil, mettant à profit les dérives et les inconséquences lourdes de Lula, puis de sa successeuse Dilma Roussef, une candidate pseudo-« socialiste » proche des milieux évangélistes nord-américains espère reconquérir la présidence aux élections présidentielles toutes proches : Washington espère que cela déstabiliserait les BRICS et, par effet domino, les pays progressistes regroupés dans l’ALBA (Cuba, Venezuela, Bolivie, Nicaragua, Equateur…).

Bref, les dirigeants indiens et sud-africains ont intérêt à se tenir à carreau. Par ex., l’Inde devrait obtempérer aux appels pressants de Washington à participer à la coalition euro-atlantique en Irak : sans quoi, on peut prédire, sans se prendre pour Cassandre, que des émeutes religieuses et communautaires ne tarderont pas à éclater en Inde…

Quant à nous, soyons plus vigilants que jamais à l’égard des énormes manips des médias occidentaux mobilisés pour la défense de l’Empire transatlantique pris de vertige : car face à ces monuments de cynisme, Goebbels et Goering n’étaient que des artisans !

Commission Internationale –  Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)

 

*Preuve, soit dit en passant, que le principe « un pays, deux systèmes » n’est pas viable à long terme et qu’en effet, la Chine devra finalement choisir clairement entre le capitalisme et le socialisme sur l’ensemble de son territoire. La question est seulement de savoir qui, dans ce basculement, aura l’initiative des communistes ou des capitalistes, qui disposent désormais de très puissants relais désormais en Chine populaire.

Le site officiel chinois Huanqiu Wang a condamné l’attitude des Etats Unis, qui sont “en train de changer discrètement la couleur de Hong Kong par des actions dangereuses”. “Le Hong Kong American Center, hébergé par l’université chinoise de Hong Kong, est en fait une base américaine qui forme les activistes d’Occupy Central. Le directeur exécutif de ce centre, Morton Holbrook III, est en réalité un espion américain. Ce centre a monopolisé l’édition des manuels de culture générale dans huit universités à Hong Kong. Les Américains sont en train de transférer leur expérience du Moyen-Orient vers Hong Kong, cela est très dangereux”, affirme le site ( Courrier international).

Selon France Culture les dirigeants du mouvement “Occupy central” à Hong-Kong sont: Aek, 19 ans, président de la Fédération des Étudiants, Chou, pasteur batiste, 70 ans, ancien responsable de la filière d’extraction de Chine des contre-révolutionnaires de la Place Tienanmen, Beni Taï, 50 ans, responsable Démocrate-chrétien, le professeur Chian, 55 ans, ancien professeur à Yale (USA).

7 Commentaires de lecteur “Percer le rempart des BRICS ?

  1. alain harrison
    5 octobre 2014 at 07:07

    Bonjour.

    les pays progressistes regroupés dans l’ALBA (Cuba, Venezuela, Bolivie, Nicaragua, Equateur…).

    «« Chávez l’a décrite ainsi:
    « Il est temps de repenser et de réinventer les processus affaiblis et agonisants d’intégration sous-régionale et régionale dont la crise constitue la plus évidente manifestation d’un manque de projet politique commun. Heureusement, en Amérique latine et dans les Caraïbes, il souffle un vent favorable au lancement de l’ALBA en tant que nouveau schéma intégrateur qui ne se limite pas au simple commerce mais qui se fonde sur nos bases historiques et culturelles communes et qui vise à l’intégration politique, sociale, culturelle, scientifique, technologique et physique ». »» Wikipédia

    Le Brésil par son choix (les sectes “anglicanes”) ou (son Peuple) sera décisif pour les niveaux de combats des peuples encore opprimés par la présence de la troll-ka (l’ensemble des sbires oppressifs: troll-ka brésilienne, BM, FMI, OMC, US, grandes compagnies étrangères, etc..).
    Nous ne pouvons agir là-bas, mais par nos actions dans nos pays nous pouvons les aider.
    Ainsi, les citoyens français organisés peuvent former des comités sur différents sujets (solutions) et par des moyens souples conscientiser la masse progressivement et systématiquement.
    Développer les sujets-solutions limités pour plus d’efficacités.
    Je prône les tables de réflexions informelles à temps partagé sur le revenu de base couplé aux coopératives à temps partagé. La synergie des deux ensemble, le potentiel de changement ÉCOLO-SOCIAL-ÉCONOMIQUE ET DE LA STRUCTURE DU POUVOIR POLITIQUE; les avantages pour tous: libération de notre bien le plus précieux, notre temps de vie (asservi), le recul significatif de la criminalité……..
    Ce sont dans les rencontres humaines que les changements prennent racine.
    Un petit train de conscientisation.
    Les deux enjeux fondamentaux sont le revenu et le travail (création de richesse).
    Prendre conscience que de ces deux piliers dépendent tout le reste: le mode d’éducation, le mode de travail, le mode de revenu, le mode politique,…..
    Le parti citoyen: le communisme-socialisme-humanisme basé sur les défis et les solutions, sur le concret et non sur des idées aussi nobles soient-elles ont toujours été récupérées, le siècle passé nous en fait la démonstration: les grandes manipulations de tout bord de tout côté par les jeux stratégiques, pièges dans lesquels nous sommes encore empêtrés.
    Pour en sortir, trouvons, faisons la promotion systématiquement de nos solutions et mettons les en place.
    Choisissons bien nos portes-parole, car c’est de cela dont il s’agit, un politicien est un porte parole et met en place les solutions citoyennes par les décrets (très efficaces dans un premier temps) puis en loi lorsque la population l’a bien compris.
    Il faut se donner un agenda politique claire, et c’est à nous citoyens de le bâtir par la progression de notre conscientisation.
    Mais pour cela, il faut d’abord reconnaîtte hors de tout doute que le revenu et le travail sont bel et bien les bases fondamentales de tout société.
    Sans cette reconnaissance, nous n’irons nulle part.
    Jeaun Jaurès montre la voie à suivre: que le prolétaire (les citoyens) prennent le pouvoir politique, les moyens de productions, de distribution et de sevices en coopératives autogérées à temps partagé.
    Tout poste de responsabilité doit être cyclique selon son importance, un changement de garde pour casser toute possibilité d’enlisement et de corruption.
    Trouver des formules et des modalités adéquates qui ne limitent pas l’accès à tout poste que tout citoyen devrair avoir accès dans le temps.

  2. - -
    5 octobre 2014 at 19:51

    “Choisissons bien nos portes-parole, car c’est de cela dont il s’agit, un politicien est un porte parole et met en place les solutions citoyennes par les décrets (très efficaces dans un premier temps) puis en loi lorsque la population l’a bien compris”

    La question a mon sens n’est pas que celle des portes poroles, mais également du changement des structures de pouvoirs. Si la démocratie bourgeoise organise un espace de liberté restreint (de plus en plus restreint au fur et à mesure que le phénomène de fascisation s’accèlére en France et en Europe), il ne faut néanmoins pas sous-estimer le fait que les structures du régime capitaliste fond que l’essentiel du pouvoir reste totalement dans les mains de la classe capitaliste et échappe donc au peuple.
    Par exemple, la construction de structure suprannationnales telles que l’UE, tels que les grand marchés transatlantique, permettent en supprimant toute souveraineté populaire de s’affranchir de la contestation populaire. Formellement, on vote mais ce n’est pas cela qui fait la décision. A l’image de cette élection européenne qui est une vaste mascarade, un trompe l’oeil visant à faire croire que l’on est en démocratie. A l’image de notre NON de 2005 au TCE bafoué avec l’adoption du traité de Lisbonne.

    Oui il faut changer de système, oui pour la démocratie, pour la paix, il faut être révolutionnaire. C’est pour cela qu’un militant du PRCF comme moi défend les 4 sorties : sorties de l’UE, sortie de l’euro, sortie de l’OTAN et sortie du capitalisme.

  3. alain harrison
    5 octobre 2014 at 21:01

    Bonjour —

    «« C’est pour cela qu’un militant du PRCF comme moi défend les 4 sorties : sorties de l’UE, sortie de l’euro, sortie de l’OTAN et sortie du capitalisme.»»

    C’est exactement cela, en sortir.
    Mais toi tout seul tu peux rien faire.
    Il faut s’inspirer, se donner des idées, des moyens pour en sortir. Mais i nous n’avons rien en remplacement `ca demeure stérile.
    Je te donne l’exemple suivant d’une initiative citoyenne:

    Les forces du capital sont au combat
    Posté le 1 juillet 2014

    Commentaire:
    Le Trait dit :

    1 juillet 2014 à 22 h 46 min
    Bonsoir,
    «« Militante au PG, ayant compris le danger, bien avant le vote FN, j’ai, en mon nom propre et sans reprendre aucun titre, lancer des Ateliers Constituante, déjà trois, parfaitement réussis, avec aussi des participants qui se sont eux même lancés, ils en font à plus de 60 et même 135 km d’ici, cela commence à faire tâche d’huile.
    C’est d’autant plus important de travailler à reconstruire la Démocratie réellement, que c’est aux citoyens, trompés par des élus traîtres à la Gauche, qu’il appartient et à eux seuls de refaire la Constitution.
    C’est la loi des lois, celle qui doit régir les actions de nos élus et ce n’est donc pas à eux de la faire ou de la modifier, surtout à leur profit et en parfaite accord avec l’Europe dont les citoyens ne veulent plus.
    Nous devons être prêt pour une 6ème République, qui rendra sa confiance au Peuple et sera placée sous son unique contrôle, c’est à nous de rétablir la Démocratie. »»
    http://patrick-le-hyaric.fr/les-forces-du-capital-sont-au-combat/

    Alors, il s’agit de partir des comités sur cette sortie. D’en discuter, de comprendre les tenants et aboutissants.
    De trouver les moyens. De trouver les solutions.
    Articuler le tout avec cohérence.
    Montrer les problèmes que l’amalgame (UE, euro, OTAN et capitalisme) nous cause.
    En travaillant sur ces problèmes il doit en sortir les solutions adéquates.
    Il faut proposer quelque chose de concret.

    Le questionnement est le meilleur moyen de se conscientiser et de trouver les solutions.
    Les idéologies ne sont que des organisations d’idées qui posent le problème et la solution.
    Marx a fait la critique du capitalisme !
    Marx a montré le rouage (comment ça marche), comment le propriétaire (le boss, le 1%, l’exploiteur, le prédateur..) a détourné (voler, arnaquer..) la plus value des travaileurs à son compte. à partir de là acquérir de plus en plus de pouvoir sur le pouvoir politique (collusion, corruption..) qui a fait les lois le favorisant.

    Voilà la mécanique, Il faut la comprendre pour s’en défaire.
    Attention défaire le pouvoir du boss et donc lui enlever toute influence sur le pouvoir politique.
    Le communisme a été une grande force politique, mais ça raté.
    Il y a des raisons à cela. Il ne faut pas retomber dans ces travers.

    Le Peuple Vénézuélien s’ait donné un gouvernement du peuple responsable dans la démarche de créer le pouvoir politique du Peuple Souverain (en marche).
    Donc, il y a une révolution bien vivante en ce moment. Une révolution qui esquive tous les pièges. Ça demande une grande attention à chauqe pas. Les prédateurs travaillent nuit et jour abec des collaborateurs externes (US, CIA, UE ?!?!, le FMI inc…et les troll-ka internes..).
    Donc critiquons, dénonçons, demandons justice constamment. Mais parlons de solutions.
    Quand le Peuple parlera du revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé. Leur synergie, leur potentiel et les avantages pour tous.
    Que les représentants, les portes paroles aux événements les articulerons avec force dans tout leur discours, les médiats seront influencés.
    D’ailleurs des comités pourraient se pencher sur la question des médiats et exiger le trasnfert d’une partie des ondes proportionel entre privé, social et « gouvernemental ».
    Mais il faut développer les solutions dans les différentes sphères de nos sociétés.
    Moi je prône des tables de réflexions informelles à temps partagé sur le revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé.
    Juste un outil de plus, complémentaire, un véhicule de conscientisation.

  4. alain harrison
    5 octobre 2014 at 21:33

    Bonjour.

    ««« Par ex., l’Inde devrait obtempérer aux appels pressants de Washington à participer à la coalition euro-atlantique en Irak : sans quoi, on peut prédire, sans se prendre pour Cassandre, que des émeutes religieuses et communautaires ne tarderont pas à éclater en Inde…»»»

    Pour comprendre ce processus de destabilisation et de terreur à valeur ajoutée (si chère à la droite financière néo-libérale..) lisez cet article “historique”:

    Crimes contre l’humanité : L’ultime retour des barbares
    Par Fethi Gharbi
    Mondialisation.ca, 06 août 2014

    ««« En effet, le volk anglo-saxon, dans le cadre de son projet euro-atlantique compte aplanir l’espace allant de l’Europe du nord aux confins de l’Oural. La mondialisation néolibérale a bien besoin d’un espace vital à la hauteur de sa démesure. Tous les volk qui font obstacle seront systématiquement réduits. La tragédie du monde arabe est de se trouver géographiquement et énergétiquement en travers du chemin de cette vaste entreprise de démolition. »»»
    ««« En juillet 1953 alors que la guerre froide battait son plein, une délégation de musulmans est invitée aux États-Unis. Elle est reçue à la Maison-Blanche par le président Dwight Eisenhower. Celui-ci s’adresse à ses invités en ces termes : «notre foi en Dieu devrait nous donner un objectif commun : la lutte contre le communisme et son athéisme». Saïd Ramadan, gendre et successeur de Hassan Al-Banna, fondateur du mouvement des « frères musulmans » faisait partie de la délégation (7). »»»

    http://www.mondialisation.ca/lultime-retour-des-barbares/5394869

    À n’en pas douter les vieilles recettes de manipulation marchent.

    Je conseil de lire les chapitres 1 et 9 du livre de Jean-marie Abgrall: tous manipulateurs tous manipulés.
    Nous sous-estimons le phénomène de la manipulation et du conditionnement (le conformisme est une forme de conditionnement réussie).
    Le questionnement…….

  5. alain harrison
    5 octobre 2014 at 21:59

    Bonjour.

    Aucune compromission.
    Aucune alliance.
    Aucune concession.
    Aucun recul.

    Il s’agit de mettre en place les solutions selon la stratégie des priorités “synergique”.

    Le travail et le revenu sont les deux piliers de toute société, de toute culture, ils en sont les fondements concrets.
    Le pouvoir politique appartient à chaque citoyen, il ne nous reste qu’à l’exercer à travers nos solutions.
    Mais parlons-en, parlons-en…..Il ya une OMERTA, une indifférence des citoyens européens…
    Vous en doutez:
    L’initiative citoyenne pour un revenu de base. Même pas 1million de signature.
    Population européenne: 400 millions.
    Et c’est quelque chose au coeur de tous, le revenu pour vivre.
    C’est quoi le problème: croyance, aliénation, conformisme, quotien intellectuel, éducation, conscience, l’information, questionnement….
    L’HUMAIN D’ABORD
    Sans ou avec du contenu significatif, parlant, stimulant, qui donne le gout de se lever…..

  6. alain harrison
    5 octobre 2014 at 22:26

    Bonjour.

    Il y a tout le phénomène de la spiritualité galvaudé.
    Revenons à certaine étymologie. Ne nous perdons pas en conjecture.

    «« La littérature latine de l’Antiquité a transmis deux étymologies de religion : relegere signifiant « relire » et religare signifiant « relier ». »»

    Religare signifiant relier, être en relation avec la réalité. Se libérer des images.
    Relegere signifiant relire, rester dans les mots, les images. Faire du reengineering, de l’interprétation, rester dans le giron de la pensée , de l’idée et de l’image. Se couper de la réalité.
    Soyons simple avec les questions complexes, le verbiage devient vite un labyrinthe, puis un casse-tête.
    Un bon manipulateur fait de la “distorsion de la réalité”.

    Ce que fait la finance avec habilité jusqu’à maintenant.
    Mais, par les temps qui court (crise 2008 à remettre sur le tapis), elle montre son vrai visage: finance fasciste.
    C’est dans ses gênes, son conformisme, elle ne le voit pas ou fait semblant.
    Lisez ou relisez le document de JPMorgan: réclame des états autoritaires.
    Revoir le documentaire: Goldman Sachs, les nouveaux maîtres du monde.
    Le visage des manipulateurs expert en conditionnement (en dernière analyse du harcellement, en filigranne la terreur) voyez le documentaire: le stress, portrait d’un tueur.
    Il s’agit de s’instruire sur nos conditions et de les dépasser pour que s’épanouisse notre Humanité.
    C’est un long voyage, mais plein d’émerveillement, c’est à notre choix.
    Connais toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux.

    Nous avons un héritage extraordinaire, ne le dilapidons pas, Mais sachons le mettre à sa place.