Hausse des tarifs de l’électricité : C’est l’Union Européenne qui est responsable !

+6% c’est la hausse des tarifs réglementés d’électricité qui a été décidée par le régime Macron. Une hausse spectaculaire qui est le résultat… de l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité et de la fin du monopole par le service public EDF GDF imposée par l’.

En effet, la commission européenne a imposé à coup de directives sur l’, la du secteur avec pour résultat la séparation d’EDF et de GDF, la privatisation du second et l’ouverture du capital du premier. Soit disant la privatisation, la et l’ouverture à la concurrence devaient faire baisser les prix. Difficile alors que la France grâce à son monopole par le service public offrait déjà les prix les plus bas d’. Ce qui devait arriver arrive, pour permettre la concurrence… il faut augmenter les tarifs réglementés. En effet, les acteurs privés qui investissent le marché n’ont pas de centrales (Total, Poweo, direct etc..) ou très peu. Ils achètent leur MWh à … EDF. Qui est tenu de leur vendre au minimum 100 TWh à un prix planché de 42€/MWh chaque année, au delà c’est les prix de marché qui s’applique. Problème, le désinvestissement et les fermetures de centrale provoqués par la libéralisation fait que l’on commence à manquer d’électricité, les prix montent… et donc les acteurs privés ne sont pas capables d’offrir des prix inférieurs aux tarifs réglementés.

L’incroyable arnaque de la hausse des tarifs réglementés de l’électricité

La Commission Européenne impose la mise en concurrence d’EDF… qui doit donc augmenter les tarifs de son électricité, pour que ses concurrents puissent être compétitifs ! Dans la chronique éco du Média, Sterdyniak dévoile les dessous d’une hausse injustifiable qui va coûter 600 millions d’euros aux français.

Euro libéralisation de l’énergie : l’enquête de

Main Basse sur l’énergie