Présidentielle 2017 L’Appel aux travailleurs à la jeunesse, aux progressistes !

Appel du secrétariat national du PRCF aux militants, aux sympathisants du Pôle, aux lecteurs et aux visiteurs d’Initiative communiste – Le 5 janvier 2017

Face aux mauvais coups ininterrompus du MEDEF, de l’Union européenne et du gouvernement social-maastrichtien, face à la perspective cauchemardesque d’un second tour -, pour contribuer à relancer les luttes sans attendre les élections, pour porter à l’entrée des entreprises un programme de FREXIT progressiste, pour en appeler d’une France Franchement Insoumise (FFI !) à l’UE du grand capital, l’urgence est de prendre toutes dispositions pour diffuser massivement le tract 4-pages du PRCF aux travailleurs des usines, des services publics et des quartiers populaires. 

Partout, en nous ouvrant si possible aux forces franchement communistes et aux syndicalistes de lutte, organisons offensivement ce travail d’avant-garde en direction des travailleurs. 

Le secrétariat du PRCF – 8 janvier 2017

  • Après une première série de 40 000 tracts distribuée à la fête de l’Huma et sur le terrain à l’automne, rejoignez les militants et sympathisants du PRCF pour distribuer la nouvelle série de 100 000 tract

Appel aux travailleurs, à la jeunesse,

aux progressistes !

Face au second tour de cauchemar annoncé entre Fillon-Thatcher et la Facho Nantie, le Pôle de Renaissance Communiste en France appelle à une contre-offensive du monde du travail et des progressistes. Dans ce tract diffusé aux entreprises à 100 000 exemplaires, les militants franchement communistes du PRCF appellent les travailleurs à :

Refuser leur voix à :

  • Fillon, le chef des LR (la Loi des Riches !) qui veut araser la Sécu, dynamiter les retraites, les services publics, les indemnités chômage, les statuts et les conventions collectives, pour donner toujours plus aux actionnaires (suppression de l’impôt sur la fortune, cadeaux fiscaux sans limite au grand patronat et aux assurances privées…)
  • Au clan Le Pen : derrière sa démagogie pseudo-ouvrière, le FN mène à la guerre civile entre « communau-tés », à la répression du mouvement ouvrier et il aggravera la fascisation de l’Etat engagée par Sarko-Fillon et poursuivie par Valls : pas une voix ouvrière pour ces ennemis de notre classe dont la xénophobie déshonorerait la France !
  • Aux ex-ministres de Hollande: ni au banquier Macron, ni à Valls-la-Matraque qui ont compromis la France dans les guerres impérialistes de l’Oncle Sam, cédé aux diktats de l’Union européenne (dont la Loi Travail), cajolé le MEDEF, réprimé la CGT, creusant ainsi le lit de Fillon et du FN ! Méfiance aussi envers Montebourg qui, en fait de made in France (en français on dit produire en France !), s’est couché devant l’UE au lieu de nationaliser l’acier français !

Au contraire le PRCF appelle à :

  • AGIR SANS ATTENDRE LES ELECTIONS: au printemps 2016, la classe ouvrière a renoué avec la voie offensive du syndicalisme de classe. A l’action pour défendre les cégétistes réprimés par la « justice » ! Mettons les présidentielles sous la pression du tous ensemble pour les salaires, l’emploi, la Sécu, les retraites, les services publics!
  • SE SERVIR du bulletin de vote MELENCHON pour préserver l’espace politique progressiste indispensable aux luttes, affronter la néfaste domination du PS sur la gauche et mettre en question l’UE supranationale (« l’UE, on la change ou on la quitte», dit JLM). Mais il faut aller plus loin : rien à négocier avec cette UE 100% tournée contre les peuples ! Le PRCF, qui a déposé 6000 signatures pour un référendum sur l’UE, appelle à sortir la France du maudit , de l’UE et de l’OTAN pour rompre avec le capitalisme et construire le véritable socialisme. Union, action pour un FR.EXIT PROGRESSISTE, pour l’indépendance nationale, le progrès social et la coopération internationale (cf pages internes).
  • RECONSTRUIRE UN VRAI PARTI COMMUNISTE. Tant que la classe ouvrière disposait d’un parti à elle, indépendant du PS, 100% opposé à l’UE, marxiste-léniniste, continuateur d’Octobre 17, du Front populaire et de la Résistance antifasciste, associant le drapeau rouge au drapeau tricolore, les fascistes rasaient les murs, les capitalistes reculaient, l’espoir d’une société meilleure portait les luttes. Avec tous les vrais communistes, membres du PRCF, militants de classe du PCF, jeunes révolutionnaires, reconstruisons ce parti de combat!

Le «vol noir des corbeaux» (Fillon, FN, UE, OTAN, Valls-MEDEF…) plane sur la France. La contre-offensive des travailleurs passe par la renaissance du vrai parti communiste, par un large , Patriotique, Populaire et Ecologique (FR.APPE), par une France Franchement Insoumise aux diktats du capital et de son UE de malheur !

Le clip du programme du PRCF


Télécharger le tract 4 pages : à diffuser autours de vous !

 

6 Commentaires de lecteur “Présidentielle 2017 L’Appel aux travailleurs à la jeunesse, aux progressistes !

  1. Le.Ché
    9 janvier 2017 at 10:11

    Il est vrai qu’il sera difficile de n’avoir pas un 2ième tour des présidentielles qui ne sera pas un tête à tête Fillon, Le Pen. Ah qui la faute!!, si ce n’est au PS, il faut dire qu’il ont tout fait pour çà les socialistes.
    Le PCF lui aussi n’est pas net dans cette affaire à vouloir absolument soutenir cette Europe capitaliste qui à intégrer l’OTAN des USA, on n’est plus à l’époque des Maurice TORES et Jacques Duclos.

  2. ferreboeuf
    9 janvier 2017 at 11:41

    100% d’abstention, ce serait bien plus fort que de se rallier à un type qui ne rêve que de la fin des cocos.
    S’agissant de Jean-Luc Mélenchon, je peux porter une exigence démocratique et sociale semblable à la sienne. Mais communauté de pensée ne doit pas conduire à l’abandon du sens critique, à s’interdire de poser des questions responsables et de rappeler de faits avérés. Être prudent sur JLM n’est pas une infraction, cet homme c’est souvent trompé : pro Mitterrand, socialistes durant des décennies, pro Maastricht, pro Alexis Tsipras, favorable à l’intervention en Libye, dithyrambique sur Nuits debouts, autocrate qui régit FI sans aucun contre pouvoir. Un politicien de 65 ans, élus depuis des décennies…
    Ça fait déjà beaucoup. D’où cette prudence, c’est cela aussi être insoumis.
    Il n’est également pas vain de s’interroger sur sa grande gourmandise pour la presse et les émissions peoples : régulièrement chez Ruquier ; dans Voici en 2010 ; dans Gala en 2012, en mai 2013, le premier politique à se rendre sur le plateau de Touche pas à mon poste pour écouter “les blagues” de Cyril Hanouna ; en 2014 chez Closer ; en février 2015, sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, en 2016 avec Karine Le Marchand sur M6 dans “Une ambition intime”… Avec toujours ce même argument : “Moi, ce qui m’intéresse (ex pour Closer), c’est le grand nombre, qui a des goûts simples, qui ne se prend pas trop au sérieux. Les prétentieux, les arrogants vont nous faire le coup du dégoût… Ils ne s’occuperont pas de ce que j’ai pu dire, mais du lieu où je l’ai dit”… N’empêche qu’il y a là une vision bizarre du grand nombre. A ce rythme, nous ne tarderons as à le croiser : Chez les Marseillais et Les Ch’tis contre Le Reste du Monde, ou les Princes de l’Amour, faut bien parler aux jeunes ou aux décervelés.

    1. - -
      9 janvier 2017 at 21:36

      100% des abstentionnistes à la présidentielle auront voté pour le gagnant. Bref, il faut prendre ses responsabilités. Ce que fait le PRCF

  3. PRUVOT
    10 janvier 2017 at 15:01

    Vous avez raison il faut être prudent, mais la peur n’évite pas le danger d’avoir un Tatcher ou un LEPEN président. Oui il faut prendre ses responsabiltés et je voterai et ferai campagne pour JLM.
    100% d’abstentioniste c’est complètement irréalisable. Il y aura toujours des votants et laisser PSLRFN faire une politique contraire à mes intérêts de travailleur c’est donner la corde pour se faire pendre !

  4. 12 janvier 2017 at 13:41

    Il est indispensable en effet d’éviter toute forme de “mélenchonite” plus ou moins aiguë. Le politicien de métier a mis bien du temps à réveiller son sens critique face à une UE, à la construction de laquelle il a participé (d’où, sans doute, une certaine difficulté à s’en défaire). Reconnaissons-lui toutefois l’honnêteté d’avoir avoué et regretté son “oui” à Maastricht, ce qui ne relevait pourtant pas d’une simple erreur due à un suivisme “mitterrandien” mais bien d’une absence d’analyse un peu sérieuse. Vieux-con matérialiste invétéré, j’ai compris, dès son origine, que “l’Europe” n’était qu’une arme lourde des puissances financières pour mater les peuples (blog: “Immondialisation: peuples en solde!”). Pourtant, dans le contexte de notre mode d’élection présidentielle, il reste le seul proposant un programme cohérent pouvant offrir quelques espoirs de transformation et donnant peut-être la possibilité de récréer le début d’un courant rassembleur plus radicalement transformateur. En ce sens, si certaines des positions exposées sur votre site prenaient plus d’ampleur, Mélenchon pourrait être poussé à plus de clarté sur la nécessaire rupture avec l’UE. Je l’ai peut-être déjà écrit ici: indépendance nationale et souveraineté populaire, si elles sont absolument insuffisantes pour une transformation progressiste, elles n’en sont pas moins absolument nécessaires.

  5. ferreboeuf69@yahoo.fr
    13 janvier 2017 at 12:00

    La présidentielle est l’expression d’une monarchie laïc et “républicaine”. Si on est contre cette élection qui fausse tout, si on est pour un état avec une assemblée qui légifère, la présidentielle est obsolète. C’est contradictoire de se présenter à un scrutin que l’on combat. D’ou l’abstention comme action concrète contre cette institution. Quelle légitimité aurait un(e) président(e) élu(e) avec 15% de votants ?