Soutien total aux TOTAL en lutte!

Les travailleurs de la du groupe de Grandspuits (Seine-et- Marne) se sont massivement mis en mardi 13 octobre (90% à la production!) et ont bloqué l’expédition de carburant par un puissant piquet de grève.

Ils luttent pour le maintien de leur raffinerie dont le groupe Total a annoncé la fermeture en 2023 et qui envisage dans l’immédiat la suppression de 700 postes sur le site.

Le groupe prétexte l’endommagement d’un pipeline, dont la réparation coûterait 300 millions d’euros… une paille pour un groupe qui a versé 7 milliards de dividendes en 2019 et a touché des dizaines de millions d’€uros de CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi) !

De plus, à la suite du vote de la grève en assemblée générale des salariés en , le directeur du site a refusé de se conformer à cette décision et n’a donc pas appliqué le protocole prévu en cas de grève dans un site classé Seveso2. Cette décision a eu pour conséquence la mise en danger de l’ensemble des salariés du site et des habitants à proximité, puisque certains salariés ont dû travailler plus de 14 heure d’affilée!

Dans ce contexte la du PRCF :

  • apporte tout son soutien aux salariés du groupe Total en lutte,
  • dénonce la casse de l’emploi et de l’appareil industriel français,
  • dénonce les mesures illégales prises par la direction du site à l’encontre du mouvement de grève,
  • propose l’expropriation, la nationalisation, et la mise sous direction ouvrière du groupe Total,
  • rappelle à nouveau que seul le « tous ensemble et en même temps » sera à même d’arrêter l’euro-casse du pays et de conquérir de nouveaux droits pour les travailleurs.

La commission lutte du PRCF


Georges Ibrahim Abdallah ne doit pas mourir en prison ! Libération immédiate ! Appel international de partis et organisations communistes
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=3322622641151275&id=518105458269688