Le gouvernement Valls-MEDEF poursuit ses cadeaux aux patronats, le tout conformément aux directives européennes. En faisant les poches des hopitaux publics pour remplir celles du patronat. Car pour financer les cadeaux (CICE, pacte de compétitivité etc…) tout en respectant les critères de Maastricht, c’est en ajoutant encore de l’austérité à l’euro austérité que le gouvernement prend aux travailleurs pour donner aux capitalistes.

Marisol Touraine vient de publier le plan d’économie du gouvernement pour les hôpitaux :

hopital austérité hosterite– D’ici 2017 il prévoit une économie de 3 milliards d’euros dont 860 millions d’euros pris sur la masse salariale, soit l’équivalent de 22 000 postes.

– 400 millions d’euros par le développement de la chirurgie ambulatoire qui permet une sortie de l’hôpital le jour de l’intervention et 600 millions d’euros par la réduction des durées d’hospitalisation.

– 450 millions d’euros par le « rapprochement entre hôpitaux voisins »

– 1,2 milliards par la mutualisation des achats avec la mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT

Comme l’indique le journal Le monde : « Ces efforts s’inscrivent dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards qui doit financer d’ici 2017 le pacte de responsabilité et la réduction du déficit public. 10 milliards doivent être économisés sur trois ans par la seule Sécurité sociale : outre les efforts des hôpitaux, le gouvernement compte boucler ce plan d’économies en agissant sur le prix des médicaments et en limitant les actes inutiles ou redondants.«

A la présentation de ce plan aux conférences hospitalières le 4 février dernier, FO dans son communiqué, « demande l’arrêt de cette politique d’austérité ce qui passe par l’abandon du pacte de responsabilité et du projet de loi santé, l’arrêt des fermetures de lits, de services et des suppressions de postes, l’abandon des GHT et des contrats de retour à l’équilibre et l’effacement de la dette des hôpitaux«

D’ores et déjà de nombreux appels communs des syndicats CGT, CGT-FO et Solidaires des hôpitaux qui préparent la journée interprofessionnelle de grèves et manifestation du 9 avril 2015 contre l’austérité se prononcent contre ce projet gouvernemental.

source : http://www.frontsyndical-classe.org/2015/03/prendre-aux-hopitaux-pour-financer-le-patronat.html