Pourquoi manifester le 30 mai à Paris : par William Roger [Paris 14h Place E Herriot – TOUS ENSEMBLE]

Appel large 30 mai 2Retrouvez les différentes tribunes appelant au 30 janvier de Caroline Andréani (membre du CN du PCF), Gilles Questiaux (animateur de Reveil Communiste), William Roger (Rassemblement des Cercles Communistes) et Antoine Manessis () dans le n°157 d’Initiative Communiste, mensuel du

William Roger, Rassemblement des Cercles Communistes

Il est important, dix ans après la victoire populaire du lors du référendum sur le Traité Constitutionnel Européen, de montrer que nous continuons le combat, d’autant que d’autres, à l’extrême droite, ont la prétention de se présenter comme les seuls “opposants à l’”.

A l’époque, un Non massif s’est exprimé contre une nouvelle étape dans la construction de cette prison des peuples où la concurrence “libre et non faussée” dégrade les droits des travailleurs, les affaiblit face à un monstre technocratique antidémocratique. Dix ans plus tard et des millions de chômeurs en plus, une paupérisation absolue de la classe ouvrière et des couches moyennes, une hausse des profits de la bourgeoisie “européanisé”, il  faut dire stop !

Bien loin de “l’opposition” factice d’un parti pro-capitaliste tel que le FN qui rêve que la bourgeoisie française renne le leadership en Europe face à la bourgeoisie allemande, notre opposition est celle des travailleurs qui souffrent du capitalisme mondialisé : la “construction de l’Europe”, c’est à dire la création d’un marché commun intégré favorisant l’expansion des monopoles capitalistes des pays du centre du système, contre les travailleurs de toute l’Europe et les peuples des pays dominés, n’est qu’un projet totalitaire qui étouffe la liberté des peuples au nom de la liberté des capitalistes, crée de s inégalités entre les peuples au nom de l’égalité” des droits des exploiteurs. bien loin d’être homogénéisation des conditions de vie,”l’Europe”, c’est l’homogénéisation des conditions d’exploitation. Il faut sortir de ce carcan de fer !

Le est à la disposition de toutes les forces populaires qui résistent ! Ce peut être un prolongement politique du 9 avril, ce doit être une étape vers la constitution d’un réel front de résistance populaire contre les politiques libérales en France, et leurs instruments de soumission et d’exploitation que sont l’UE et l’.

IC 157 mai 2015

Commentaire de lecteur “Pourquoi manifester le 30 mai à Paris : par William Roger [Paris 14h Place E Herriot – TOUS ENSEMBLE]