Pourquoi manifester le 30 mai à Paris : par Antoine Manessis [Paris 14h Place E Herriot – TOUS ENSEMBLE]

Appel large 30 mai 2Retrouvez les différentes tribunes appelant au 30 janvier de Caroline Andréani (membre du CN du ), Gilles Questiaux (animateur de Reveil Communiste), William Roger (Rassemblement des Cercles Communistes) et Antoine Manessis (PRCF) dans le n°157 d’Initiative Communiste, mensuel du PRCF

Antoine Manessis, responsable des relations extérieures du PRCF

Le PRCF a proposé à ses partenaires des Assises du Communisme et du Comité National pour la Résistance Républicaine à l’ de marquer le 10e anniversaire de la victoire du NON pour donner une visibilité à l’alternative que nous proposons : la sortie de l’, de l’UE, et de l’ pour créer une dynamique vers la sortie du capitalisme.

manif 30mai 2015-sotir de l'UEUn rassemblement national le 30 mai, précédé par des rassemblements régionaux le 9 mai, 70e anniversaire de la victoire des peuples (particulièrement de l’URSS) sur la première Europe de l’impérialisme allemand, permet de regrouper ceux qui veulent briser le carcan européen du grand capital.

Alors que les médias de masse amalgament vraie gauche, progressistes, républicains et extrême-droite, nous devons montrer que le combat contre l’UE atlantique et l’engagement contre le FN fascisant ne font qu’un.

En montrant que communistes, patriotes et républicains sont capables d’exprimer ce que la classe ouvrière a compris depuis longtemps à savoir que l’UE est une arme de destruction massive des conquêtes sociales et des indépendances nationales, nous offrons un chemin et une espérance. Nous pouvons briser les mensonges du FN qui échangera à la première occasion sa posture “anti-européenne” pour une alliance avec la droite, pour accéder aux ministères et “mettre au pas” le peuple déboussolé.

Aux  travailleurs, aux chômeurs, la manif du 30 montrera une alternative à l’abstention, au désespoir, au Parti Maastrichien Unique (PS, UMP, UDI, MODEM, EELV, ….) et à l’euro-fascisation. Elle montrera que nous pouvons dire NON aux discours thatchériens de Hollande, Valls, Sarkozy et autres Juppé qui nous disent “il n’y a pas d’alternative !”

En s’associant les deux drapeaux, rouge et tricolore du Front Populaire et de la Résistance FTP, nous pouvons jeter les bases du Front Antifasciste Populaire et Patriotique (FRAPP) dont notre peuple a besoin.

IC 157 mai 2015