Monaco : O Cardot élu secrétaire de l’USM dont “le devoir est de défendre les exploités”

Notre camarade a été élu secrétaire général de l’Union des de Monaco (USM) le 25 mars 2021.

Nous reproduisons ci-dessous l’interview qu’il a accordé à l’observateur de Monaco où il rappelle que parce que le devoir de l’USM ” est de défendre les exploités”, l’union des syndicats de Monaco est une organisation de classe et de masse. USM qui est d’ailleurs partie prenant de la Fédération Syndicale Mondiale.

Monaco c’est 56 000 salariés, dont 51 000 dans le secteur privé, pour une population de 38350 habitants. Près d’un quart travaille dans les activités scientifiques, techniques et administratives, 11% dans les services, 11% dans la construction, 14% dans l’hébergement/restauration, 8% dans les activités financières, 10% dans le commercer dont la moitié dans le commerce de gros et 5% dans l’industrie. Avec 7,2 milliards d’euros de PIB, Monaco pèse le quart du PIB du département des Alpes Maritimes, près de 27 000 habitants des Alpes Maritimes travaillent à Monaco, chiffre qui a été multiplié par 1,8 en 25 ans. 60% des actifs des communes françaises limitrophes de Monaco travaillent à Monaco. Bref, au-delà des images paillettes du rocher délivrée par la presse à scandale, des reflets clinquants des yachts et des casinos, Monaco est un centre du capitalisme, où par dizaines de milliers des employés et ouvriers travaillent. Et où ils s’organisent avec leurs syndicats pour résister à l’exploitation. Avec efficacité. En témoigne les mobilisations importantes dont est capable l’USM, rassemblant plusieurs milliers de travailleurs de Monaco, en grève et en manifestation.


Retrouvez l’Union des Syndicats de Monaco sur internet : http://www.usm.mc