La retraite à 65 ans ! merci l’Europe et les lois Fillon, Sarkozy et Ayrault!

ob_275429_recul-du-depart-a-la-retraiteEn application des critères de Maastricht et des diktats de la commission européenne, en 10 ans, l’age moyen de départ à la retraite des a augmenté de 4 ans. Avec l’UE c’est la et non plus 60.  Et c’est sans compter la dernière loi en date du 20 janvier 2014 (Merci Hollande !) qui prévoit d’augmenter la durée de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein à 43 ans ! Cette loi n’est que la déclinaison des diktats de l’Union Européenne (lire ici !)

Merci la construction européenne, qui en donnant plein pouvoir aux patrons et aux marchés financiers permet de faire voler en éclats les conquêtes sociales des travailleurs, pour que la classe capitaliste puisse continuer à se gaver de profits malgré l’aggravation de la crise systémique du Capitalisme. Rappelons que Hollande avait promis de revenir à la retraite à 60 ans. Une fois élu, il a appliqué les directives de la commission européenne, en applicateurs zélé des traités européens et sous la menace de l’Euro liant les mains dans le dos aux travailleurs et renforçant la dictature de la classe capitaliste. Et son gouvernement Ayrault d’appliquer, comme le lui ordonnait la Commission Européenne, une nouvelle “réforme” des . Avant de s’attaquer, toujours suivant les ordres, au code du travail et au smic !

Manifestation anti-UE 30 mai-3015Entre nos droits et nos libertés et la dictature de l’Europe du Capital, il faut choisir ! Le 30 mai, soyons nombreux à Paris pour dire STOP, pour faire front ensemble et remettre à l’offensive les travailleurs qui sont l’immense majorité du peuple de notre pays, pour sortir de l’UE par la voie progressiste.

La Direction de la Recherche des études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) vient de publier une étude sur l’impact des réformes successives des retraites depuis 1993, sur l’âge de départ en retraite

Rappelons que depuis 1993, la durée requise pour l’obtention d’une retraite à taux plein est passée progressivement de 37,5 ans à 41 ans à partir de 2012, avec deux grandes étapes majeures : 2003 et 2010, en instaurant un système de décote qui s’annulait à 65 ans. En 2010, la réforme a progressivement reculé l’âge légal à 62 ans, et l’âge d’annulation de la décote à 67 ans.

La conséquence de toutes ces atteintes au droit à la retraite depuis 1993, c’est le recul de “l’âge moyen de liquidation [de la retraite] de 2,5 à 3 ans pour les générations de 1960 à 1980″ indique la Drees. Ce recul est plus important pour les hommes que pour les femmes de la génération 1980, avec un report en moyenne de 35 mois contre 32 mois.”

Il est moindre pour les personnes à faible : mais 29 mois” — tout de même — “dans le premier quartile de salaire des hommes contre 43 mois dans le dernier, et 28 mois dans le premier quartile des femmes contre 40 mois dans le dernier“.

Le passage de l’âge légal d’ouverture des droits à 62 ans entraîne une augmentation de l’âge de départ de 11 mois pour les femmes, et de 6 mois pour les hommes de la génération 1980.” Même si “les hommes bénéficient le plus du dispositif des départs anticipés pour carrière longue” et que “L’instauration et les élargissements de cette mesure ont permis une baisse de l’âge moyen de leur départ de 0,5 mois“, il n’empêche qu’il s’agit d’un effet temporaire, et que la promesse de rétablir la retraite à 60 ans n’a pas été tenue.

http://www.cgt-dieppe.fr/2015/05/retraites-le-terrible-effet-des-lois-fillon-et-sarkozy.html