#1erMai la colère gronde, des manifestations fortes, les militants du PRCF présents partout en France.

Avec plus de 170 000 manifestants selon la CGT, le 1er mai 2021 a été une réussite de mobilisation, d’autant plus si on considère le contexte : situation sanitaire toujours catastrophique avec d’importantes restrictions aux déplacements, violences policières et de certains provocateurs récurrentes dans les cortèges de certaines villes et tout particulièrement à Paris décourageant la présence des familles, et une méteo particulièrement défavorable dans nombre de grandes villes.

quelques chiffres

d’après la pressse locale

  • Paris : 25 000
  • Marseille : 10 000
  • Toulouse : 8 000
  • Lyon : 5 000
  • Nantes : 4 000
  • Grenoble : 3 500
  • Lille : 2 000
  • Montpellier : 2 000
  • Rennes : 2 000
  • Le Havre : 1 000
  • Rouen : 1500
  • Dijon : 1 500
  • Clermont Ferrand : 1500
  • Strasbourg : 1 300
  • Nancy : 1 000
  • Metz : 1 000
  • Amiens : 800
  • Mulhouse : 500
  • Toulon : 200
  • Avignon : 400
  • Colmar : 150

Ce 1er mai aura illustré également un clivage évident :

  • d’un coté le monde du travail se réunissant dans la rue pour défendre les intérêts de la classe des travailleurs (emplois, salaires, libertés) avec les cortèges unitaires emmenés par la CGT avec l’appui de la FSU et de Solidaires, et parfois de FO (en dépit de sa prise de position nationale unitaire);
  • de l’autre la CFDT affichant sa complicité avec le et le régime Macron en appelant à rester chez soi, pratiquant le sondage pour mieux revendiquer des prébendes pour ses caciques. Au moment où les travailleurs font face à des centaines de plans de licenciements, au chômage partiel, et à la casse de l’assurance chômage, ils apprécieront ce qu’est ce genre de « syndicat » jaune.

De la même manière à l’échelle mondiale, la FSM portait des revendications claires et offensives – notamment pour que la vaccination soit un bien public mondial accessible gratuitement et rapidement à tous – la CSI et la CES étaient notoirement silencieuses, cette dernière se bornant en pratique à appeler à ne pas manifester.

JBC pour www.initiative-communiste.fr


retour non exhaustif sur quelques unes des actions des militants du PRCF ce premier mai

A Paris

25 000 manifestants ont défilé dans un cortège dynamique quoi que régulièrement visé par la police du régime Macron sous les ordres du préfet Lallement, tandis qu’une toute petite minorité d’individus s’en sont pris au matériel, aux militants puis au service d’ordre de la CGT à l’arrivée de la manifestation Place de la Nation. (lire ci après)

Le PRCF Ile de France était présent en nombre et organisé sur un point fixe sur le parcours de la manifestation du 1er mai. Les dizaines de camarades mobilisés à cette occasion ont reçu un excellent acceuil.

Les nombreux et sympathiques échanges ont permis l’adhésion d’un camarade ouvrier intérimaire, tandis que manifestants ont fait part de leur souhait de contact approfondi.

8000 tracts ont été distribués, dont outre la brochure proposant les 30 mesures d’urgences du PRCF, 1000 tracts portant le communiqué du PRCF contre l’appel au putsch militaire lancé et soutenu par le RN. Des autocollants pour le Frexit progressiste ont été largement diffusés.

La mobilisation est également sur le front médiatique et des centaines de bulletins invitant à l’abonnement à Initiative Communiste et Etincelles ont été diffusés. Plusieurs dizaines de numéros d’Etincelles et d’Initiative Communiste ont été vendus.

A noter que 2 camarades du PRCF sont également allé appuyer le cortège de soutien à Cuba socialiste, emmené par Cuba Si France.

à Lille et Boulogne sur Mer

Le PRCF 59 était présent dans la manifestation d’un gros millier de personnes à Lille, manifestation qui s’est déroulée sans incident. La France Insoumise y avait fortement mobilisé avec la présence de Jean Luc Mélenchon et des deux députés LFI du Nord, s’imposant ainsi dans le cortège. Le déplacement de quelques éléphants de l’attelage PS/EELV était lui bien peu visible dans le cortège et donc surmédiatisé dans une opération de communication bien montée avec les médias des milliardaires.

Bien visible avec ses 4 drapeaux rouges, la délégation du PRCF qui a eu le plaisir d’accueillir dans l’action deux jeunes adhérents a pu diffusé plusieurs centaines des tracts du PRCF (30 mesures d’urgence et )

Un camarade communiste croisé dans le cortège y exhibait un magnifique drapeau tricolore ornée de la faucille et du marteau, tandis que des militants gauchistes autour de LO se fourvoyait dans un slogan sans fond de classe « intérêt national, intérêt du capital » et dramatiquement toxique (au moment où le se prépare à dézinguer ce qui reste de l’industrie, donc de la classe ouvrière la plus expérimentée). Chacun doit mesurer l’enjeu de contrer l’offensive du RN sur la classe ouvrière frappée par les euro délocalisation et l’euro destruction du pays.

A Boulogne sur Mer, le PRCF etait présent dans la manifestation qui a fait défiler dans le centre ville un cortège de 250 manifestants de la CG, FSU, Solidaire, PCF, FI et PRCF. Les camarades du PRCF 62 y ont distribué 200 exemplaires du tract « Pour une alternative rouge et tricolore » généralement très bien accueilli.

A Lyon et Saint Etienne

Les camarades du PRCF 69 était bien présents dans une manifestation lyonnaise dynamique et nombreuses pour un premier mai, réunissant 5000 manifestants emmené par l’intersyndicale CGT SUD Solidaire et CNT. 400 tracts du PRCF ont pu être distribués ( tract encarté rouge-tricolore avec 4 pages « jours heureux »)

Quelques incidents alors qu’une centaine de black blocs ont joué avec la police, et ont violemment agressé le service d’ordre de la CGT.

A Saint-Etienne, c’est 2000 manifestants qui étaient rassemblés, avec là aussi la présence des jeunes camarades du PRCF 43 et de leurs tracts.

A Marseille,

La manifestation a réunion un petit 10 000 manifestants. Sous la pluie battante et pour un 1er mai c’est un haut niveau de mobilisation, sachant que des mobilisations également dynamique avait lieu simultanément à Arles, Aix et Martigues.

La CGT a formé l’essentiel du cortège, emmené par l’intersyndicale. A noter la présence d’un dynamique cortège d’une grosse centaine gilets-jaunes. Si la France Insoumise était présente et visible, ce n’était pas le cas du PCF13, mais bien celui de la MJCF13. Sans surprise Force Ouvrière était absent malgré l’appel national unitaire. Les acteurs de la culture présent en nombre ont affiché des banderoles géantes et le caractère antifasciste du 1er mai et de Marseille a été revendiqué rue de la République.

Les camarades du PRCF, avec drapeau rouge et bonnet phrygien révolutionnaire, ont distribué avec un bon acceuil 500 exemplaire du tract encarté pour l’alternative rouge-tricolore avec le 6 pages exposant les 30 mesures d’urgence du les « jours heureux »

Rendez vous a été pris pour soutenir la bienvenue initiative de la toute nouvelle coordination marseillaise de solidarité avec Cuba socialiste et ses prochaines manifestations en mai et juin 2021.

Face à une manifestation nombreuse, la préfecture de police avait dépéché une importante présence policière, déployée toutefois très en retrait de la manifestation. Aucun incident n’a été déploré.

A Nice

De façon exceptionnelle la manifestation du 1er mai a eu lieu l’après midi et également sous une pluie intense. Avec tout de même 1200 manifestants essentiellement de la CGT, mais également la présence visible des gilets jaunes, de la LFI et du PCF. La délégation du PRCF avec ses 3 drapeaux était bien visible. 300 tracts ont pu être distribués.

A Auch

La manifestation a réuni entre 600 et 800 personnes à Auch, l’équipe de 4 militants du PRCF y a diffusé un centaine d’exemplaires du tracts « 30 mesures pour de nouveaux jours heureux » et quelques XX-Elles mais aussi fait remplir la carte à envoyé à Macron pour la libération de Georges Abdallah. Le 28 avril les intermittents du spectacle avaient ouvert un salle pour visionner un film « Fedayn » le combat de Georges Abdallah

A Bordeaux

A Bordeaux, Périgueux, à Toulouse, à Strasbourg et dans bien d’autres villes les camarades du PRCF étaient également présents.

les communiqués de la CGT

https://twitter.com/lacgtcommunique/status/1388590246812692486

les tracts distribués

Le 1er mai en direct des réseaux sociaux du PRCF

Avec les comptes twitter du PRCF et de ses ARC vous avez pu suivre en direct toute la journée du 1er mai 2021 les mobilisations

https://twitter.com/PRCF_/status/1388493629736595458
https://twitter.com/realmarcel1/status/1388438986767716352
https://twitter.com/realmarcel1/status/1388477377118867460
https://twitter.com/Babar_le_Rhino/status/1388477230674808833

Un 1er mai 2021 à nouveau marqué par les violences policières et de ses alliés

https://twitter.com/MTGphotographe/status/1388501927504367619

Le 1er mai 2021 dans le monde