Sur les élections en Grèce : communiqué du Parti Communiste Portugais

voici le du Parti Communiste du Portugal suite aux élections législatives en .

retrouvez les communiqués du PRCF au sujet des élections grecques.

Sur les élections en Grèce

PCP012Le envoie ses salutations fraternelles aux communistes grecs pour les résultats obtenus par le Parti communiste de la Grèce

Le 27 janvier 2015

Le PCP estime que les résultats des élections grecques représentent une défaite des partis au service du grand capital qui ont gouverné la Grèce et qui, avec l’Union européenne, sont responsables de la politique de désastre économique et social qui a été imposée au peuple grec se traduisant par une diminution des scores obtenus aussi bien par la Nouvelle Démocratie et le PASOK.

Ces résultats représentent également une défaite pour ces dirigeants de l’Union européenne qui ont cherché à travers des pressions inacceptables, le et l’ingérence, à influencer l’expression électorale du profond mécontentement et du désir de changement politique du peuple grec.

Les résultats des élections expriment le rejet de la politique imposée par les programmes d’ajustement” successifs résultant des accords avec la troïka, de l’exploitation intensive des travailleurs, de la destruction des droits des travailleurs et des droits sociaux, de la négation des conditions de vie les plus élémentaires et essentiels, le déclin économique et l’abdication de la souveraineté, sous la dictée de l’Union européenne et de l’euro.

Le rejet de la voie d’appauvrissement et de désastre économique et social, et le changement de politique abouti à la victoire de qui est la force politique arrivée en tête.

Le Parti communiste de Grèce a obtenu un résultat qui contribuera à la poursuite de la lutte qui se développe dans les intérêts des travailleurs et du peuple grec et contre les politiques que le service du grand capital et de l’impérialisme, à la fois souffrance ont imposées en Grèce.

Le PCP alerte contre les manœuvres de ceux qui, dans l’Union européenne s’efforcent, comme nous l’avons déjà annoncé, d’assurer la poursuite de la politique d’‘appauvrissement et de catastrophe économique et sociale en Grèce et de la poursuite de la domination de l’Union européenne par les grandes puissances, Allemagne en tête.

Réaffirmant sa solidarité aux travailleurs et le peuple grec, le PCP souligne que ceux-ci doivent pouvoir, pour leur lutte, la réponse à leurs besoins et intérêts et la réalisation de leurs aspirations légitimes à une vie meilleure, à la dignité et de à souveraineté décider sans aucune interférence, de leur présent et de leur avenir.

Résoudre les problèmes économiques et sociaux graves qui touchent la plupart des pays de l’Union européenne PCP nécessite une rupture avec les politiques, instruments et mécanismes d’intégration capitalistes qui les génèrent. C’est sSeulement de cette manière  que pourra être respectée la volontés que le peuple grec a désormais exprimés.

Au Portugal, ce chemin implique nécessairement la rupture avec la politique de droite et une politique patriotique et dot, parmi d’autres choix fondamentaux, passer par la renégociation de la dette conformément aux intérêts nationaux; par l’étude et la préparation du pays pour sa délivrance de la domination de l’euro; par une politique s’engageant fermement pour la production nationale; le renforcement du pouvoir d’achat des travailleurs et le peuple; le contrôle public des secteurs stratégiques, y compris le secteur financier; la défense et la promotion des services publics; par la lutte contre l’injustice fiscale; par une politique qui affirme la primauté de l’intérêt du pays et de la défense de la souveraineté et de l’indépendance nationale.

Au Portugal le combat contre l’exploitation, l’appauvrissement et le déclin national, est dans les mains du peuple portugais, qui par ses luttes et son vote peut tracer un chemin conformes aux valeurs d’avril (NDT : de la révolution des Oeillets conduite par le PCP) ; pour sa part, le PCP a des solutions pour le pays et est prêt à assumer toutes les responsabilités que le peuple portugais voudra bien lui confier.

C’est avec confiance que le PCP réaffirme qu’aucun obstacle n’est insurmontable pour un peuple déterminé à prendre dans ses son présent et son futur.

communiqué du PCP  – 25 janvier 2015

Le PCP adresse ses salutations fraternelles aux communistes grecs et ses félicitations pour le résultat obtenu par le PCG aux élections de janvier 2015

Après avoir examiné le résultat des élections du 25 janvier en Grèce, le secrétariat du Comité central a adressé les salutations fraternelles du Parti communiste portugais aux communistes grecs et ses félicitations pour le résultat obtenu par le Parti communiste grec.

Dans son message, il exprime sa « conviction que la progression du PCG contribuera à l’intensification de la lutte des travailleurs et du peuple grecs pour la défense de leurs intérêts et de leurs aspirations contre les tentatives d’imposer la poursuite des politiques au service du grand capital et de l’impérialisme, qui ont déjà causé tant de souffrances en Grèce ».

Dans son message, il réaffirme aussi « la solidarité des communistes portugais avec les communistes, les travailleurs et le peuple grecs et sa pleine confiance dans leur détermination et leur lutte pour obtenir la réalisation de leurs aspirations légitimes ».

PCP envia fraternas saudações aos comunistas gregos pelos resultados obtidos pelo Partido Comunista da Grécia

Tendo sido conhecidos os resultados das eleições realizadas no passado dia 25 de Janeiro na Grécia, o Secretariado do Comité Central do PCP enviou aos comunistas gregos as fraternais saudações do PCP pelos resultados obtidos pelo Partido Comunista da Grécia.

Na mensagem é expressa a «convicção de que os resultados agora obtidos pelo PCG contribuirão para o prosseguimento da luta dos trabalhadores e do povo grego em defesa dos seus interesses e anseios e contra tentativas de impor a continuação das políticas, que ao serviço do grande capital e do imperialismo, tanto sofrimento têm imposto na Grécia».

Na mensagem é ainda reafirmada «a solidariedade dos comunistas portugueses aos comunistas, aos trabalhadores e ao povo grego, com plena confiança de que será pela sua determinação e luta que conquistarão a concretização das suas legítimas aspirações».