L’OTAN s’installe en Colombie : UN REVOLVER SUR LA TEMPE DES PEUPLES D’AMÉRIQUE LATINE ET DU VENEZUELA EN PARTICULIER

Communiqué de la Commission internationale  du PRCF    30 mai 2018
 
La va rejoindre la semaine prochaine l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord () en tant que partenaire. Cela fera d’elle le premier pays d’ à s’y joindre, a indiqué le président colombien Juan Manuel Santos. le partenariat avec la touchera la cybersécurité, la sécurité maritime, le terrorisme et les liens avec le crime organisé.
L’annonce a eu lieu quelques heures après que l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) eut admis la Colombie comme nouveau membre.

Avec la formalisation de l’adhésion de la Colombie à l’OTAN, prévue pour le 31 mai, ce pays deviendra le fer de lance de l’ américain

Dans un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, le gouvernement vénézuélien a dénoncé ” l’intention des autorités colombiennes de se prêter à l’introduction d’une alliance militaire extérieure dotée d’une capacité nucléaire en Amérique latine et dans les Caraïbes ” auprès de la communauté internationale.

Le texte précisait que la position de Bogotá ” constitue une menace sérieuse pour la paix et la stabilité régionales, fondée sur la défense d’intérêts étrangers au bien-être de nos peuples souverains “.

Il est évident que l’offensive impérialiste contre les forces révolutionnaires, progressistes et patriotiques d’ Amérique Latine marque cette décision.

L’OTAN, arme de des impérialistes contre les peuples doit être dénoncée et l’exigence d’en sortir doit s’affirmer avec plus de force de la part de toutes les organisations progressistes en France.