#Huawei conflit USA / Chine : entretien avec J-C. Delaunay .

jeune chinoise tenant un ordiphone Huawei

Huawei et les enjeux de la 5G, la commerciale entre la et les , un possible conflit en mer de Chine méridionale, les nouvelles routes de la soie… autant de sujets qui vont déterminer l’évolution du monde dans les prochaines années. L’évaluation marxiste des questions touchant à la réalité chinoise actuelle est une tâche aussi ardue que nécessaire pour le mouvement communiste et progressiste. Ce travail doit se faire avant tout dans un esprit de recherche, sans unilatéralismes ni anathèmes. Initiative communiste relaie donc ici l’ de l’économiste marxiste Jean-Claude Delaunay, qui vit en Chine depuis de nombreuses années et a publié l’année dernière “Les trajectoires chinoises de modernisation et de développement. De l’Empire agro-militaire à l’État-nation et au socialisme” aux éditions Delga. Rappelons aussi que Jean-Claude Delaunay nous avait fait l’amitié et l’honneur de présenter son ouvrage sur le stand du PRCF à la dernière fête de l’Huma. 

Jean-Claude Delaunay est professeur honoraire des universités, il vit aujourd’hui en Chine (Guangxi, Nanning). Il a déjà publié une dizaine de livres. Il est vice-président de la World Association for Political Economy (WAPE), basée à Hong-Kong, et co-éditeur de la World Review of Political Economy, que publie cette association.

4 Commentaires de lecteur “#Huawei conflit USA / Chine : entretien avec J-C. Delaunay .

  1. SNOWDEN
    14 juin 2019 at 20:31

    Je viens de lire la feuille mensuelle de la fédération CGT des PTT dont je suis adhérent: un dossier sur le numérique du même acabit que l’on retrouve dans Options (CGT cadres) dans l’HD et l’HQ: insipide et illisible à la mode “biens communs”, terme repris avec empressement par Macron, le Medef et même Pen et le PS car il est compatible avec les PPP, les privatisations et la concurrence dite libre et non faussée.
    Ce terme permet de ne pas effaroucher la CES droitière ultralibérale dont la CGT fait partie.
    On ne parle surtout pas de renationalisation, de politique industrielle telle que la met en œuvre la Chine communiste depuis 40 ans dans les télécom, le TGV, le nucléaire, le solaire, l’éolien, la biologie et la santé, l’IT jusqu’aux supercalculateurs.
    Partie de rien il y a 40 ans la Chine est devenue N°1 mondial de la High Tech via des entreprises publiques à 100% ou une méga-coopérative mondiale comme Huawei que combat Trump avec un succès nul à souhait.

  2. FREDERIC S.
    16 juin 2019 at 01:08

    …propos complètement irréalistes ireniques et ”IDEALISTES” sur la réalité CONCRETE du régime chinois EN 2019….
    en 2019 le régime social économique chinois répond à TOUT les CRITERES {“marxistes”…} du ”Capitalisme d’État”….
    CE régime chinois est d’ailleurs dans sa phase d’ ”Impérialisme stade supreme du capitalisme”….{conquête des marchés et des matières premières…. + exportation PREDATRICE des capitaux….etc etc…} CF: ses déboires actuels avec l’autre impérialisme ”pourissant” : l’anglo-saxon/otan….
    …Il ne faut pas écouter et croire NAIVEMENT ce que disent les dirigeants mafieux du régime capitaliste chinois CORPORATISTE mais simplement regarder et analyser ce qu’ils font CONCRETEMENT….{=la nature réelle de la MAITRISE du Kapitale financier ”etatique” et para-etatique chinois….
    Un régime ”communiste”, ou TOUT les députés de la représentation /décorum du Régime sont multimillionnaires {en dollars…..}, a minima… {“les Chinois” /entité homogène/ça n’existe pas !… Il y a une Lutte des Classes TERRIBLE en Chine… Comme partout ailleurs sur la planète capitaliste….}
    blablabla des des dirigeants mafieux chinois new look: ”Il ne faut pas juger les gens sur ce qu’ils pensent d’eux, mais sur leurs actes concrets”….{K.Marx }
    .

    1. - -
      16 juin 2019 at 22:26

      Pour y résider, et pour travailler ce sujet en détail, JC Delaunay est un fin connaisseur de la réalité actuelle de la Chine.
      Je serais curieux de connaitre la source indiquant que tous les parlementaires chinois sont multimilionnaires en dollars. J’ai cherché des informations là-dessus, je n’ai trouvé qu’une information du patronal journal les échos citant un rapport du Hurun Report mentionnant 102 millionnaires sur les 5000 parlementaires Chinois, soit 2%. A noter que certains sont ici considéré comme parlementaire au titre de leur appartenance au “conseil économique et social” chinois en tant que dirigeant de grandes entreprises.

      1. FREDERIC STRATigopoulos
        17 juin 2019 at 02:03

        Source: mes amis proches, chinois de Chine…. fait connu….
        { je connais aussi assez bien la Chine de vécu, depuis longtemps….}

        Un parlementaire chinois est d’emblée {comme aux États-Unis….} une personne qui a accès à des leviers d’enrichissements économiques { Licites ou illicites …} considérables… En comparaison du chinois moyen…

        Les marionnettes en carton députés En Marche de l’Assemblée nationale française sont à coté des petits voleurs de sucettes en culottes courtes…

        2/ Delaunay aime la Chine et y réside très bien … Mais sa vision ”des choses” reste la sienne…

        Des Français sont nés en France et y résident depuis 70 ans , et ne sont pas capable de dire 3 lignes pertinentes…