L’Union Européenne c’est la guerre : Juncker veut une armée, le retour de la CED

Affiche contre la CED 1954 PCFLa Commission Internationale du PRCF exprime son indignation devant les propos scandaleux de Jean-Claude Juncker, président de la Commission Européenne. L’homme est un spécialiste de « l’optimisation fiscale »: en français, de détournement fiscal  d’ampleur himalayenne mais parfaitement légal. Grâce à des valets du grand capital comme Juncker.
Ceci n’est pas un hasard.

Servir le grand capital est le but exclusif de la Commission Européenne et de l’UE.

Donc, que nul n’en doute, les rêves guerriers de Juncker sont ceux du grand patronat européen et de notre MEDEF.

Comme dans les la grande bourgeoisie durcit partout sa domination de classe face aux résistance populaires à sa politique mise en œuvre par l’UE. Et la guerre est l’aboutissement de la fascisation en en Europe. Pour faire la guerre le grand capital et son EU ont besoin d’une armée et comme c’est l’impérialisme allemand qui domine l’ensemble européen, une armée européenne, c’est le renaissance de la Wermacht et de ses vassaux c’est-à-dire une garde prétorienne capable de frapper « l’ennemi intérieur » (le mouvement ouvrier) et l’ennemi extérieur (ceux qui ne s’agenouille pas devant le IVe Reich).

La nouvelle CED est en marche avec en finalité le recyclage total de l’impérialisme allemand.

Juncker président de la Commission Européenne veut une armée européenne

PCF CED armée européenne

Affiche contre la CED, campagne contre une armée européenne

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, appelle ce dimanche à la création d’une armée européenne, au vu notamment des relations de plus en plus tendues avec la Russie sur le sujet de l’Ukraine. Une telle force pourrait permettre aussi bien de faire face aux nouvelles menaces aux frontières de l’Union européenne que de défendre les « valeurs » de l’UE, déclare-t-il dans une interview publiée dimanche par le journal allemand Welt am Sonntag.

« L’image de l’Europe a souffert de façon dramatique. En termes de politique étrangère, il semble que nous ne soyons pas vraiment pris au sérieux », a-t-il encore déclaré. « On ne créerait pas une armée européenne pour l’utiliser immédiatement. Mais une armée commune à tous les Européens ferait comprendre à la Russie que nous sommes sérieux quand il s’agit de défendre les valeurs de l’Union européenne », a-t-il expliqué.

« Une telle armée nous aiderait à mettre au point une politique étrangère et de sécurité commune », a-t-il ajouté, souligne-t-il qu’il ne s’agissait pas pour autant de diminuer le rôle de l’Otan.

Déjà l’Allemagne applaudie :

« Notre avenir, en tant qu’Européens, passera un jour par une armée européenne », a réagi dans un communiqué la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, précisant que ce ne serait « pas à court terme ».

il est vrai que la même déclarée le mois dernier « peut-être pas (ses) enfants, mais en tout cas (ses) petits-enfants connaîtr(aient) des Etats-Unis d’Europe », avec leur propre armée, selon l’agence allemande DPA.

De même, le Welt am Sonntag citait également dimanche le chef de la commission parlementaire allemande de politique étrangère, Norbert Roettgen, proclamant que « l’idée d’une armée de l’UE est une vision européenne dont le temps est venu ».

Le but : une armée impérialiste pour intervenir à l’étranger, se confronter avec la Russie

PCF CED

Affiche du PCF contre la communauté européenne de défense. Comme hier, les communistes doivent se mobiliser aujourd’hui pour la paix

Alors que Juncker expose l’un des but d’une armée capitaliste européenne : la confrontation avec la Russie. En ce 70e anniversaire de la défaite du IIIe Reich, voila le retour d’un Axe européen voulant s’étendre militairement à l’Est et dont on constate déjà les effets atroce en Ukraine.

Toujours selon le Welt, ex-secrétaire général de l’Otan Javier Solana (responsable notamment des bombardements contre la Yougoslavie) présente lundi 9 mars à Bruxelles un sur une nouvelle stratégie de défense européenne appelant à une plus grande capacité militaire à intervenir au-delà des frontières de l’UE.  L’UE, l’OTAN c’est la guerre
source

Commentaire de lecteur “L’Union Européenne c’est la guerre : Juncker veut une armée, le retour de la CED