La Commission Européenne donne ses ordres au régime Macron !

C’est ce 5 juin 2019 que la Commission Européenne a donné ses ordres au régime Macron pour l’année 2019. Dans un document intitulé “recommandation du Conseil concernant le national de réforme de la France pour 2019 et portant avis du Conseil sur le de stabilité de la France pour 2019”, la Commission Européenne fixe ce qui est le du régime Macron. , baisse des dépenses de la sécu, cadeaux fiscaux aux multinationales, libéralisations, précarisation sont le menu de cette Union Européenne dont l’objet même est de faire la guerre aux salaires et aux droits des travailleurs.

La France sous tutelle. Combien de temps encore ?

L’UE étant incapable de s’exprimer autrement qu’en anglais, « langue des affaires et de l’entreprise » selon le syndicat patronal Businesseurope, les membres de l’oligarchie « française » vont pouvoir prendre connaissance de la nouvelle feuille de route prescrite à Macron par la Commission de Bruxelles, prête-nom de Berlin et du grand patronat européen.

Et en avant, une fois la mascarade des européennes passées, vers toujours plus d’austérité salariale, de privatisation des services publics (SNCF, Aéroports, EDF, Education nationale…), de dé-protection des travailleurs (retraites, statuts, code du travail), de destructions du parc industriel national.

Et dire que certains pseudo-internationalistes pincent le nez quand il s’agit de défendre le produire en France et les acquis sociaux de 1936, 45 et 68… Comme s’il n’était pas évident que la casse nationale ne fait qu’un avec la casse sociale et la régression démocratique généralisée…

Plus que jamais, méditons cette citation de Jean Jaurès : « ÉMANCIPATION NATIONALE EST LE SOCLE DE ÉMANCIPATION SOCIALE ».

Et luttons pour le FREXIT PROGRESSISTE, premier acte de l’affrontement de classes qui rouvrira au peuple français la voie du socialisme !

Georges Gastaud – secrétaire national du PRCF

Analyse des ordres de la Commission Européenne

La Commission Européenne est très claire, sous la contrainte de l’, la France est tenue d’exécuter les ordres qu’elle lui donne.

En tant qu’État membre dont la monnaie est l’euro, et compte tenu des liens étroits entre les économies de l’Union économique et monétaire, la France devrait veiller à mettre en œuvre intégralement et en temps utile la recommandation concernant la zone euro, telle qu’elle ressort des recommandations figurant aux points 1) à 4)

Commission Européenne – p 2 des recommandation du Conseil concernant la France pour 2019

Une manière de tordre le coup à ceux qui prétendrait que ce n’est pas l’Union Européenne et l’Euro qui imposent les politiques d’euro austérité, de casse sociale et de privatisations et libéralisations que les travailleurs de France subissent maintenant depuis plus de 30 ans. Et ce d’autant plus que la France est sous le coup du volet préventif du pacte de stabilité et de croissance, soumettant le budget de la France à l’aval de la Commission Européenne, en vertu du TSCG.

Embed from Getty Images

La Commission Européenne constate que l’accroissement du déficit et de la publique est essentiellement liée à la transformation du CICE (un cadeau de plusieurs milliards d’euros fait aux grandes entreprises) en suppression de cotisations sociales patronales.

Dans leur jargon, les eurocrates exigent que ” le taux de croissance nominale des dépenses publiques primaires nettes ne dépasse pas 1,4% (…) soit un ajustement structurel annuel de 0,6% du PIB”. En clair, l’Union Européenne impose à la France de supprimer 0,6% de PIB de ses dépenses publiques. Soit 14 milliards d’euros environ, l’équivalent du budget du ministère de l’écologie ! Et Bruxelles d’exiger la même coupe en 2020.

les ordres détaillés de la Commission Européenne traduits en langage courant

Santé : “créer les bonnes incitations et promouvoir la collaboration entre acteurs publics et privés”. Traduisons-les. Dérembourser massivement les soins, et privatiser l’Hôpital public en le remplaçant par des cliniques privées.

Retraites : “La réforme prévue du système de retraite pourrait aider à alléger la à moyen terme et réduire ainsi les risques pesant sur sa soutenabilité. L’équilibre budgétaire du système de retraite dépend fortement des hypothèses macroéconomiques.”.”Plus de 40 régimes de retraite coexistent en France.” Traduisons-les. Que Macron se dépêche de faire le régime unique qu’on lui a ordonné et de relever l’âge de départ à la retraite et de diminuer les pensions.

Action Publique 2022 : ” le gouvernement ne s’est pas concentré sur le chiffrage ex ante et général des économies potentielles. Cette démarche peut s’expliquer par la complexité du processus de réforme et par la nécessité de faciliter le débat public sur des questions sensibles”. “Dans l’ensemble, les informations disponibles révèlent une adhésion partielle aux orientations adoptées en 2016 par l’Eurogroupe pour les revues de dépenses.”. Traduisons-les. AP 2022 va permettre des saignées dans les services publics, mais comme c’est absolument inacceptable pour les Français, le régime Macron avance masqué, et c’est pas nous Commission Européenne qui allons l’obliger à dire noir sur blanc ce qui se prépare.

Collectivité Locale: “le nombre de communes n’a que légèrement diminué et dépasse encore 34 000, chiffre de loin le plus élevé de l’UE”. Traduisons- les. Supprimez donc les communes pour les remplacer par des euro-régions et des euro-métropoles.

Dette publique : “Il est essentiel que la France réalise un effort budgétaire améliorant de façon décisive son solde primaire structurel”. Traduisons-les. Il est strictement interdit de contrôler l’endettement par la banque centrale. En revanche, le gouvernement doit faire encore plus d’austérité.

Énergie : “Des investissements supplémentaires dans les interconnexions, en particulier avec la péninsule ibérique, pourraient contribuer à une plus grande intégration du marché intérieur européen de l’énergie, tout en renforçant la concurrence et en facilitant le déploiement des énergies renouvelables”. Traduisons-les. Pour parachever la libéralisation et la privatisation de l’énergie, il est urgent de réaliser les lignes à très haute tension pour permettre à l’Allemagne d’obliger l’Espagne à acheter son surplus de pic de production éolien…

Fiscalité: “Le système français d’imposition,(…) reste très complexe, ce qui pèse sur l’environnement des entreprises”. ” Cette complexité (..)comporte un risque d’illisibilité, qui accroît les coûts de mise en conformité et l’insécurité juridique, au détriment de l’attractivité de la France, et crée des possibilités d’évasion fiscale.” Traduisons-les. Réduisez donc les impôts sur les entreprises (pas sur les particuliers), pliez-vous donc au dumping fiscal et il n’y aurait pas d’évasion fiscale, via le Luxembourg, la Hollande et cie.

Artisans, taxis etc… gare à vous : “Malgré les progrès réalisés et l’adoption de réformes ambitieuses, il subsiste des barrières à l’entrée dans les services aux entreprises et dans les professions réglementées, et la concurrence y demeure faible”; ou encore: “Le manque de concurrence dans les services, associé à des coûts de main-d’œuvre élevés, a contribué à maintenir les prix à un niveau élevé, notamment dans les transactions immobilières, le logement, la restauration et les services juridiques et comptables”. Traduisons-les. La loi Macron a déjà permis de libéraliser et précariser un grand nombre de professions. Mais ce n’est pas suffisant. Dans l’UE, la précarité ça doit être pour tout le monde, et les multinationales doivent pouvoir chasser sur tous les terrains. Et baissez donc les salaires ! C’est cela la concurrence libre et non faussée. Auto-écoles, syndics, garagistes, restaurateurs etc… gare à vous.

Loi Pacte : “Cette réforme ne portera ses fruits que si elle est mise en œuvre intégralement et dans les délais.” Traduisons-les. Macron a fait des promesses au Capital pour faire voler en éclat les droits sociaux en permettant à des milliers d’entreprises d’échapper aux seuils permettant de renforcer les droits des travailleurs lorsqu’un effectif suffisant est atteint. Il a intérêt à se magner de tenir !

Et l’on pourrait multiplier les exemples. Par exemple sur la réforme de l’assurance chômage, là aussi ordonnée par la Commission Européenne….

JBC pour www.initiative-communiste.Fr

2019-european-semester-country-specific-recommendation-commission-recommendation-france_fr

4 Commentaires de lecteur “La Commission Européenne donne ses ordres au régime Macron !

  1. Chris
    13 juin 2019 at 17:24

    Mieux vaut tard que jamais, mais il est bien temps de s’en rendre compte !

    1. - -
      13 juin 2019 at 21:15

      initiative communiste, journal du PRCF a été sans aucun doute l’un des tout premier à la dénoncé.
      Il suffit de lire les archives de ce site internet pour le vérifier.

      Tenez par exemple : https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/lue-exige-une-baisse-des-salaires-le-medef-sattaque-aux-indemnites-chomages/