COP21 environnement écologie PRCFLa Commission européenne voit d’un mauvais œil l’interdiction des sacs plastiques à usage unique prévue par la France. Ce serait une entrave à la circulation de biens (les sacs) fabriqués par des entreprises françaises, européennes ou mondiales.

Prévu par la loi de transition énergétique, l’interdiction de la distribution des sacs plastiques à usage unique, dont le potentiel polluants est désormais bien connu de tous (dégradation en particule de plastique qui perturbe l’ensemble de la biosphère notamment) devait entrer en vigueur au premier janvier 2016. Elle sera reportée sur ordre la Commission Européenne, afin de ne pas transgresser le dogme de la concurrence libre et non faussée et pour que les multinationales qui les produisent et les utilisent puissent continuer à polluer pour engranger des profits. Les prohiber sur le territoire français est interdit par les traités européens, comme une entrave à la libre circulation des biens et des marchandises. Ce qui un fois de plus démontre :

  • cecilia malstrom TTIP TAFTA UEle fait que c’est bien la commission européenne qui décide jusque dans les moindres détails de nos vies, de l’usage des sacs plastiques jusqu’à la taille des chasses d’eau ! Le tout bien évidemment pour satisfaire les intérêts de ceux pour qui a été construite l’Europe et qui dirigent l’UE : les multinationales, les marchés et les banquiers. En clair la classe capitaliste. Si les peuples, si les travailleurs veulent récupérer le pouvoir et échapper à la dictature des banquiers et des patrons, il n’y a pas d’autre choix que de briser les chaines de l’Union Européenne.
  • Que l’Union Européenne est bien l’ennemie de l’écologie. Elle qui impose aux états d’autoriser les OGM est aussi bien prompte à interdire les mesures de protections de l’environnement comme l’interdiction des sacs plastiques à usage unique.
  • L’Europe n’a rien de sociale. Au contraire c’est l’arme des capitalistes pour « exploiter l’homme et la nature ».
  • Avec le TAFTA (ou Grand Marché Transatlantique) en cours de signature par la Commission Européenne avec les USA dans le dos et contre les peuples, le totalitarisme capitaliste va encore s’accroire menaçant encore plus l’homme et l’environnement.

Pour que ce soit les travailleurs qui décident, pour rétablir les bases élémentaires de la démocratie, tous ensemble, nous pouvons briser les chaînes de l’Union Européenne. En sortir pour nous en sortir.

Signez la pétition pour un referendum sur l’euro et l’UE, reprenons – tous ensemble – notre avenir en main !

visuel pétition bandeau fond IC referendum euro

JBC pour www.initiative-communiste.fr

N’attendez pas qu’il soit trop tard, rejoignez le PRCF : ADHEREZ !
www.initiative-communiste.fr n’existe que par vos soutient : abonnez vous à Initiative Communiste, participez aux souscriptions !