Les ukrainiens se mobilisent contre la mobilisation en ukraine et la guerre #vidéo [Zaporozhye, Kramatorsk

Dans beaucoup de régions de l’Ukraine les ukrainiens se révoltent contre la mobilisation. Pour mener cette guerre contre les populations du donbass, la junte continue de lancer de nouvelles vagues de mobilisation. Mais bon nombre d’entre eux refusent d’aller tuer leurs frères et de mourir pour les oligarques pro- et pro-.

On croit faire la guerre pour la patrie mais on meurt pour les monopoles” Anatole France L’Humanité 18 Juillet 1922

Pour mesurer la révolte des habitants il faut comprendre la situation terrible de vie de ces ukrainiens qui ont un salaire moyen de 80 € par mois alors qu’on les prive de services publics, que les prix ne cessent de grimper, et qui de surcroit ne voient pas leurs enfants revenir du combat. Le chiffre de 5000 morts de l’ONU est une pure fiction, un récent rapport des services de renseignements allemands parle de 50.000 morts.

Révolte à Zaporozhié

On rappelera qu’à Zaporozhié se trouve l’une des principales centrale nucléaire d’Ukraine et même d’. Cette dernière a été affecté par deux incidents ces derniers mois necessitant des arrêts d’urgences. Alors que l’Ukraine pour éviter d’acheter du gaz en provenance de Russie exploite son réseau électrique à plein, et que des test d’utilisation de combustible nucléaire d’origine américaine ont conduit à des incidents..

la même scène à  Kramatorsk:

Il y a depuis longtemps un mouvement des femmes qui s’oppose à l’envoi de leurs maris et enfants au frontet ceux y compris dans l’ouest en particulier dans les zone roumaines et hongroises qui estiment que l’on prend plus leurs enfants que les autres,  mais là il s’agit du sud et de l’est (voir la carte) et la revendication est nettement plus proche de celle de Lougansk et Donetsk. Le de la guerre est de plus en plus massif mais dans ces zones depuis toujours russes ça peut être le signe d’un embrasement qui exigerait la même autonomie…

A l’ouest aussi refus de la guerre et de la mobilisation. La Junte arrete un journaliste refusant la mobilisation

lire également notre article ici

Ruslan Kotsaba, le populaire journaliste ukrainien qui le 19 janvier avait déclaré publiquement qu’il n’accepterait pas d’être enrôlé dans l’ pour aller dans le Donbass et y tuer d’autres Ukrainiens, a été arrêté par les services secrets ukrainiens… L’accusation est que le journaliste aurait violé l’art. 111, et pour sa  « trahison » il risque jusqu’à 15 ans de prison.
La vidéo dans laquelle il a fait savoir que Kotsaba refusait d’être recruté et avait appelé les Ukrainiens à  faire de même a fait sensation, d’abord à cause de la popularité du journaliste, ensuite parce qu’il est originaire de l’ouest de l’Ukraine, qui est la zone de plus grande mobilisation nationale-fasciste.
Source : http://glagol.su/2015/02/08/ukrainskiy-zhurnalist-kritikovavshiy-mobilizatsiyu-arestovan-za-gosizmenu/

d’après histoireetsociete.wordpress.com