Pour œuvrer à un monde pacifique et internationaliste, avec Fadi Kassem, portons l’#alternative #RougeTricolore #32 #FK2022

Avec FADI KASSEM et le PRCF, PORTONS L’ALTERNATIVE ROUGE ET TRICOLORE

Pour œuvrer à un monde pacifique et internationaliste, avec Fadi KASSEM, portons l’Alternative Rouge et Tricolore !

Communiqué n°32 – 17 août 2021

La prise de pouvoir des Talibans, qui n’a connu aucune réelle résistance, est l’acte final du drame du peuple Afghan commencé il y a plus de trente ans lors de la mise à mort de la République démocratique d’Afghanistan par les Etats-Unis.

Ce désastre pour les forces démocratiques survient vingt ans après que Washington se fut engagée dans une « guerre contre le terrorisme » en multipliant les exactions de masse en Afghanistan et en oubliant que le plus important pour garantir la stabilité d’un Etat demeure la sortie du pays de l’extrême pauvreté dans lequel l’ordre capitaliste mondialisé, ’ajoutant à l’alliance des impérialistes avec les féodaux les plus rétrogrades, a plongé ce pays.

En effet, en finançant les pseudo « combattants de la liberté » des années 1980 au nom de la lutte contre le dirigeant communiste Najibullah et contre l’URSS, les Etats-Unis et leurs affidés ont nourri une Bête immonde qui ’apprête à priver les femmes de tout droit et à plonger dans l’obscurantisme un pays auxquels le Parti populaire afghan allié à l’URSS avait apporté des avancées en termes de réforme agraire, de mixité (il y avait plus de filles que de garçons à l’Université de Kaboul dans les années 1980!) et d’ouverture sur la modernité.

La responsabilité des Etats-Unis, tous présidents confondus, dans ce chaos est immense ; leur bellicisme toujours justifié par une pseudo « Destinée manifeste » se révèle contre-productif à terme aussi bien en Afghanistan qu’en Irak ou qu’au Vietnam. Mais on ne saurait négliger la politique atlantiste suicidaire des euro-dirigeants successifs de France qui, Mitterrand en tête, ont applaudi à la chute de la République démocratique d’Afghanistan, le pseudo « philosophe » BHL ’enturbannant même aux côtés des moudjahidines dans les années 1980…

De surcroît, entendre Macron défendre « l’égalité quelque que soit l’origine, la religion ou le sexe » alors qu’il courtise les pires pétromonarques – au point de vendre armes et avions à l’Arabie saoudite – relève de la tartufferie. En effet, on ne peut prétendre combattre les forces islamistes qui plongent le Moyen-Orient et une partie de l’Afrique dans le chaos tout en ’alliant avec le wahhabisme saoudien. De même, on ne peut prétendre défendre les droits de l’homme tout en soutenant l’Etat colonialiste d’Israël, qui poursuit son œuvre d’élimination du peuple palestinien.

Voilà pourquoi Fadi Kassem et le PRCF mènent campagne pour une Alternative Rouge et Tricolore en 2022 : il ’agit d’œuvrer à un ordre mondial pacifié et vraiment internationaliste, ce qui implique de rompre avec les néfastes OTAN et l’UE atlantique. La coopération sur des bases égalitaires avec les autres nations doit se substituer à la domination impérialiste prête à tout pour assurer son hégémonie, y compris en finançant – au moins dans un premier temps ! – les forces islamistes. Pour changer radicalement de cap géopolitique, la France doit recouvrer sa souveraineté, donc œuvrer pour le Frexit progressiste sans lequel tout discours humaniste est mensonge.