Pour des soins universels et accessibles à tous, avec Fadi KASSEM, portons l’#Alternative #RougeTricolore ! #FK2022 #30

Pour des soins universels et accessibles à tous, avec Fadi KASSEM, portons l’Alternative Rouge et Tricolore !

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, les travailleurs et les citoyens d’Europe se retrouvent à la merci du bon vouloir des grandes multinationales pharmaceutiques dans la course contre la montre engagée pour élaborer des vaccins aptes à combattre la maladie. En annonçant l’augmentation conséquente du prix des vaccins Pfizer et Moderna après des « négociations » et un accord avec ma mortifère « Union européenne », les multinationales capitalistes démontrent, une nouvelle fois, leur priorité : l’accroissement exponentiel des au détriment de la santé des peuples, et ce alors que des millions de travailleurs et de citoyens sont plongés dans une effrayante consécutive aux mesures austéritaires prônées par les euro-gouvernements successifs.

Une nouvelle fois, preuve est faite qu’on ne saurait affronter une épidémie d’ampleur mondiale en s’appuyant sur les forces du grand capital grandement responsables de l’actuelle catastrophe que nous vivons. Or ces forces bénéficient de l’appui inconditionnel des euro-dirigeants successifs qui, Macron en tête, se sont opposés à la levée des brevets dans le cadre de la néfaste Organisation mondiale du commerce (OMC) et qui ont refusé l’aide de la Chine populaire et de Cuba socialiste, dont les vaccins élaborés avec des méthodes traditionnelles permettent aux populations de faire front. Mais en France, l’anticommunisme frénétique a pris le pas sur les considérations vitales, alors même que la Martinique et la Guadeloupe ont pu compter sur l’aide cubaine.

Voilà pourquoi Fadi Kassem et le PRCF mènent la campagne pour une Alternative Rouge et Tricolore en 2022, la seule en mesure d’œuvrer véritablement pour des soins universels et accessibles à tous, ce qui implique de reconstruire un secteur sanitaire totalement démantelé par des décennies d’euro-austérité. Un plan d’urgence massif en faveur des hôpitaux publics et des personnels de santé, le développement à toutes les formes de médecine susceptibles d’apporter les soins nécessaires face aux diverses maladies, mais aussi la urgente de l’industrie pharmaceutique et la reconstruction de la souveraineté sanitaire sont les priorités absolues que nous portons, et qui impliquent d’en finir avec toutes les entraves à une politique volontariste et véritablement socialiste que sont l’euro, l’UE, l’OTAN et le mortifère et ses institutions mondiales, OMC, FMI et Banque mondiale en tête.