“L’heure n’est pas à l’attentisme, ni à l’électoralisme passif mais à l’action populaire et à l’intervention franchement communiste pour prolonger le grand mouvement de classe de février-juillet 2016” Déclaration du PRCF

18 août 2016 – Adresse du secrétariat national du PRCF aux militants et aux sympathisants de la Renaissance .

Logo PRCF 320 320Chers camarades et amis,

Avec ses multiples évènements tragiques et les réactions souvent irresponsables qu’ils ont suscitées, l’été 2016 voit s’amplifier le double mouvement de la société française vers la fascisation et vers l’euro-désintégration. Courant derrière le FN, le pyromane politique Sarkozy multiplie les déclarations xénophobes, voire racistes, contre le « droit du sol », tandis que Valls et Hollande rivalisent de mesures liberticides et cléricales sur fond de régression sociale tous azimuts. Au mépris de la représentation parlementaire, du refus massif des travailleurs et de l’irrecevabilité flagrante de cette « loi » au regard des normes de l’Organisation Internationale de Travail, Hollande a promulgué unilatéralement la «  » commanditée par l’UE tandis que la sinistre El Khomri piétine l’Inspection du travail en s’acharnant contre les courageux travailleurs d’Air-France.

Tout cela s’opère sur fond de marche à la guerre impérialiste contre la Russie et la Chine derrière le bloc atlantique formé par l’UE et par l’OTAN, de chasse aux sorcières contre les syndicalistes CGT, de fuite en avant vers le fédéralisme supranational piloté par Berlin – seule réponse que le Parti Maastrichtien Unique soit capable d’apporter au « Brexit » et à l’aspiration croissante de notre peuple à un FREXIT progressiste.

En particulier, les évènements récents de Corse montrent jusqu’à la caricature combien notre pays est menacé d’une sanglante guerre civile inter-communautaire sur fond de racisme et de repli identitaire nationaliste, que ce soit le nationalisme fascisant du FN et des LR ou le nationalisme sécessionniste de Talamoni et des autres séparatistes euro-régionalistes comme des communautaristes de tous bords. Sans parler de l’odieux et sanglant fanatisme religieux que nourrissent, au lieu de le combattre efficacement, les ingérences impérialistes de Hollande en Libye et en Syrie et les comportements de boutefeu raciste des principaux chefs de file de la droite.

déclaration du PRCF luttes aout 16Face à cette évolution tragique, l’heure n’est pas à l’attentisme, ni à l’électoralisme passif mais à l’action populaire et à l’intervention pour prolonger le grand mouvement de classe de février-juillet 2016. Plus que jamais, les militants du PRCF, les jeunes des JRCF et tous leurs amis communistes, syndicalistes de classe, républicains progressistes, doivent s’adresser aux travailleurs de retour de vacances, aux chômeurs, aux étudiants, aux lycéens et enseignants se préparant à la rentrée.

Pour cela on peut utiliser notamment le tract national « Pour la République sociale, souveraine et fraternelle » et diffuser aux entreprises, sur les marchés ou au porte à porte des cités populaires, la nouvelle formule 24 pages d’Initiative Communiste (qui comporte notamment des interventions des ambassadeurs cubain et vénézuélien et plusieurs entretiens avec des acteurs du mouvement populaire). Utilisons plus largement l’appel-pétition pour un référendum permettant à notre peuple de se prononcer pour la sortie de l’euro et de l’UE (déjà plus de 5000 signatures recueillies).

manifestationIl faut aussi participer nombreux, sous les drapeaux rouges et tricolores du PRCF, à la manifestation intersyndicale du 15 septembre contre la loi El Khomri, et plus largement, à l’action pour les salaires, l’emploi, les services publics, la protection sociale, les libertés syndicales et la paix. En effet, le tous ensemble des travailleurs et la contestation progressiste de l’UE et de la fascisation sont les seuls remparts efficaces contre la régression sociale, la fascisation et l’euro-décomposition nationale.

Il est indispensable qu’un maximum de camarades et d’amis participe au stand du PRCF à la fête de l’Huma du 9 au 11 septembre prochains (débat politique, point sur les , meeting international, chanson, activités culturelles et commerciales, sortie des nouveaux livres de militants du PRCF, partage de fraternité…).

Enfin, chacun d’entre nous doit contribuer à la préparation du meeting de novembre 2017 (notamment à la souscription lancée à cette fin) qui commémorera en lien avec les luttes le 100ème anniversaire de la Révolution d’Octobre 1917 en combattant la criminalisation du communisme, en dénonçant l’euro-fascisation de la France et la marche à la guerre, en dénonçant l’UE et en rappelant que, comme le disait Lénine, « on ne peut avancer d’un pas si l’on craint de marcher au socialisme ».