Georges Gastaud alerte contre la fascisation du régime Macron.

  • Des dirigeants arrêtés préventivement avant une manif ou sur le tour de France ;
  • Jérôme Rodriguez placé en garde à vue dans des conditions suspectes ;
  • un procureur de la République pris en flagrant délit de mensonge et déclarant candidement qu’il n’a pas voulu contredire le président de la République ;
  • des journalistes du “service public” reprenant sans un gramme d’esprit critique les allégations d’un député majoritaire qualifiant les gilets jaunes d’incendiaires ;

… et à l’arrière-plan, une politique de casse et de classe qui déchiquette les retraites, les indemnités chômage, les statuts et les services publics, le produire en France, mais aussi la souveraineté politique, militaire,  budgétaire, culturelle de la nation…

Plus que jamais si l’on veut avoir quelque chance de battre la politique liberal-fascisante et euro-destructive incarnée par , il faut lui opposer la contre-cohérence antifasciste, indépendantiste, progressiste et révolutionnaire d’une politique articulant le à la perspective du socialisme pour la France. Et pour cela il n’existe pas d’autre moyen que de renforcer le PRCF qui milite pour reconstruire un parti communiste de combat dans notre pays. 

G. Gastaud, secrétaire national du PRCF – 29 juillet 2019