Avec le stand du PRCF les communistes à l’offensive à la fête de l’Humanité 2019.

Durant trois jours, le stand du PRCF sur la fête de l’Humanité 2019 n’a pas désempli.

Succès de mobilisation, d’action et d’adhésion

C’est une équipe renouvelée emmenée par le camarade Didier Olmos qui a organisé ce cru 2019 du stand du PRCF à la fête de l’Huma, avec une belle mobilisation des militants, de la région parisienne comme ceux venus de province. Jeunes et habitués ensemble pour faire de cette édition une jolie réussite, sous le soleil, en travaillant aux milles détails pratiques nécessaire au fonctionnement de ce grand stand du PRCF.

C’est plus de dix milles tract, notamment pour donner les explications et faire les propositions d’action pour défendre les retraites face à la contre-réforme Macron, qui ont été distribués, ainsi qu’un tract spécifique sur les questions de santé. Sans oublier la vente militante d’Initiative Communiste et de la revue Etincelle avec un numéro spécial, édité spécifiquement pour la fête.

Mais aussi la campagne continue menée durant ces trois jours a permis de nombreuses signatures pour les pétitions contre l’interdiction du parti communiste polonais, pour la libération de Julian Assange ou pour celle de Georges Ibrahim Abdhallah.

Et bien sûr une mobilisation réussie, comment en serait-il autrement à quelques centaines de mètre des pistes de l’aéroport du Bourget, pour empêcher l’euro-privatisation d’aéroport de Paris. (cliquer ici pour signer pour le referendum).

Une réussite qui ne se mesure pas seulement à la fréquentation du stand qui n’a quasiment pas désempli durant les 3 jours de la fête, ni aux sourires de tous ceux accueillis avec une restauration simple et accessible à toutes les bourses populaires, profitant des soirées du stand, ou participant aux tables rondes et meeting.

Mais une réussite qui se mesure également à ces adhésions de jeunes de plusieurs régions, qui tous ont pris leurs responsabilités et franchit le pas en prenant leur carte au PRCF, et aux nombreux contacts noués avec des syndicalistes et des camarades de tous les pays. Une réussite qui doit servir à impulser une rentrée sociale bouillonnante, dynamique et gagnante pour mettre la classe des travailleurs à l’offensive, et la doter des moyens politiques de gagner.

Non, la fête de l’Huma 2019 ne saurait assurément se résumer aux invitations institutionnelles par le PCF et l’Humanité, notamment celles ayant fait scandale des casseurs de retraites Delevoye et de ses soutiens des directions syndicales réformistes, des casseurs d’écoles comme Blanquer, ou encore à l’inquiétante présence du casseur de manifestants et de République Benalla.

C’est au contraire, au-delà de la belle participation aux évènements du stand du PRCF, avec un stand trop petit pour accueillir tout le monde, ce village du monde qui fait concurrence aux concerts, ces dizaines de milliers de personnes qui le temps d’un weekend fraternisent et échangent pour réfléchir et avancer tous ensemble vers un monde meilleur, débarrassé de ce capitalisme exploiteur, totalitaire et exterministe.

Solidarité internationale, soutien aux luttes, débats politiques et culturels : succès des évènements politiques organisés par le PRCF

Ce qu’il faut retenir aussi de ce weekend de fête de l’Humanité, c’est une très belle participation au meeting international et au 2 tables rondes, événements qui ont rythmé le samedi et le dimanche. Un vrais succès de ces événements politiques :

Ambassadrice du Nicaragua

Succès du meeting international réunissant sans conteste le plus grand nombre de délégation de communistes et progressistes des 5 continents, avec la présence de deux ambassadeurs en France (Venezuela et Nicaragua) ; des délégations de camarades du Venezuela, de Cuba de Corée, de Pologne, de Belgique, du Nicaragua, du Mali ou du Canada (Québec), ont pu informer de la situation dans leurs pays et échanger sur les besoins du mouvement communiste international.

Un meeting conclu par l’intervention très applaudie de Gilliat de Staërck tirant les conclusions du voyage organisé par la JRCF à Cuba à l’invitation de la Jeunesse Communiste de Cuba. Un meeting international auquel le président du PRCF Léon Landini adresse un fraternel salut.

  • dans les tous prochains jours, l’intégralité des vidéos des tables rondes et meeting sera publiée : restez connectés, elles sont déjà sur nos tables de montage. Par défaut de couverture réseau, nous n’avons pas pu procéder aux diffusions en direct prévues.

Parmi les moment forts de ce meeting, les explications de l’ambassadeur du Venezuela en France expliquant chiffres à l’appui en toute transparence la situation politique et économique du Venezuela Bolivarien, confronté à un siège et une intense et ultra violente guerre économique et non conventionnelle menée par l’impérialisme états-uniens. Ainsi que l’appel à la solidarité lancé par la délégation de camarade du Parti Communiste du Venezuela.

Une nouvelle fois, le stand du PRCF s’est mobilisé pour que les centaines de milliers de participants de la fête de l’Humanité soient sensibilisés à la nécessité de renforcer la lutte antifasciste et anticommuniste, accueillant notamment la courageuse Beata K. jeune secrétaire internationale du PC de Pologne, que le régime fascisant soutenu par l’Union Européenne prétend interdire.

Succès également de la table ronde réunissant un plateau très varié d’auteurs autour de la thématique, “le socialisme hier, aujourd’hui et demain”, animé par Aymeric Monville, philosophe et co-animateur des Editions Delga, en présence, de l’historienne Annie Lacroix-Riz, du philosophe Georges Gastaud, du poète et écrivant André Prone et du professeur Jean Paul Batisse. Une table ronde qui pendant plus de 1H30 à permis à une assistance fournie de s’informer et de réfléchir sur la réalité et le retour d’expérience des premières expériences socialistes et surtout de réfléchir aux enseignements et aux perspectives pour relancer la marche au socialisme en France et sa construction demain.

Aboubakar – CGT HPE Ibis Batignolles

Enfin, l’événement du dimanche 15 septembre 2019, c’est la table ronde ayant pour thème “face à Macron et au RN, comment construire le front populaire patriotique et antifasciste ? “. Une table ronde animée par Fadi Kassem qui a adressé un fraternel salut à François Cocq élu insoumis du Val de Marne empêché de rejoindre ce débat en raison de circonstances douloureuses, et à François Boulot figure des gilets jaunes indisponible pour cette fête de l’Humanité. Une table ronde qui a vu tour à tour s’exprimer l’historien spécialiste des luttes et du syndicalisme Stéphane Sirot, le collectif citoyens souveraine de Ramzi Kebailli, Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF, et en orateur spécial, Aboubakar délégué CGT HPE Ibis Batignoles, permettant de témoigner de la lutte déterminée des femmes de chambres de cet hôtel Ibis en butte à l’exploitation violente par un sous traitant du groupe Accord, ainsi que Djordje Kuzmanovic, président de République Souveraine.

Une lutte à laquelle les militants du PRCF apportent un plein soutient de terrain. Une lutte qui rappelle que le seul syndicalisme gagnant c’est celui déterminé à engager et construire le rapport de force pour gagner. Une table ronde qui a permis de souligner un consensus, il n’y a pas d’avenir pour les travailleurs sous le jour de l’Union Européenne, pour le tous ensemble comme pour la construction d’une perspective politique gagnante, le frexit progressiste est un impératif, pour briser les chaines de l’Union Européenne.

le stand du PRCF à la fête de l’Huma 2019 : les deux drapeaux unis.

Pour le PRCF, Georges Gastaud a fait un clin d’oeil à la prise de position de Fabien Roussel, appelant le PCF à l’union des deux drapeaux rouge et tricolore. Un mot d’ordre auquel le PRCF invite de longue date, une lettre ouverte à Fabien Roussel et aux militants du PCF étant d’ailleurs distribué sur la fête.

Georges Gastaud a insisté sur l’urgence de la situation qui commande de construire sans tarder un large front populaire antifasciste et écologique, face à ce régime Macron aux ordres de l’Union Européenne, de plus en plus fascisant, et face à ce système capitaliste radicalement exterministe, à la fois par ses guerres impérialistes menaçant la paix mondiale et son danger pour l’écosystème planétaire de l’Humanité.

Ajoutons que durant ces deux jours, de nombreuses personnalités amies ou simplement éprises de discussion sont passées au stand du PRCF, notamment des camarades du RCC et de l’ANC.

Présents également sur le stand du PRCF, Matthieu Varnier, secrétaire général du COURRIEL (association de défense de la langue française), ainsi que le Comité Internationaliste de Solidarité de Classe avec son président Vincent Flament.

 Passez à l’action, rejoignez le PRCF et les JRCF, adherez !

  • Pour rejoindre le PRCF et ses JRCF, une force en mouvement et en voie de profond renouvellement générationnel
  • Pour signer en ligne la pétition « Pologne » cliquez ici
  • Pour vous abonner à « Initiative communiste » ou à Etincelles, cliquez ici
  • ou écrivez à PRCF, 8 rue du Clos Lapaume, 92220 Bagneux.

Commentaire de lecteur “Avec le stand du PRCF les communistes à l’offensive à la fête de l’Humanité 2019.

  1. alain h.
    20 septembre 2019 at 19:29

    Bonjour.

    J’ai signé la pétition (Pologne …….)

    J’ai retenu ce passage:

    «« de rappeler à l’UE qu’elle s’est engagée à faire respecter la libre expression politique de l’ensemble des citoyens et des personnes qui résident à l’intérieur de ses frontières. »»

    Ce qui me fait dire que l’UE est bel et bien une faillite complète pour ce qui est d’une amélioration de la vie des peuples.
    Je suis en accord qu’il faut que chaque pays en sorte et mettre ses institutions en tutelle.
    Mais par quel accord entre pays ? Il y a tellement de disparité entre les pays d’Europe.

    Les peuples peuvent faire la différence, mais par quel moyen ?
    Tant de questions ?
    Par où commencer ?