Appel du PRCF pour le second tour de la présidentielle 2017 ! #SansMoiLe7mai

Cher(e)s concitoyen(ne)s,

Le PRCF salue le bon résultat obtenu par Jean Luc Mélenchon, même si l’anticommunisme haineux déversé par Hollande, Fillon, , par la CFDT et les médias du capital, a empêché de justesse Jean Luc Mélenchon d’accéder au second tour, voire à l’Elysée (ce qui eût permis une contre-offensive du monde du travail). Les presque 20% réunis sur la candidature Mélenchon sont néanmoins un point d’appui pour la future convergence des luttes.

Sans doute a joué négativement aussi la timidité de Jean Luc Mélenchon. sur la rupture avec l’Union européenne (UE) : pour mobiliser fortement la classe ouvrière (79% des ouvriers ont voté non à la constitution européenne en 2005 !), il eût fallu proclamer qu’une France Franchement Insoumise romprait d’emblée avec la funeste zone euromark, avec l’UE de Merkel et l’OTAN de D. Trump. Bref, il faudra à l’avenir prendre davantage appui sur la Force du peuple et affronter plus franchement le grand capital. La responsabilité n’en incombe que davantage aux vrais communistes d’argumenter pour un FREXIT progressiste et pour la nationalisation démocratique des secteurs-clés de l’économie sans hésiter à poser la question du pouvoir des travailleurs en France.

Le second tour opposera la fascisante « France en ordre » du FN au banquier Macron, le chouchou des marchés financiers internationaux. Bien que plus dissimulé que celui de Fillon, le programme de Macron n’en est pas moins de dissoudre notre pays dans les Etats-Unis capitalistes d’Europe. Macron veut ubériser le travail, démembrer la Sécu, les retraites, les statuts, le code du Travail, les indemnités chômage et les services publics, comme l’exige l’UE. Et nous arrimer aux guerres de Washington, que Macron a toujours soutenues…

Le PS subit la sanction méritée de décennies de trahison tant il a trompé le peuple, nourri la répression antisyndicale anti-CGT et attisé les guerres impérialistes (Libye, Syrie, Ukraine, Corée, Afrique…).

Il est hors de question pour le PRCF d’appeler à voter Macron pour dresser un pseudo-« barrage antifasciste » au FN : déjà rallié par Fillon et par le PS, Macron est plébiscité par la Bourse, par Merkel et par Bruxelles… Dans les faits, toute voix ouvrière pour Macron servirait moins à dénoncer l’Etat policier et la xénophobie du FN, que combat au quotidien le PRCF, qu’à briser nos syndicats, l’Education nationale, la Sécu, les retraites, les indemnités chômage. Il faut affronter le FN et en même temps, combattre la casse maastrichtienne de la France qui alimente le désespoir dont se gave le FN.

Pas question pour autant de banaliser le suicidaire vote FN, qui porte en lui la guerre civile intercommunautaire et la répression du mouvement ouvrier. Quel déshonneur mondial pour la France, pays des Sans Culottes, des Communards, du Front populaire et du CNR, si la patrie des révolutions devenait le bastion du racisme d’Etat et d’une « France en ordre » fasciste ! C’est pourquoi, sans cautionner Macron-Merkel, les militants du PRCF sont sur le terrain pour convaincre un maximum d’ouvriers de refuser de voter ou de revoter pour ce FN : car ce parti divise les travailleurs, verrouille l’alternative progressiste, dévoie le patriotisme populaire en stigmatisant l’ouvrier immigré tout en disculpant le grand patronat « français », briseur d’emplois et traître à la patrie.

Tant que notre peuple disposait d’un vrai PCF, révolutionnaire, lié aux travailleurs, internationaliste et patriote, marxiste-léniniste, le MEDEF était sur la défensive ! Pour une France Franchement Insoumise (FFI) au FN, mais aussi à Macron-Merkel, à l’OTAN et à l’UE, travaillons à la renaissance du vrai parti communiste et du syndicalisme de classe. Dans l’union des drapeaux rouge et tricolore, construisons la contre-attaque tous ensemble et en même temps des travailleurs et créons les conditions d’une nouvelle Révolution française, une révolution socialiste faite par et pour le monde du travail.


*… en pratiquant l’abstention citoyenne, en utilisant un bulletin rouge, en votant blanc ou en revotant JLM au second tour…

Télécharger le en PDF pour l’imprimer et le diffuser

170423 second tour 2017