A propos du bulletin de mars de la CGT de l’UD du Nord

 Une grande majorité des adhérents du PRCF est également syndiquée et beaucoup d’entre nous sommes notamment membres de la CGT : nous sommes donc nombreux à voir et à dénoncer les dérives contre-réformistes et euro-atlantistes que mènent la direction confédérale de la CGT sous la coupe des très jaunes confédération européenne des syndicats (CES) et confédération syndicale internationale (CSI).

 A ce titre, nous nous désolons de voir la direction de la CGT enchaîner les journées saute-mouton sans lendemain, sans calendrier de lutte, sans une perspective capable de remettre réellement en cause le capitalisme et de dénoncer la mortifère Union européenne ; bref, d’agir pour le « tous ensemble et en même temps » et la socialisation des moyens de production.

 Et que dire de la position de la direction confédérale de la CGT sur le conflit russo-ukrainien, dont l’un des principaux « exploits » est de soutenir les sanctions contre la Russie, sanctions qui frapperont avant tout le peuple travailleur de Russie et par ricochet, les travailleurs de France comme du monde entier !?…

 Aussi, nous nous réjouissons que l’ensemble des organisations de la CGT ne reprennent pas la position « officielle » et développent leurs propres analyses qui sont souvent aux antipodes de la position confédérale.

 Ainsi, à l’instar d’autres organisations comme par exemple « unité CGT », l’union départementale CGT du Nord a sorti un bulletin de liaison pour le mois de mars qui revient principalement sur les événements ayant lieu en Ukraine que nous vous invitons à consulter ici : https://www.cgt59.fr/wp-content/uploads/2022/04/MARS-2022.pdf .

 En effet, ce bulletin fait une analyse éclairée et éclairante pour les travailleurs sur le conflit ukrainien : renvoyant les responsabilités de la situation à l’OTAN, ne se faisant aucune illusion sur la nature fasciste du régime ukrainien et le dénonçant, tout comme la nature capitaliste de la Russie poutinienne, etc.

 De plus, l’UD CGT du Nord alerte les travailleurs de France : la guerre économique que mène l’Union européenne, et donc la France, aura de terribles conséquences pour les travailleurs du pays ! N’est-ce pas là le rôle d’un syndicat que de prévenir les travailleurs des dangers imminents qui les menacent ? La direction confédérale ferait bien d’en prendre de la graine !

 En tout cas, voilà la CGT à laquelle adhérent les militants franchement communistes du PRCF : celle de Frachon, Seguy, Krasucki ; celle qui est membre de la FSM (Fédération Syndicale Mondiale, à laquelle adhère d’ailleurs les unions locales CGT de Seclin et de Tourcoing dans le Nord) ; celle des grandes luttes de classes victorieuses de 1936, 1945, 1968 et 1995 ; celles qui éclairent les masses laborieuses au lieux de les marteler de la propagande de guerre euro-atlantiste ; c’est-à-dire la seule capable de créer le « tous ensemble en même temps » salvateur pour la classe ouvrière contre Macron/UE/MEDEF !

 


Télécharger le journal de la CGT 59

 

202203-CGT 59