Dans un cortège CGT des manifestations pour le retrait de la réforme des retraites par points à Marseille

La déclaration commune signée par Philippe Martinez avec ses comparses de la CFDT/CFTC/FO/UNSA au coté de la DGB allemande ne passe pas auprès de nombre de puissants syndicats de la principale confédération syndicale de France. Au-delà de la signature d’un texte avec des organisations qui comme la CFDT viennent de lutter pendant des mois au service du régime Macron et du MEDEF pour imposer la destruction des retraites et de la sécurité sociale, la collusion avec l’Union Européenne du Capital, est condamnée.

En témoigne adoption à l’unanimité par l’assemblée générale des syndicats CGT des Bouches-du-Rhône d’une déclaration très claire et ferme que nous reproduisons ci dessous.

Chacun pourra constater la convergence avec l’analyse développée dans une lettre ouverte de militants CGT que nous publiions ces jours derniers, ou encore la déclaration adoptée le syndicat CGT énergie de Paris.


https://img.over-blog-kiwi.com/0/94/60/80/20200604/ob_2049fa_bouches-dgb.jpg#width=826&height=1169

http://www.frontsyndical-classe.org/2020/06/cgt-des-bouches-du-rhone-non-a-la-signature-de-la-tribune-de-soutien-au-plan-merkel-macron-retrait.html