« @SanofiFR doit faire don du vaccin ARNm contre la COVID19 pour lequel il ne veut pas exploiter sa licence (avec la totalité des résultats cliniques de Phase 1 et 2) afin de poursuivre par tous ceux qui le souhaitent le processus de mise sur le marché et son industrialisation. »
Le communiqué de presse de la CGT Sanofi traduit une proposition de bon sens. Alors que la pandémie de covid-19 se poursuit, des centaines de millions de personnes de part le monde sont aujourd’hui privées de vaccins, mais Sanofi arrete tout simplement le développement et la production de son vaccin à ARN.

Rappelons que ce n’est pas la disponibilité de formule de vaccins qui fait défaut. Le problème c’est que les multinationales capitalistes ont refusé de lever leurs brevets. Mais aussi que certaines refusent d’en produire. Pas assez rentable !

C’est ainsi que Sanofi ne cesse de fermer ses usines et centres de recherche en France. Et que ce qui est l’un des tous premiers groupes pharmaceutique au monde – héritage de la chimie nationalisée en France – n’a toujours pas de vaccin à proposer à la France et se refuse à chercher des traitements et à la produire. Rappelons

Une illustration de plus de la justesse de la proposition du PRCF : nationalisons SANOFI !

A lire :

https://twitter.com/CgtSanofi/status/1451800746689712128