Info Luttes : SPECIAL Mobilisation du 17 mars 2016 ON NE NEGOCIE PAS LES RECULS, RETRAIT TOTAL du PROJET U.E. / El Khomri

ON NE NÉGOCIE PAS LES RECULS : RETRAIT TOTAL du PROJET  El Khomri / UE / MEDEF

17 mars manifestationLa commission luttes du PRCF appelle les communistes, les travailleurs conscients, les syndicalistes DIGNES DE CE NOM, à ce mobiliser et à faire grève partout ou les conditions sont réunis.

A pousser les responsables syndicaux , , à organiser une grande manifestations nationale à Paris comme le propose les les comités de soutien aux 8 de Goodyears de Limoge, Strasbourg, Mulhouse, Bagnolet, Rouvroy, Lyon, Gennevilliers, Nanterre, Saint Denis, Lille, Bethune, Douai, Paris, Amiens, Saint Quentin, Nantes, Marseille, Beauvais, Valenciennes, Le Blanc-Mesnil…) qui appellent à venir de toute la France à un grand rassemblement national le 31 mars prochain à Paris pour exiger à la fois le retrait de la loi El Khomri et le retrait des poursuites contre les salariés condamnés de GOODYEAR.

C’est tous ensemble et en même temps que la riposte populaire peut lancer la contre offensive contre l’exploitation capitaliste, la répression, la casse de nos droits sociaux et démocratiques menée par le gouvernement Valls MEDEF sous les ordres de l’Union Européenne du Capital, et pour impulser une alternative de progrès social et démocratique accordant une place centrale et décisive aux travailleurs en brisant les chaines de l’Union Européenne.

La commission luttes du PRCF soutien cette initiative et mettra tout en œuvre pour sa réalisation.


Les grèves en cours

  • Grève dans le social et le médico-social le 15 mars 2016
  • Grève des inspecteurs du permis de conduire le 15 mars 2016 : les directives européennes organisent la privatisation du permis de conduire
  • Grève des assistants sociaux en Seine-Saint-Denis le 15 mars 2016
  • Grève dans les bus et métros de Rouen du 14 au 31 mars 2016
  • Grève à l’hôpital Laennec de Nantes depuis le 14 mars 2016
  • Grève chez Mecachrome à Sablé depuis le 10 mars 2016
  • Grève dans les établissement d’enseignement supérieur et de recherche du 9 mars au 15 avril 2016
  • Grève des facteurs de Billère / Pau depuis le 7 mars 2016
  • Grève chez Canalsat Antilles-Guyane depuis le 2 mars 2016
  • Grève des facteurs de Montpellier à partir du 1er mars 2016

Les prochaines grèves:

  • Grèves et  Manifestations des étudiants et des lycéens le 17 mars 2016 : tous dans la rue à l’appel de la jeunesse [la carte des manifestations cliquez ici]
  • Grève reconductible dans la fonction publique : un préavis de grève reconductible du 17 mars au 31 mars a été déposé par la CGT fonction publique
  • Grève des fonctionnaires le 22 mars 2016 pour les salaires et l’emploi
  • Grève des infirmiers anesthésistes le 22 mars 2016
  • Gève nationale à La Poste le 23 mars 2016
  • Grève générale et nationale le 31 mars 2016

LOI EL KHOMRI : LES MULTIPLES APPELS A LA GRÉVE POUR LE 17 MARS,

l’appel à Manifester le 17 mars des organisations syndicales et syndicats étudiants :

Les mobilisations, notamment celles du 9 mars initiées par les organisations de jeunesse et les organisations syndicales de salariés (CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, , UNL, FIDL), ont contraint le gouvernement à des concessions sur la .

Pour autant les aménagements annoncés par le Premier Ministre ne changent pas la philosophie générale du projet. Il ne répond pas aux aspirations fortes, exprimées par les jeunes, les salarié-e-s et les chômeurs pour l’accès à l’emploi et sa sécurisation. La création d’emplois de qualité ne justifie pas la casse du code du travail mais nécessite un changement de politique économique et sociale.

Ce texte continue à diminuer les droits des salarié-e-s et à accroître la précarité, notamment des jeunes. Décentralisation de la négociation collective au niveau de l’entreprise et affaiblissement des conventions collectives de branches, fragilisation des droits individuels acquis, mise en cause des majorations des heures supplémentaires, facilitations des licenciements, affaiblissement de la médecine du travail… sont autant d’exemples de régressions qui demeurent.

L’universalité de la garantie jeune sans les moyens en conséquence relève d’un effet d’annonce. Face au chômage et à la précarité auxquels sont confrontés les salarié-e-s, les femmes et les jeunes en particulier, l’urgence est à la conquête de nouveaux droits.

Les organisations syndicales (CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL) soutiennent et appuient les actions des 17 et 24 mars. Elles confirment leur appel à la mobilisation par la grève et les manifestations le 31 mars pour obtenir le retrait de ce projet de loi et conquérir de nouvelles garanties et protections collectives.

Paris, le 14 mars 2016

quelques exemples partout en France :

A Paris : jeudi 17 mars, au départ de République à 13h30 jusqu’à Bercy, à la suite à 11h de la Manifestation des lycéens et étudiants à Nation

Retrait du projet de loi El Khomri – Le combat continue !

CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL

Les Unions régionales Ile-de-France de la CGT, de la CGT-FO de la FSU, de SOLIDAIRES et les organisations régionales étudiantes et lycéennes de l’UNEF, de l’UNL et de la FIDL se sont rencontrées le 11 mars 2016.

Elles ont pu se féliciter de l’ampleur des mobilisations qu’ont pu prendre les manifestations du 9 mars précédent. Qu’il s’agisse des 20 000 manifestant-e-s de 12h30 allant du MEDEF au ministère du travail, ainsi que des 100 000 manifestant-e-s partant-e-s de la place de la République, il est incontestable que les travailleur-seuse du public et du privé, les étudiant-es et les lycéen-nes, ainsi que toutes les personnes mobilisées, se prononcent contre ce projet de loi et en exigent le retrait.

Alors même que le gouvernement semblait déterminé à faire passer de force sa loi, il semblerait qu’il soit amené à faire bouger sa ligne, face la réussite du mouvement social dans ses objectifs de mobilisation générale. En effet, en plus de reculer la date de présentation du projet de loi en conseil des ministres,

Matignon accepte de recevoir les centrales syndicales pour entamer une concertation avec ces dernières, même avec l’UNEF et les syndicats lycéens, quand quelques jours auparavant il méprisait la « crainte » et la mobilisation des jeunes.

Forts de cette mobilisation qui n’aspire qu’à s’étendre et se massifier, l’intersyndicale régionale d’Ile-de-France maintient son mot d’ordre : le retrait du projet de loi. Aucune négociation ne saurait se faire sur la base d’un projet qui ne vise qu’à précariser davantage les travailleuses et travailleurs. Pour ce faire, l’intersyndicale appelle à renforcer la mobilisation et à multiplier les actions.

Dès lors nous appelons à une manifestation le jeudi 17 mars, au départ de République à 13h30 jusqu’à Bercy, afin de démontrer la ténacité des revendications communes portées par les organisations régionales CGT – FO – FSU – SOLIDAIRES – UNEF – UNL – FIDL.

Nous appelons également à une mobilisation le 24 mars, date de présentation du projet de loi en conseil des ministres.

Ces actions doivent préparer le 31 mars qui doit être une grande journée de grèves et de manifestations, point fort de ce mouvement pour obtenir le retrait de cette loi antisociale.

Dans les usines PSA Peugeot :

Rennes : Après le 9 mars et chantage à Rennes
Entre 225 000 à 500 000 manifestants dans toute la France ont exprimé leur refus de la loi travail. Pour un tour de chauffe, c’est un réel succès !

A l’usine de Poissy, nous étions près de 180 à faire grève et 80 à participer à la manifestation parisienne. Dans le groupe PSA, environ 1 200 salariés ont débrayé le 9 mars.

Pour l’instant, le Gouvernement n’a pas modifié fondamentalement le projet de loi. Il attend de voir si la mobilisation s’amplifie.

Besançon : Appel à la manifestation du 17 mars à Besançon

L’intersyndicale CGT, FO, Solidaires Etudiants et FSU appelle à manifester le 17 mars à Besançon pour le retrait de la loi El Khomri.
Rendez-vous le 17 mars à 10 h, Faculté des Lettres, rue Mégevand à Besançon.

Mardi 15 mars, Assemblée Générale à 12 h, Amphi Donzelot, Fac des lettres.

Jeudi 17 mars, rassemblement 10 h Cour de la fac des lettres, rue Mégevand.

Tarn : mobilisation intersyndicale à Albi :

l’inter syndicale CGT, FO, Solidaires, Etudiants et FSU appelle à un rassemblement le 17 mars à 12h00 place du Vigan à ALBI.

Indre et Loire : Les organisations syndicales d’Indre-et-Loire appellent à manifester le 17 mars contre la loi Travail

La Rotative, 14 mars 2016 : Ce lundi 14 mars, la CGT, FO, la FSU, Solidaires, Solidaires étudiants(es) et l’UNEF ont signé la déclaration unitaire suivante, en vue de la journée d’action du 17 mars contre la loi Travail. Elles appellent « à se mobiliser sous toutes les formes possibles, à débrayer, à se mettre en grève et à participer » à la manifestation qui aura lieu le jeudi 17 mars à 10h, au départ de la place Anatole France.

 

Gard : Nîmes : Nouvelle mobilisation contre la loi travail le 17 mars

Objectif Gard, 14 mars 2016 :Ce jeudi 17 mars, Solidaires 30 se mobilise à nouveau afin d’imposer le retrait du projet de « Loi travail ». Une manifestation aura lieu à Nîmes, devant la Préfecture du Gard.

L’Union syndicale Solidaires Gard considère que la mobilisation du 09 mars est une réussite, tant au niveau national, (500 000 manifestant-e-s) qu’au niveau départemental. A Nîmes (1000 manifestant-e-s), à Alès (850), à Bagnols (250) et à Uzès (350), comme dans toute la France, l’opposition au projet de Loi Khomri a fait entendre sa voix.

Ornes : Loi El Khomri : nouvel appel à manifester le 17 mars à Alençon

Ouest France, 14 mars 2016 :
Plusieurs syndicats : CGT, Fo et Solidaires Orne appellent à soutenir la manifestation organisée jeudi 17 mars à Alençon contre la loi El Khomri.
Les organisations CGT, FO, Solidaires de l’Orne, appellent à soutenir activement, le 17 mars, l’appel des mouvements de la jeunesse pour le retrait du projet de loi El Khomri.
Le rassemblement est prévu le jeudi 17 mars à midi devant la préfecture à Alençon.

Toulouse Loi Travail : nouvel appel à manifester jeudi 17 mars à Toulouse

Une nouvelle journée d’action contre la loi El Khomri se tiendra à Toulouse, jeudi 17 mars 2016. Cette dernière est cette fois à l’initiative des mouvements étudiants. les syndicats étudiants appellent à une nouvelle manifestation, jeudi 17 mars, au départ de Jeanne d’Arc, à 13 h. Une façon de maintenir la pression, une semaine après un début de mobilisation réussi.

Grenoble Contre la loi El Khomri, le syndicat FO de la Sémitag appelle à la grève

Pour gagner le retrait de la loi travail, la commission exécutive de l’union départementale CGT Isère appelle à la grève et à la manifestation lors de la nouvelle journée de mobilisation lancée par l’UNEF,

jeudi 17 mars : rassemblement place de Verdun  à partir de 12h30

Le syndicat FO dest transports en commun de Grenoble indique être « dans l’action pour le retrait du projet de loi El Khomri » et annonce sa participation à la grève du 31 mars.

« Le projet de réforme du Code du travail, applaudi par le Medef et ses consorts, est une attaque sans précédent contre le monde du travail et les droits des salariés. Hormis le barème prud’homal et le licenciement économique, de nombreuses autres mesures, timidement évoquées par les médias, sont présentes dans ce projet et sont dangereuses pour l’avenir des salariés et l’emploi, dit FO dans un communiqué. Majoration des heures supplémentaires, calcul du temps de travail, repos journalier, règles de hiérarchie entre les accords, validité des accords, travail des apprentis, etc. font aussi partie des thèmes présents dans ce projet de loi et créent un recul social sans précédent. »

17 mars : Manifestation des lycéens et étudiants de Dunkerque

Au vu du dialogue stérile avec le premier ministre ce matin, il est clair que le gouvernement ne prend pas en considération nos craintes sur notre avenir. C’est pour cette raison évidente qu’au nom du CPLT, nous lançons un appel à la grève et comptons organiser des blocus devant les établissements scolaire de toute la france ce jeudi 17 Mars 2016.

Donc pour l’agglomération Dunkerquoise, blocus devant les 8 lycées de l’agglomération à 8h00, ensuite pour 9h00 tous devant les marches de la gare de DUNKERQUE, nous publierons le parcours de la manifestation en accord avec la sous préfecture de Dunkerque ce lundi.

Manifestation contre la loi El Khomri à Angers le 17 Mars

Comme tu as pu le voir massivement dans la presse et les réseaux sociaux , le 9 mars dernier a eu lieu un rassemblement contre la loi El Khomri. Cette loi nous condamne à la précarité en donnant tous pouvoirs au patron. Licenciement, temps de travail en hausse pour un salaire en baisse…Nous ne voulons pas de cet avenir ! Alors que nous étions plus de 500 000 personnes à manifester dans toute la France mercredi, nous devons nous montrer encore plus puissants à 11h30 le 17 mars , place Leclerc à Angers !

Manifestations du 17 mars en Dordogne

Info de l’UD CGT Dordogne :

MANIFESTATION PARTOUT EN DORDOGNE LE 17 MARS A 17H30 :
PERIGUEUX- PALAIS DE JUSTICE
TERRASSON – PLACE DE LA LIBERATION
BERGERAC – PLAIS DE JUSTICE

Manifestation du 17 mars à Troyes

À Troyes, l’appel est à 14h00 place de la mairie le 17 mars pour le retrait du projet de loi El Khomri.

Appel de l’UD CGT 47 : Le 17 mars Mobilisation Générale !

Projet de loi « El Khomri », Le 17 mars Mobilisation Générale pour exiger son retrait !

La journée d’action du 9 mars est une première réponse du monde du travail et de la jeunesse face à l’intransigeance du gouvernement et l’arrogance du patronat dans la conduite de plusieurs réformes rétrogrades en particulier celle du code du travail.