Ukraine : la junte pro-UE interdit une célébration de la victoire contre le nazisme et humilie les vétérans antifascistes

affiche ukraine CISC anticommunisme antifascisme euro fascisationLes hommes de main de l’Union Européenne et des Etats-Unis continuent dans l’ignominie en . Dans la droite ligne de l’adoption de la loi 2558 interdisant le communisme et réhabilitant les collaborateurs ukrainiens du III Reich (exécuteurs de basses œuvres de l’holocauste et du massacres des millions de citoyens soviétiques et des pays de l’Est), et à la suite des pays de l’UE et des USA refusant de voter une résolution à l’ONU pour condamner le nazisme, Kiev vient de décider d’interdire les commémoration du jour de la victoire le à Karkov après celles du 1er mai. C’est cela les valeurs “démocratiques” de l’Union Européenne et de l’impérialisme capitaliste euro-atlantique

Le tribunal de interdit la manifestation des soviétique le 9 mai

manifestation communiste karkov

manifestation communiste à Karkov

Le tribunal administratif de Kharkov a interdit au Syndicat des officiers soviétiques (anciens combattants de l’armée rouge) de tenir une manifestation, le 9 mai, consacrée au 70ème anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique.

Le tribunal a pleinement satisfait à la demande du Conseil municipal de Kharkov.

Plus tôt, l’Union des officiers soviétiques a déposé un avis de manifestation au Conseil municipal de la ville de Kharkov afin d’organiser une marche, le 9 mai.

Ainsi, les tribunaux se sont finalement transformé en un instrument docile du régime néo-nazi, destructeur, faussaire et négationniste de la mémoire de la Grande Guerre patriotique.

Le régime de la junte fasciste pro-UE vient également d’adopter des dispositions humiliantes vis à vis des vétérans de la seconde guerre mondiale. Il est vrai que pour financer la guerre contre le Donbass, pour respecter les engagements d’austérité absolu pris vis à vis de la Troika occidentale (UE, FMI et Cie) il lui faut faire les poches des travailleurs, y compris celles des vétérans, pour remplir celles des oligarques et autres multinationales occidentales (Monsanto et les compagnies pétrolières et de l’agro industrie occidentale se régalent : lire ici et ici).

Kiev vient ainsi de couper les subventions permettant aux vétérans leur permettant d’organiser les commémorations et de se rendre sur les tombes de leurs camarades tombés par millions dans la lutte antifascistes pour libérer la majeure partie de l’Europe du joug nazi.

Selon le responsable de l’association des vétérans de la ville de Kiev Nicolas Martynov, les vétérans sont humiliés moralement et socialement par les autorités de Kiev. Les vétérants refusent l’ des symboles soviétiques ainsi que les coupes sombres dans les allocations sociales. ” Nous sommes particulièrement blessés par leur décision de déplacer le jour des défenseurs de la patrie au 14 octobre, le jour de l’établissement de l’UPA (ndlr l’armée des collaborateurs nazis). Ils retournent la signification de la Grande guerre patriotique. Une loi du parlement nous interdit d’utiliser les symboles de notre grande victoire contre le nazisme”. “la crise en Ukraine  impacte totalement les prestations sociale des vétérans dont près de 85% vivent sous le seuil de pauvreté.
A propos du jour de la mémoire et de la réconcilaition institué en ukraine le 8 mai, le vétéran indique qu’il y est opposé. ” Avec qui devrait on se réconcilier? avec les frères des forets ou les batallions de la 14e division SS Galicie (ndlr de si sinistre mémoire de l’Ukraine, la Biélorrussie, la yougoslavie à Oradour sur Glane) qui nous tiraient dans le dos ? nous ne nous réconcilierons pas avec eux”.

En Europe ne laissons pas réécrire l’, au risque de la revivre ! Pour la paix contre l’euro fascisation, il est temps de faire front  tous ensemble !

Le 30 mai à Paris, soyons nombreux pour défendre la souveraineté des peuples, le progrès social et la démocratie, pour faire se lever un front antifasciste patriotique et populaire pour briser les chaînes de l’Union Européenne. Pour en sortir par la porte de gauche pour s’en sortir et construire de véritables solidarités internationalistes rassemblant les peuples et défendant l’intérêts des travailleurs plutôt que ceux des multinationales.

No Pasaran !

JBC pour www.initiative-communiste.fr – @PRCF_  – à partir d’informations d’agence et de presse

 

Commentaire de lecteur “Ukraine : la junte pro-UE interdit une célébration de la victoire contre le nazisme et humilie les vétérans antifascistes