Ukraine : avec les communistes ukrainiens, 9 mai antifasciste en Ukraine et dans le Donbass #vidéo #9mai

ukraine.libre

Ukraine Libre !

Malgré les provocations, les menaces, les interdictions de la junte fascistes, c’est pour un 9 mai antifasciste que se sont mobilisé largement et partout les travailleurs ukrainiens, au coté des vétérans soviétiques et des communistes ukrainiens. Faisant flotter le drapeau rouge soviétique de la victoire, et arborant les rubans de la victoire symbole des antifascistes. www.initiative-communiste.fr vous communique le discours de Petro Simonenko et un aperçu des manifestations en Ukraine et dans le Donbass. Plus que jamais, solidarité internationaliste et antifasciste avec les travailleurs ukrainiens !

Discours de Petro Simonenko premier secrétaire du KPU

La date anniversaire du Jour de la Victoire du peuple soviétique sur les envahisseurs fascistes et leurs complices dans la Grande Guerre patriotique de 1941-1945 occupe une place particulière parmi les jours fériés. La Seconde Guerre mondiale a laissé une marque indélébile dans le destin de notre peuple. Sur l’autel de la Victoire les vie de millions de nos meilleurs fils et filles de notre peuple. Pour défendre la patrie socialiste et sauver l’humanité du cauchemar brun, au coté d’autres nations-frères du peuple soviétique les ukrainien ont montré des miracles de courage et de confiance dans leur propre droit historique. En Ukraine, il n’est pas une famille qui n’aie perdu dans ces années terribles des parents, morts de façon héroïque sur le champ de bataille, torturés dans les cachots de la Gestapo,  tués lâchement d’une balle dans le dos par les Banderistes (NdT  : les milices fascistes ukrainiennes collaborateur des nazis, réhabilité tout récemment par la junte pro et sa loi 2558).

La Grande Guerre patriotique a amplement démontré les bienfaits pour les travailleurs et les paysans du pays, d’une économie socialiste planifiée, d’une société patriotique et internationaliste inspirée par les idées léninistes et dirigée par le Parti communiste. Ces avantages, couplés avec courage le peuple soviétique, ont assuré la victoire sur le fascisme.

La Grande Fête de la Victoire est commémorée par nos larmes. Il n’est pas de mots suffisants. Elle incarnait la sainte mémoire des camarades, des soldats disparus pour l’éternité, commémore l’héroïsme inouï du grand père et la douleur de la veuve qui relit sans cesse les lettres de ses disparus. Elles incarnes cette douleur durable qui ne s’est pas totalement effacée avec les décennies… Oui le 9 mais Journée est une journée extrêmement importante pour les honnêtes gens, pour tous les anti-fascistes. C’est vraiment un jour national, pour toujours!

Anciens combattants glorieux! Il n’y a pas de mots qui peuvent transmettre la mesure de vos exploits! Il est immortel! Merci à vous, parce que vous êtes avec nous!

Héritiers des vainqueurs! Pas un instant il ne faut oublier que vivre près des soldats de la Victoire est non seulement un rare bonheur, mais aussi une énorme responsabilité.

Ces vétérans qui ont vécues de difficiles et douloureuses blessures, ont le cœur plein de tristesse et de colère parce qu’ils voient la décision d’un régime oligarchique des nationalistes ukrainiens et de ses sbires répandre des insultes sur la glorieuse époque soviétique et se mocquer de  la vérité historique des défenseurs de la patrie, de la bannière rouge de la Victoire alors que les néo-nazis d’aujourd’hui détruisent les monuments, établis en l’honneur des camarades soldats vainqueurs soviétiques vivants comme s’ils crachaient sur leurs exploits sur tous les fronts.

Aujourd’hui, notre patrie est de nouveau en danger – ils veulent la voler,  la priver d’avenir, et se prépare à vendre ses terres gorgées du sang des Défenseurs.

Nous ne pouvons pas accepter cela. Nous devons prendre notre responsabilité et lutter contre le pouvoir oligarchique nationaliste  pour les travailleurs, pour l’Ukraine, pour son avenir. Avec votre exemple  – votre courage, chers anciens combattants, votre dévouement et la fidélité à vos idéaux  la victoire sera à nous !

Alors ne laissez pas les descendants les plus vils des adeptes du nazisme en Ukraine voler la victoire des soldats-libérateurs cette victoire conquise aux prix de la vie.

Camarades, joyeux grand Jour de la Victoire , Je vous souhaite bonne santé et longue vie. Mémoire éternelle  à ceux qui sont tombés ! Gloire au peuple soviétique vainqueurs! Gratitude aux Vétérans !

Sincèrement

Petro Symonenko, Premier secrétaire du Parti communiste de l’Ukrainehttps://www.initiative-communiste.fr/wp-admin/post.php?post=24205&action=edit

Les manifestations en Ukraine :

A Kiev :

dnieprpropetrovsk est à nous

dnieprpropetrovsk est à nous

9 mai 2015 : pour  le 70e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique, dans la capitale de l’Ukraine des gerbes de fleurs ont été déposées à la flamme éternelle sur la tombe du Soldat inconnu par les jeunesses communistes, les anciens combattants accompagnés de nombreux habitants de Kiev, pour honorer la mémoire des soldats soviétiques morts en combattant les envahisseurs nazis.

Dans la région de Mikolaiev , dans la région de Jitomir …. les communistes accompagnés des anciens combattants ont tenu de très nombreuses manifestations alors que les autorités ukrainiennes – par exemple à Jitomir – ont mimisé et réduit les commémorations

A Odessa, malgré les appels provocateurs à limiter les manifestations du jour de la victoire, une grande manifestation s’est tenue pour honorer ce grand jour du peuple avec une manifestation de plus de 5000 personnes, arborant rubans de la victoire et drapeaux rouges de la victoire. Sans compter les très nombreuses manifestations dans toute la région comme à Belgorod ou le drapeau rouge de la victoire flottait sur l’hotel de ville et où là aussi malgré les interdictions, de nombreuses personnes portaient le ruban de la victoire contre le fascisme.

Près de 1000 personnes ont également défilé à Dniepropetrovsk. Durant la cérémonie, un homme courageux a corrigé d’un “grande guerre patriotique” l’officiel qui dans son discours tentait de l’appelait “guerre mondiale”.

Dans la région de Dzerzhinsk des nationalistes, sans réaction de la police ont tenté de décroché le drapeau de la victoire, alors qu’à Zhovtnevoe et Saksahan des provocateurs s’en sont pris à des portraits de Staline, confondant ceux de Jukov, Rokosovky ou Eremenko ou Malinovsky et Malinevsky avec ceux de proches des gens présents dans leurs ignorance crasse, et ce sans aucune réaction de la police.

Dans la région de Donetsk, les communistes ont organisés les manifestations, alors que selon les instructions données par Kiev les autorités de la junte n’avait organisé aucune commémoration. Cela a été le cas à Krasnoarmeyesk ( une ville nommée Armée Rouge )

Dans la région de Kharkov les communistes ont organisés d’importantes manifestations, dont la plus importante dans la forêt du souvenir de Kharkov, malgré les nombreuses menaces et les importantes pressions. Pourtant les participants à la cérémonie étaient beaucoup plus qu’avant. Des milliers de résidents de la région sont venus pour honorer la mémoire des héros qui ont sacrifié leur vie pour la patrie soviétique. De nombreux participants sont venus avec des rubans rouges et St. George – un symbole de la victoire.

A Kherson également, malgré les interdictions, les manifestations se sont tenues. De même qu’en Volhynie. Et partout en Ukraine.

A Ternopil, les groupes de radicaux fascistes ont menacé la manifestation comprenant des anciens combattants, criant “tuez la peste” ; à , au “gloire à l’ukraine” des nationalistes ukrainien et à la tentative des autorités de transformer la journée en célébration de la guerre contre le Donbass, les courageux communistes présents ont répondu “gloire à l’Union Soviétique”. A Ivanovo, alors que les autorités n’avait rien organisé en ce 9 mai, préférant s’aligner sur le 8 mai occidental, les communistes ont organisé un grand rassemblement.

Les travailleurs ukrainiens ont démontré que si la pro UE pouvait adopter des lois interdisant le communisme et ses symboles (dont le drapeau rouge de la victoire sur le nazisme) et célébrant les fascistes, elle ne peut leur interdire de penser, elle peut tenter avec l’aide de l’Axe Euro atlantique de réécrire l’histoire, elle ne peut effacer la mémoire et empêcher les peuples de se souvenir.

D’après le site internet du parti communiste ukrainien : http://www.kpu.ua/ru/81350/pamjat_o_velykoj_pobede__svjaschenna

Et en particulier dans le Donbass

A Donetsk, plus de 15 000 personnes ont assisté au défilé de 500 hommes des forces armées de la DPR

A Lugansk s’est tenu un forum internationaliste des jeunesses communistes:

Les communistes de Lugansk (République Populaire de Lugansk) organisaient, le 8 mai, un forum international de solidarité avec les habitants du Donbass. 177 délégués représentants 31 organisations progressistes, communistes venus de 13 pays européens sont venus soutenir les communistes de Lugansk – traduction Nico Maury

Ils sont venus soutenir les communistes de Lugansk

A Altchevsk, le Forum de la Solidarité Internationale: “Anti-fascisme, et solidarité” organisé par les communistes de Lugansk a rassemblé 177 délégués représentant 31 organisations progressistes et communistes de 13 pays (Bélarus, Grande-Bretagne, Allemagne, Grèce, Espagne, Italie, Pologne, Fédération de Russie, du pays Basque, Turquie, Ukraine, France, Suède). Plus de 20 autres organisations ont envoyé des lettres de soutien aux participants du Forum.

Le Forum a fermement condamné les manifestations du fascisme en Ukraine, la terreur politique, les massacres, les persécutions contre les opposants, et l’interdiction de l’idéologie communiste. Les participants au Forum soutiennent les habitants du Donbass dans leur quête de paix et dans la lutte contre le fascisme.

Le Forum appelé les gouvernements de l’UE, des États-Unis, les députés du Parlement européen, les représentants des pays à l’ONU à prendre toutes les mesures possibles, y compris des sanctions économiques et politiques, contre l’Ukraine, le gouvernement ukrainien afin de mettre en œuvre toutes les dispositions des accords internationaux, y compris celui de Minsk, visant à mettre fin à la guerre et pour la restauration d’une vie paisible dans le Donbass.

Le Forum a décidé de créer un Comité International de solidarité avec le Donbass “antifascisme. Internationalisme. Solidarité”, dont l’objectif principal est de rassembler des partis politiques, des organisations publiques et des mouvements, des militants indépendants, prêts à soutenir le Donbass pour préserver la paix, s’opposer au fascisme et pour construire une société juste et sociale.

 

Ils sont venus soutenir les communistes de Lugansk

 

Ils sont venus soutenir les communistes de Lugansk

 

Ils sont venus soutenir les communistes de Lugansk

 

Ils sont venus soutenir les communistes de Lugansk

 

Ils sont venus soutenir les communistes de Lugansk

 

Ils sont venus soutenir les communistes de Lugansk