Le retour de la Bolivie à la vie démocratique est en danger ! Appel urgent d’alerte à la Communauté internationale …

Le PRCF a toujours affirmé son soutien à Evo Morales et au peuple bolivien, à de multiples reprises. Nous avons dénoncé le coup d’État de la droite fasciste de Bolivie, soutenu par les impérialistes états-uniens, qui a usurpé la victoire d’Evo élu démocratiquement l’an dernier le 22 octobre 2019, l’obligeant à s’exiler

Une étude du MIT (Maaschusets Institute of Technology) a démontré qu’il n’y avait pas eu de fraude électorale en octobre 2019 : Evo Morales a bien été élu président de Bolivie.

Le peuple bolivien a résisté, malgré la sanglante répression des fascistes faisant de nombreux morts et des milliers de blessés… et c’est à nouveau le MAS (Mouvement vers le Socialisme-Instrument politique pour la souveraineté des peuples), parti d’Evo MORALES, représenté par Luis ARCE, qui, dès le premier tour, a gagné les élections le 19 octobre 2020, avec 53% des suffrages.

Evo MORALES et Luis ARCE

De nouvelles violences se produisent pour empêcher la victoire du MAS-IPSP et le retour de la vie démocratique de la Bolivie.

On déplore la mort du mineur Orlando Gutierrez, chef de la Fédération syndicale des travailleurs miniers de Bolivie (FSTMB) agressé après les élections et mort des suites de ses blessures. Un témoin qui a réussi à s’échapper a assisté à ce meurtre.

Orlando GUTIERREZ – photo pressegauche.org

Le PRCF dénonce avec force toutes ces tentatives de groupuscules violents paramilitaires de l’opposition bolivienne en vue de déstabiliser la Bolivie et apporte son soutien au bolivien, à Evo Morales et au nouveau président, Luis ARCE, démocratiquement élu.


Nous publions, ci-après, un Appel urgent d’alerte à la Communauté internationale, aux organisations syndicales, aux partis politiques, aux institutions démocratiques et des Droits de l’Homme, ainsi qu’à la population française, lancé par diverses organisations dont le MAS France.