#brexit : Une victoire pour la souveraineté populaire, une défaite pour l’axe UE-FMI-OTAN. #brexit [Communist Party of Britain]

du Communist party of Britain, 24 juin 2016.

Une victoire pour la souveraineté populaire, une défaite pour l’axe UE-FMI-OTAN.

CPB brexit communist party britainTraduction : Taki, pour www.initiative-communiste.fr journal du PRCF

Le résultat du référendum présente un coup énorme et potentiellement désorientant porté à la classe dominante capitaliste en Grande-Bretagne, ses politiciens stipendiés et ses alliés impérialistes dans l’, les États-Unis, le et l’OTAN.

Le peuple a parlé et la souveraineté populaire demande maintenant que le Parlement de Westminster accepte et applique sa décision. La gauche doit désormais redoubler d’efforts pour transformer le résultat du référendum en une défaite pour l’ensemble de l’axe UE-FMI-OTAN.

Mais il est clair que le gouvernement Cameron-Osborne a perdu la confiance de l’électorat et on ne peut lui accorder la responsabilité de négocier la sortie de la Grande-Bretagne de l’. Il devrait démissionner immédiatement.

Par ailleurs, le Parti communiste n’a aucune confiance dans le fait qu’un gouvernement conservateur mené par un autre député pro-patronal, pro-impérialiste et pro-néolibéral comme Boris Johnson Michael Gove, Liam Fox et Iain Duncan Smith saurait résister aux pressions de la City, du grand patronat, des États-Unis et de l’OTAN pour empêcher la sortie de l’UE.

Si un gouvernement alternatif ne peut contrôler une majorité à la Chambre des Communes, des élections générales doivent être convoquées sans délai.

Cela rend d’autant plus important le fait que la direction du Labour a immédiatement plaidé pour le respect et l’application totale de la décision du référendum. De plus, cela montrerait sa détermination à négocier les termes de la sortie et les futurs traités avec les pays de l’UE et les autres, sur la bases de nouveaux arrangements qui placent les intérêts des travailleurs, ici et internationalement, avant ceux du grand patronat et du « marché libre » capitaliste.

Dans tous les cas, il sera également vital de contrer la résurgence de la xénophobie et du racisme, déchaînés par les forces dominantes des deux camps de la campagne référendaire.

L’unité et la mobilisation des forces du mouvement ouvrier et progressiste sont essentielles pour expliquer les bienfaits de l’immigration et contrer l’appel diviseur et anti-classe ouvrière de UKIP et d’autres partis de droite et d’extrême-droite.

Nous devons maintenant lutter pour assurer qu’une Grande-Bretagne hors de la « Forteresse Europe » utilise sa liberté pour accueillir les gens du monde entier afin de travailler, d’étudier, et de vivre ici et conduire l’Europe à fournir un havre de paix pour les demandeurs d’asiles et les réfugiés.


A VICTORY FOR POPULAR SOVEREIGNTY – a defeat for the EU-IMF-NATO axis

The referendum result represents a huge and potentially disorientating blow to the ruling capitalist class in Britain, its hired politicians and its imperialist allies in the EU, the USA, IMF and NATO.
The people have spoken and popular sovereignty now demands that the Westminster Parliament accepts and implements their decision. The left must now redouble its efforts to turn this referendum result into a defeat for the whole EU-IMF-NATO axis.
But it is clear that the Cameron-Osborne government has lost the confidence of the electorate and cannot be trusted with the responsibility of negotiating Britain’s exit from the European Union. It should resign forthwith.
The Communist Party also has no confidence that a Tory government led by other pro-big business, pro-imperialist and pro-neoliberal MPs such as Boris Johnson, Michael Gove, Liam Fox and Iain Duncan Smith would withstand the pressures from the City of London, big business, the US and NATO to prevent Britain’s exit from the EU.
If no alternative government can command a majority in the House of Commons, a General Election must therefore be called without delay.
This makes it all the more important that the Labour Party leadership immediately pledges to respect and implement fully the referendum decision. Moreover, it should make clear its determination to negotiate exit terms and future treaties with the EU and other countries on the basis of new arrangements that put the interests of working people here and internationally before those of big business and the capitalist ‘free market’.
In any event, it will also be vital to counteract the upsurge of xenophobia and racism unleashed by leading forces on both sides of the referendum campaign.
The unity and mobilisation of progressive and labour movement forces is essential in order to explain the benefits of immigration and counter the divisive and anti-working class appeal of UKIP and other right-wing and far-right parties.
We now need to fight to ensure that a Britain outside ‘Fortress Europe’ uses its freedom to welcome people to work, study and live here from around the world and leads Europe in providing a safe haven for asylum seekers and refugees.


Communiqué du parti communiste d’Irlande

Vote pour la sortie du Royaume-Uni de l’UE : communiqué du Parti communiste d’Irlande

Le Parti communiste d’Irlande a fait campagne pour le NON (la sortie) en Irlande-du-Nord et en direction des électeurs irlandais électeurs en Grande-Bretagne. Nous publions son communiqué du 24 juin 2016, traduit par MlN pour « Solidarité internationale PCF – Vivelepcf ».

 

Une autre Europe est possible : Une autre UE ne l’est pas

Déclaration du Parti communiste d’Irlande, 24 juin 2016

Le Parti communiste d’Irlande salue la décision de l’électorat britannique et exprime sa solidarité avec elle, avec les travailleurs qui ont joué un rôle décisif dans le vote pour la sortie de l’Union européenne.

La décision du peuple est une victoire sur la « stratégie de la peur » [Project Fear], déclenché par les grandes entreprises, les banques mondialisées et les institutions financières, avec l’UE et les élites dirigeante à travers l’UE, y compris le gouvernement irlandais en soutien. Nous félicitons ceux qui, dans le nord-est de l’Irlande, ont eu la possibilité de voter à ce référendum et qui ont voté pour la sortie de l’UE.

Nous appelons, ici en République d’Irlande, à la tenue d’un nouveau référendum sur le maintien ou non de l’appartenance à l’UE, couplé avec un arrêt immédiat des processus d’intégration dans l’UE. Nous devons réaffirmer la démocratie et la souveraineté nationales. Il est aussi indispensable de mettre fin aux négociations secrètes entre les institutions de l’UE et les Etats-Unis au sujet du partenariat commercial transatlantique (TTIP).

Les travailleurs de Grande-Bretagne ont adressé le message retentissant à Londres et à Bruxelles qu’ils en ont assez de l’intimidation, de l’austérité permanente, assez de voir les intérêts des grands trusts mis au-dessus de ceux du peuple. Cela représente aussi un rejet fort du carcan économique de l’UE. La stratégie politique et économique de l’UE est un affront à la démocratie et à la liberté des peuples à décider démocratiquement des priorités économiques et sociales de leur pays et d’une éventuelle alternative.

A travers l’UE, des millions de travailleurs vont bien accueillir ce vote pour la sortie de l’UE, qui peut marquer le début de la fin de l’UE elle-même. « La stratégie de la peur », à l’instigation de l’UE, a été utilisée pour intimider les peuples grec, espagnol, italien, chypriote et irlandais pour leur faire accepter l’esclavage de la dette, l’idée qu’il n’y a pas d’autre choix que d’aider les banques et les spéculateurs aux dépens des droits de ces peuples. Mais pas seulement de ceux-ci : cette stratégie a été utilisée contre les droits de tous les travailleurs à travers l’UE, utilisant la peur pour imposer le sentiment qu’il n’y a pas d’alternative, pour masquer les attaques sauvages contre le droit et les conditions de travail, ainsi que la poursuite de l’érosion de la démocratie et de la souveraineté nationales.

Le cycle de la peur a été brisé. Les travailleurs doivent se saisir de l’opportunité qui se présente maintenant pour affirmer leurs propres revendications à travers l’UE, pour s’affirmer eux-mêmes et construire l’unité d’action contre ces attaques massives.

Le temps est venu de la mobilisation des travailleurs pour affirmer qu’il y a une alternative progressiste, de gauche, démocratique aux plans et aux stratégies imposés par les grandes compagnies à travers les institutions de l’UE.

4 Commentaires de lecteur “#brexit : Une victoire pour la souveraineté populaire, une défaite pour l’axe UE-FMI-OTAN. #brexit [Communist Party of Britain]

  1. alain harrison
    27 juin 2016 at 23:59

    Bonjour.

    «« négocier les termes de la sortie et les futurs traités avec les pays de l’UE et les autres, sur la bases de nouveaux arrangements qui placent les intérêts des travailleurs, ici et internationalement, avant ceux du grand patronat et du « marché libre » capitaliste. »»

    Le parti communiste britannique a maintenant la chance d’initier le mouvement citoyen travailleur, de même en France et dans l’ensemble de l’Europe.
    Les activistes, les syndiqués et les militants…………ont à lier la vie usuelle et le monde de demain.
    Apprendre du passé.

    Qu’est ce que cela me rapporte……….

  2. alain harrison
    29 juin 2016 at 02:21

    Bonjour.

    «« Le résultat du référendum présente un coup énorme et potentiellement désorientant porté à la classe dominante capitaliste en Grande-Bretagne, ses politiciens stipendiés et ses alliés impérialistes dans l’UE, les États-Unis, le FMI et l’OTAN. »»

    Attention à l’enthousiasme démesurée.

    Le Brexit n’est qu’une brèche.

    Seul la France peut ouvrir la porte.

    La city a des moyens et des relations dans l’UE et les US.

    Il faut compter avec des tractations secrètes pendant LA PÉRIODE qui va suivre, sans doute.

    Et la pétition pour un autre référendum.

    Et bien sûr les médiats ne rapportent qu’un côté de la médaille, comme toujours.

    La gauche doit se mobiliser avec des solutions et l’alternative.

    Cette alternative doit s’arrimer avec les efforts des organisations citoyennes pour des changements assez radicales: CADTM sur les dettes, une analyse essentiel qui fait parti de l’arsenal pour montrer les rouages de la finance…….les initiatives citoyennes comme celle concernant le revenu de base…….

    Les idéologies peuvent avoir une place dans la mesure qu’elles se reconnaissent comme outil utile et dans la mesure qu’elles servent d’expertise s au service du mouvement qui se construit en ce moment, encore dispersé.

    Il faudra un discours articulé adéquatement pour unir, il devra trouver les éléments ou solutions de l’alternative qui fera unanimité, sinon consensus au sein de l’ensemble du mouvement citoyen-travailleur.

    La fête de l’humanité est une manifestation utile, il y a eu la fête de la dette le 28 mai 2016, au 104 à Paris, pour faire entendre la voix du CADTM dans « La Fête de la Dette, 3e édition » organisée par Christophe Alévèque au 104, Paris 19e.
    http://cadtm.org/Fete-de-la-Dette

    Il pourrait en avoir d’autres……….

    La fête un lieu convivial pour se conscientiser !

    Lisez l’article suivant. Développons des outls…..

    “Pour sortir du cercle de la peur”*
    Aline Pailler
    Mercredi, 22 Juin, 2016
    Humanite.fr

    «« je propose une action sans risque.

    Demain partout en France, et particulièrement à Paris où la manifestation est interdite, que tout le monde descende de son appartement, sorte sur le pas de sa porte, de celle du magasin, descende sur le trottoir en bas de son bureau, se retrouve devant l’entrée de l’usine, du dépôt, du Lycee, de la fac, de l’hôpital, du theatre, du bar, ou de la maison de retraite ou de la crèche. Sortons tous dans la rue en bas de chez nous et parlons-nous. »»
    http://www.humanite.fr/pour-sortir-du-cercle-de-la-peur-610304#comments

    Plus il y aura des manifestations originales et conviviales pour se donner le sentiment de pouvoir et de prendre conscience de l’état financier et de l’alternative, cela renforcera les liens citoyens, et peut-être le gout de s’investir, le combat passe aussi à travers des missions plus spécifiques ou plus gobales.

    Voir à travers la morosité des problèmes et des critiques, ou à travers le dessein des solutions.et concevoir les voies vers le changement.

    Sans être naïf.

  3. alain harrison
    29 juin 2016 at 17:40

    Bonjour.

    Un conseil, prenez les choses dans leur juste mesure, et n’oubliez pas que le néo-con sauvage a les moyens de récupérer. Ne pas sous=estimer ni sur estimer, l’argent n’est pas tout et nous sommes si nombreux, mais la plupart sont dans le conformisme induit.

    Le Brexit n’est qu’une brèche et peut être une occasion de commencer à renverser la vapeur.

    Une occasion de développer notre terrain et cesser le jeu de la réaction se bouffeur d’énergies .

    m6r.Fr ouvre la porte de la constitution, c’est une initiative de quelqu’un qui a fait boule de neige.
    Mélenchon, bien que controversé y a prêté main, et en cela il a un certain mérite parce qu’il s’est retiré.
    Il a peut-être compris qu’il peut être un facilitateur, l’un des vrais rôles de la politique.

    Enfin , je vous le répète, les idéologies sont un outil d’organisation de la pensée, des idées, mais lorsque l’outil devient le maître, l’idéologie tue, quelque soit l’habit qu’elle porte.
    La religion n’y échappe pas.
    Quand on organise des idées en idéologie, elles nous dominent.

    Je réitère mon invitation à lire sérieusement le chapitre 1 du livre de Jean-Marie Abgrall, tous manipulateurs tous manipulés, et quelques livres de Krishnamurti.

    Voici se que j’ai envoyé à

    ASSÉ – Association pour une solidarité syndicale étudiante
    http://www.asse-solidarite.qc.ca/
    L’ASSÉ solidaire des personnes menacées d’expulsion à l’UQAM Il y a une … Les associations étudiantes de l’UQAM dénoncent les menaces d’expulsion à vie …
    ‎Équipe · ‎L’ASSÉ · ‎Membres · ‎Présentation

    Bonjour.

    L’avenir n’est pas entre vos mains, mais dans celle du néo-capitalisme sauvage qui a développé un véritable système conditionnant auquel personne n’échappe à moins de connaître les rouages des procédés de la manipulation du conditionnement.

    Lisez le chapitre 1 du livre de Jean-marie Abgrall, tous manipulés tous manipulateurs.

    Les mécanismes de conditionnement sont un des aspects fondamentaux de notre condition d’humain et personne n’y échappe. L’éducation est un conditionnement sain dans la mesure qu’il s’élabore en respectant l’intégralité humaine (il y a du chemin à faire), mais les procédés partiels d’instrumentalisations sont par contre usuels, qui sont malsains et qui déterminent la ligne entre la société saine société aliénée ( un titre qui a connu son heure de “gloire”.

    Mais , les initiatives citoyennes qui se développent et se diversifient sont notre espoir d’un monde alternatif: liberté, égalité convivialité.

    https://www.m6r.fr/propositiondeloi/

    Proposition de loi

    Convocation de l’Assemblée constituante

    Exposé des motifs

    Madame, Monsieur,

    Face aux dérives chaque jour plus dangereuses et inacceptables du régime politique actuel de la France, nous appelons le peuple à reconquérir sa souveraineté par l’élection d’une assemblée constituante pour fonder avec les citoyens la 6e République.

    Dans cette perspective, un mouvement citoyen, le Mouvement pour la 6e République, a été créé pour engager une authentique refondation républicaine de la société française et de ses institutions politiques. Il s’agit de mettre un terme à un cadre institutionnel historiquement daté, fondé sur l’alliance entre une vision passéiste du pouvoir (l’idée qu’il faut un chef tout puissant, un monarque) et la défense des intérêts de classe des plus favorisés. Plus encore, il s’agit de lancer la reconquête civique : la nouvelle constitution sera l’œuvre du peuple. C’est à lui d’édicter la règle du jeu pour le XXIe siècle. Il le fera en convoquant une assemblée constituante. Tel est l’objet de la présente proposition de loi.

    En finir avec la monarchie présidentielle

    Il faut en finir avec la monarchie présidentielle, ce règne du pouvoir personnel. Le président de la République dispose de pouvoirs totalement exorbitants. Et la monarchie présidentielle, comme souvent, avec le pouvoir personnel, confine à l’irresponsabilité permanente. Élu pour cinq ans, le président de la République n’a de comptes à rendre à personne pendant cette durée. Il peut bafouer de manière éhontée tous ses engagements de campagne, il n’encourt aucune sanction autre que le fait de ne pas être réélu au scrutin suivant, sous réserve qu’il y soit candidat ! Pire, son irresponsabilité de président se décline aux ministres, parlementaires, oligarques, comme l’ont démontré les affaires Cahuzac, Thévenoud ou, plus récemment, le scandale dit des Panama Papers… Cette irresponsabilité et cette confusion des pouvoirs entre exécutif et pouvoir délibérant se retrouvent d’ailleurs à tous les niveaux de la République, notamment dans des baronnies locales qui peuvent se créer.

    Cette monarchie, c’est celle de la dépossession du peuple de sa souveraineté politique.

    Bonne prise de conscience
    Alain Harrison

  4. alain harrison
    29 juin 2016 at 18:18

    Re bonjour.

    Un article sur la petite histoire, très intéressant et à diffuser.

    La dette et le libre-échange comme instruments de subordination de l’Amérique latine depuis l’indépendance
    21 juin par Eric Toussaint

    «« Rien qu’en 1824-1825, en pleine euphorie économique, 624 sociétés anonymes nouvelles furent créées à Londres dont 46 se spécialisèrent dans les transactions commerciales, le crédit et les investissements dans les mines d’Amérique latine. La fièvre financière et commerciale orientée vers l’Amérique latine était particulièrement importante puisque le capital de ces 46 sociétés représentait quasi la moitié du capital total des 624 sociétés nouvelles. Autre symptôme de l’attrait exercé par l’Amérique latine : sur les 24 millions de livres sterling de titres de dette vendus sur la place financière de Londres en 1824-1825, un peu plus de deux tiers, soit 17 millions de livres sterling, l’ont été au nom des nouveaux États latino-américains |2|. »»

    http://cadtm.org/La-dette-et-le-libre-echange-comme

    Aujourd’hui, bien des jeunes s’engagent dans la course des affaires, devenir un conseiller en placement……..
    Quand on parle de faux emplois……

    Ou encore l’individu-entrepreneur…..

    Lisez ceci, et demandez-vous ce que la gauche offre, encore faut-il avoir quelque chose à offrir.

    10 avantages de se lancer à son compte

    Plusieurs salariés se demandent s’ils devraient quitter leur emploi pour devenir travailleurs autonomes. En fait, il y a tellement d’avantages à travailler à son compte qu’on se demande pourquoi cette alternative n’attire pas plus de monde. Peut-être que ces dix avantages en convaincront quelques-uns.

    5. Vous pouvez prendre des vacances n’importe quand (ou presque)

    Après deux ou trois années d’expérience, un travailleur autonome peut cerner les périodes d’achalandage liées à sa profession. Pour un agent immobilier, c’est le printemps et l’été, pour un comptable, la saison des impôts, pour un conseiller financier, la période des REER. S’il est irresponsable pour ces travailleurs de prendre leurs vacances durant ces mois où ils font une bonne partie de leurs revenus, le champ est libre tout le reste de l’année. Pas besoin de coordonner ses vacances avec celles du patron, et surtout, pas besoin de se limiter à deux semaines!

    http://www.msn.com/fr-ca/finances/entrepreneuriat/10-avantages-de-se-lancer-%c3%a0-son-compte/ss-BBoNIc#image=2

    Une question sur laquelle il faut réfléchir:
    Pourquoi la PUB marche ?
    Un élément de réponse: le conformisme.
    Qu’est ce que le conformisme, dans son essence ?

    Il y a deux fondamentaux, le reste c’est du roman.

    UBERX l’a bien compris. Il s’amalgame à la notion d’économie du partage……

    Un petit compte; Un jour le diable et un de ses acolytes voient quelqu’un ramasser un petit bout de vérité. Inquiet l’acolyte dit au diable, n’est ce pas dangereux pour vous ?

    Mais non, lui répond le diable, il va l’organiser.

    Nous avons accès aujourd’hui au questionnement et à la vision d’ensemble.

    Ce qui est partiel amène la confusion.