Un étrange mois d’août (Syrie/Grèce/France…)

Syrie

Ce pays connaît de terribles épreuves. Un pouvoir qui, de concession en concession vis à vis de l’impérialisme, a créé les conditions d’un mécontentement populaire, celui-ci étant utilisé par l’impérialisme pour sa subversion du régime car pour l’impérialisme les régimes bourgeois arabes laïcs sont encore trop indépendants, trop nationaux, trop enclins aux compromis avec lui mais aussi avec les forces populaires.

Donc il faut les renverser pour les remplacer par des régimes inféodés intégralement à l’impérialisme, comme l’. Pour ce faire l’impérialisme divise le pays, ethnicise les conflits, sème la division et la haine religieuse, exploite les mécontentements légitimes et le besoin de liberté du peuple, promeut les forces les plus obscurantistes par la propagande et les armes déversées à flot continu sur les « rebelles » c’est à dire les agents de l’impérialisme. Sans lecture de classe des événements syriens, impossible de ne pas tomber dans le piège politico-médiatique de l’impérialisme. Et cela donne droit à un ballet tragi-comique entre la majorité socialiste et son opposition de droite : qui sera le plus va-t’en-guerre, qui en fait le plus pour défendre les intérêts de l’impérialisme : même Sarkozy « l’américain » reprend du service !….Mais le peuple syrien est patriote. Il sait, au moins une part sans doute majoritaire parmi lui, qu’il n’a rien à gagner du renversement du régime par l’impérialisme et ses marionnettes obscurantistes, égorgeurs patentés de tout progressiste et animés d’une haine farouche des communistes.


Pour la première fois depuis le régime fasciste des Colonels, des balles en caoutchouc sont tirées par la police contre des manifestants. Manifestants qui protestaient contre la privatisation des forêts qui entourent leurs villages. qui, imposées par l’UE, le FMI et la , frappent tous les secteurs de l’économie grecque, qui détruisent tous les services publics de Grèce. Et dans les rues d’Athènes, un jeune Irakien est poignardé à mort par un commando raciste inspiré par « Aube Dorée » le parti fasciste qui a obtenu 8% des voix aux dernières élections. Des militants d’ « Aube Dorée » ont détruit un monument érigé en hommage aux résistants de l’EAM-ELAS: l’histoire a la vie dure….

France

Le chômage de masse, comme un cancer, s’étend à tous le corps social. Notre jeunesse est particulièrement frappée. Le chômage de masse gangrène la vie de tous : aucun projet de vie possible, misère et angoisse quotidiennes, désespérance, recherche de boucs-émissaires, colère auto-destructrice etc….

Les ouvriers de Peugeot SA et des dizaines d’autres entreprises sont gravement menacées par ce qui est une conséquence directe du capitalisme et de sa crise et de la volonté de faire payer la crise aux travailleurs. Le gouvernement du PS ne fait rien contre cette situation, comme nous l’avons annoncé dès la victoire de F. HOLLANDE.

L’UE, grand ordonnateur du massacre social partout en Europe, est rejetée par les peuples mais les partis de droite et de la -et hélas le -PGE- veulent “plus d’ UE”, “mieux d’ UE”, ils réclament « le saut fédéral ». Un peu comme si pour lutter contre les effets d’un virus un médecin fou voudrait vous en inoculer un autre plus virulent encore.

C’est ainsi que le capitalisme soigne la crise, en tuant le malade. Syriens, Grecs, Français et tous les peuples du monde sont en train, à des degrés divers, dans des contextes divers, d’en faire la terrible expérience, une expérience qui menace la vie et la paix des peuples.

AM 17 AOÛT 2012