Totalitarisme et répression anticommuniste en Bulgarie !

eurofascisation-fascisme-anticommunisme-bulgarie L’Union des Communistes de alerte : une nouvelle proposition de loi liberticide et anticommuniste a été adoptée en première lecture en . Cette loi criminalise le communisme et les communistes ( “le régime communiste est criminel” proclame les auteurs fascistes de cette loi). Comme dans d’autres pays de l’Union Européenne ou en Ukraine – et malgré les conclusions de la Commission de Venise rappelant que c’est une violation des libertés politiques et démocratiques, des droits de l’Homme – cette loi prétend interdire et faire supprimer les symboles communistes. Et interdit sous menaces de très fortes amendes (plus de 2000 Levs soit plus de 1000 euros) de diffuser de la “propagande communiste” à l’université, dans les livres scolaires mais également de simple messages

eurofascisation europe anticommuniste UEA l’Est dans des pays où le rétablissement violent et antidémocratique du capitalisme a provoqué un effondrement des conditions de vie, provoquant une immigration massive, alors que les peuples constatent combien le capitalisme rime avec pauvreté, inégalité, corruption et dictature de l’oligarchie, il ne reste à l’évidence plus que des lois fascistes  – fautes d’arguments – pour empêcher les communistes d’agir. L’ensemble de ces attaques, des pays Baltes à l’Ukraine en passant par la Pologne, sont organisées avec le soutien de l’Union Européenne dont la Commission Européenne et le parlement soutiennent les régimes fascisant qui passent ce genre de lois liberticides, révélant la nature fascisante et totalitaire de cette institution. Rappelons que dans le même temps les différents gouvernements de l’Union Européenne ont refusé de voter une résolution de l’ONU condamnant le nazisme et ses résurgences !

En France, le PRCF appelle à la solidarité internationaliste et antifasciste contre ces attaques fascisantes. A l’unisson du mouvement communiste international comme en témoigne le communiqué de l’Initiative Communiste Européenne rassemblant les partis communistes européens.

LOGO PRCF+INILa Commission internationale  du PRCF exprime,  avec l’Initiative Communiste Européenne, sa solidarité avec les communistes bulgares frappés par des nouvelles lois anticommunistes.
Dans tous les anciens pays socialistes la vague fascisante frappe les communistes, ces gouvernements violant ainsi les libertés démocratiques élémentaires et cela non seulement dans le silence de l’UE mais avec sa complicité.  L’UE connaît une dérive fascisante et belliciste qui exige que notre pays sorte au plus vite de cette prison des peuples.

Voici le communiqué de l’Initiative Communiste Européenne, dont le PRCF est membre

La nouvelle loi anticommuniste doit être abrogée – Solidarité avec les communistes bulgares

initiative cwpe _logoL’initiative communiste européenne dénonce et condamne la nouvelle loi anticommuniste qui prétend que le «régime communiste est criminel» et qui exige la suppression des symboles et des messages communistes, rend obligatoire la propagande anticommuniste à l’université et dans les livres scolaires et prévoit des amendes d’un maximum de 2000 Levs (1000 Euros) pour tous ceux qui ne l’appliquent pas et en cas de violation répétée l’amende est doublée.

Cette nouvelle offensive anticommuniste est partie intégrante des buts de l’UE et des gouvernements bourgeois de falsifier et de réécrire l’histoire, d’employer la persécution contre les PC et les communistes, de criminaliser leur activité et d’interdire l’idéologie communiste. Ils ciblent la conscience de la jeunesse , qui est au cœur de leurs plans, afin qu’elle soit systématiquement empoisonnée par l’, avec les calomnies contre les pays où le socialisme a été construit, avec la justification et l’apologie des crimes nazi-fascistes. Plus l’offensive contre les peuples, contre les travailleurs de l’UE et de ses gouvernements s’intensifient, plus ils recourront à l’ grossier. Leurs efforts ne réussiront pas. La Grande Révolution d’Octobre, il y a 99 ans, a démontré à toute l’humanité que le peuple peut choisir un système socio-économique qui sert ses intérêts, que les travailleurs peuvent prendre les choses en main et changer radicalement de vie.

Nous exprimons notre solidarité avec les communistes bulgares, nous demandons l’abrogation immédiate des lois anticommunistes et toute autre forme de persécution ou d’interdiction des communistes et de leur activité, de leur idéologie et de leurs symboles.

L’anticommunisme ne doit pas passer.

Le Secrétariat de l’Initiative 1/12/2016

The new anti-communist law must be repealed-Solidarity with the Bulgarian Communists

initiative cwpe _logoThe European Communist Initiative denounces and condemns the new anti-communist law which provocatively claims that the “communist regime is criminal” and requires the removal of communist symbols and messages, makes anti-communist propaganda in the university and school books compulsory and provides for fines of up to 2000 Levs (1000 Euros) for all those who do not implement it and in the instance of a repeated violation the fine is doubled.

This new anti-communist offensive is integrated into the goal of the EU, bourgeois governments to falsify and rewrite history, employing persecution against the CPs and the communists, criminalizing their activity and banning communist ideology. The consciousness of the youth is being targeted by their plans so that it is systematically poisoned with anti-communism, with the slanders against the countries where socialism was constructed, with the justification and prettification of the Nazi-fascist crimes. The more the anti-people anti-worker offensive of the EU and the governments intensifies, the more they will resort to crude anti-communism. Their efforts will not succeed. The Great October revolution 99 years ago demonstrated to all humankind that the people can choose a socio-economic system which serves their interests, that they can take matters into their own hands and radically change their lives.

We express our solidarity with  the Bulgarian communists, we  demand the immediate repeal of  the anticommunist law and eve ry other kind of persecution o r ban against the communists a nd their activity, their ideol ogy and their symbols.

Anti-communism shall not pass.
The Secretariat of the Initiative 1/12/2016