Les syndicalistes du Front Syndical de Classe font un constat, partagé par de plus en plus de travailleurs, comme le souligne le communiqué de la CGT du 8 août dernier : Macron c’est l’homme de main des marchés financiers. Son programme ? celui des grandes banques et des multinationales, c’est la traduction directe des ordres données via l’Union Européenne par la classe capitaliste. Au menu : austérité pour les travailleurs (augmentation d’impôts et baisse de salaires) baisse massive d’impôts pour les riches (ISF, impôts sur les sociétés, CICE etc…), casse du code du travail, de la sécu, des retraites, de l’assurance chomage, privatisation des entreprises et services publics. Rappelons que tout cela est imposé par les GOPE – le programme de gouvernement fixé par la Commission Européenne au gouvernement français – qui est obligé de l’appliquer sous la menace de l’Euro.

Mauvais esprits n’y voyez que pur hasard :

Le programme de Macron et de sa majorité c’est étroitement celui de l’Union européenne et de sa commission ainsi que des marchés financiers : réformes structurelles avec en priorité la contre-réforme du marché du travail, réduction drastique de la dépense publique … justification de la réduction de l’Aide personnalisée au logement …

Alors de là à imaginer qu’il existe objectivement des intérêts de classe de l’oligarchie …

Chers camarades, citoyens vous n’y pensez tout de même pas !

Si, vous y pensez. Et vous avez bien raison. Ne reste donc plus qu’à passer à l’action pour défendre enfin les intérêts des travailleurs. En rejoignant l’appel à la grève générale du 12 septembre lancé par la CGT