Cuba condamne la résolution d’extrême droite du parlement européen, complice du blocus US

Au parlement européen, les organisations d’extrême droite espagnol Vox et Parti Populaire ont proposé une résolution attaquant Cuba. La résolution 2021/2745 (https://oeil.secure.europarl.europa.eu/oeil/popups/ficheprocedure.do?reference=2021/2745(RSP)&l=fr)

Un texte scandaleux, condamnant de prétendues violations des droits humains, à la perle des Caraïbes, qui a néanmoins et sans surprise été adopté par cette institution qui ne cesse de s’enfoncer chaque année un peu plus dans l’indignité. Faut il rappeler que les mêmes ont adopté en 2019 une résolution criminalisant le communisme pour mieux réhabiliter le nazisme ? Les mêmes soutiennent les régimes d’extrême droite qui organisent les célébrations des troupes SS et autres collaborateurs du troisième Reich dans les pays baltes, ou les autorités s’appuyant sur des milices néonazies là aussi célébrant l’occupant nazi en Ukraine !

Le parlement cubain a immédiatement condamné cette agression scandaleuse : “Une nouvelle fois, le parlement européen a joué un triste rôle en se faisant l’otage d’un petit groupe de parlementaires européens d’extrême droite qui sont obsédés par l’objectif de détruire la révolution cubaine”. Remerciant la solidarité apportée par tous ceux qui se mobilisent pour que cesse le blocus de Cuba par les États Unis avec la complicité de l’Union . Blocus qui affecte gravement le développement économique et social du pays, blocus condamné par l’ONU et qui est la principale et seule violation des droits des humains constatée à Cuba.

D’avril 2019 à mars 2020, le blocus a fait perdre à Cuba 5 milliards 570 millions de dollars. Pour la première fois de l’Histoire, le total des dommages causés par cette politique a dépassé les 5 milliards d’euros en une année seulement.

Le parlement cubain n’a pas manqué de rappeler que malgré ces attaques, la solidarité cubaine a été au rendez vous des peuples européens durant les pires heures de l’épidémie de -19 : ” La coopération médicale cubaine, dont les peuples européens ont bénéficié, est un paradigme de la Révolution Cubaine dont une valeur est que notre patrie est l’Humanité”.

Cette solidarité, soulignons-le, a bénéficié à notre peuple, tout particulièrement aux Antilles, en Martinique (lire ici). Il serait donc plus que légitime et honnête de faire cesser l’agression américaine qui ne cesse de ravager Cuba.

2020 : Equipe médicale cubaine intervenant en appui au peuple Français en Martinique

Comme le souligne le parlement cubain, le parlement européen s’aligne sur les valeurs fascistes de mouvements espagnols héritiers directs de la dictature franquiste :” Les motivations politiques derrière ce coup anti- cubain sont claires. Il est lancé par les députés européens espagnols qui ont en commun la nostalgie de la dictature franquiste et la vocation pour les coup d’État”. De son coté, la diplomatie cubaine a souligné que Cuba n’est plus une colonie espagnole depuis 1898.

Il s’est malheureusement trouvé des eurodéputés français pour ne pas avoir la dignité de défendre Cuba et de voter contre cette résolution dont la finalité est de soutenir l’entreprise de siège et d’étranglement criminel du peuple cubain entrepris depuis plusieurs décennies par l’impérialisme américain. Et amplifiée par Trump et poursuivie par son comparse Biden : les députés de la droite extrême (LR et LREM ensemble avec le RN) appuyés par partie des députés sociaux démocrates.

Les partis communistes de Grèce et du portugal et de République Tchèque, mais également les camarades du PTB de Belgique, de Die Linke (Allemagne), des indépendants d’Irlande, ont eux emmenés le vote digne et légitime, le vote contre, avec le soutien de espagnols d’Izquierda Unida. Le groupe GUE déposant au demeurant un amendement condamnant le blocus

ERRATUM 14/06/2021 : Initialement nous avions rapporté une abstention des députés européens LFI, ainsi qu’un vote pour la résolution des députés EELV dont K Delli ainsi que de la député LFI Manon Aubry. Cela en raison du rapport de vote publié le 11 juin par le parlement européen. Il apparaît que ce document a évolué, et fort heureusement les députés verts (à l’exeption de 3) ainsi que Manon Aubry comme l’ensemble des députés France Insoumise ont voté contre cette résolution scandaleuse. De même que la grande majorité du groupe S&D, à l’exception notable des eurodéputé PS Larrouturu et du rejeton Glucksman.

Jbc pour www.initiative-communiste.fr


Résultats du vote :

https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/PV-9-2021-06-10-RCV_FR.pdf

https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/RC-9-2021-0341_EN.html

Les résultats du vote sur l’ensemble de la résolution, p357 du PV de vote

PV-9-2021-06-10-RCV_FR

Les résultats initialement publiés par le Parlement Européen sur son site internet et objet de l’Erratum, ne concernant que le §1

Droits de l’homme et situation politique à Cuba – Human rights and political situation in Cuba – Menschenrechte und politische Lage in Kuba – RC-B9-0341/2021 – § 1

Pour :

ECR:            Aguilar, Berlato, Bielan, Bourgeois, Brudziński, Buxadé Villalba, Czarnecki, de la Pisa Carrión, Dzhambazki, Fidanza, Fiocchi, Fitto, Fotyga, Fragkos, Hoogeveen, Jaki, Jurgiel, Kanko, Kempa, Kloc, Kopcińska, Krasnodębski, Kruk, Kuźmiuk, Legutko, Lundgren, Mazurek, Melbārde, Możdżanowska, Poręba, Procaccini, Rafalska, Rooken, Roos, Ruissen, Rzońca, Saryusz-Wolski, Slabakov, Sofo, Stancanelli, Stegrud, Szydło, Tarczyński, Terheş, Tertsch, Tobiszowski, Tomaševski, Tomašić, Tošenovský, Van Overtveldt, Vondra, Vrecionová, Waszczykowski, Weimers, Wiśniewska, Zahradil, Zalewska, Zīle, Złotowski

ID:                Adinolfi Matteo, Anderson, Annemans, Baldassarre, Basso, Beck, Bizzotto, Bonfrisco, Borchia, Buchheit, Campomenosi, Casanova, Ceccardi, Ciocca, Conte, Da Re, De Man, Donato, Dreosto, Fest, Gancia, Grant, Haider, Hakkarainen, Huhtasaari, Kofod, Krah, Kuhs, Lancini, Limmer, Lizzi, Madison, Mayer, Meuthen, Panza, Regimenti, Reil, Rinaldi, Sardone, Tardino, Tovaglieri, Vandendriessche, Vilimsky, Zambelli, Zanni, Zimniok

NI:                Beghin, Berg, Bocskor, Castaldo, Comín i Oliveres, Deli, Deutsch, Ferrara, Furore, Gál, Gemma, Giarrusso, Gyöngyösi, Győri, Gyürk, Hidvéghi, Járóka, Konstantinou, Kósa, Pignedoli, Ponsatí Obiols, Puigdemont i Casamajó, Rondinelli, Schaller-Baross, Sonneborn, Tóth, Trócsányi, Uspaskich, Vuolo

PPE:            Adamowicz, Ademov, Adinolfi Isabella, Alexandrov Yordanov, Amaro, Arias Echeverría, Arimont, Arłukowicz, Asimakopoulou, Băsescu, Bellamy, Benjumea Benjumea, , Berlusconi, Bernhuber, Bilčík, Blaga, Bogdan, Bogovič, Buda, Buşoi, Buzek, Caroppo, Carvalho, Casa, Caspary, del Castillo Vera, Christoforou, Clune, Colin-Oesterlé, van Dalen, Danjean, De Meo, Didier, Doleschal, Dorfmann, Duda, Düpont, Ehler, Estaràs Ferragut, Evren, Falcă, Ferber, Fernandes, Fitzgerald, Fourlas, Frankowski, Franssen, Gahler, García-Margallo y Marfil, Geuking, Gieseke, Glavak, González Pons, Halicki, Hansen, Hava, Herbst, Hetman, Hohlmeier, Hortefeux, Hübner, Jarubas, Juknevičienė, Kalinowski, Kalniete, Kanev, Karas, Kefalogiannis, Kelly, Kopacz, Kovatchev, Kubilius, Kympouropoulos, Kyrtsos, de Lange, Lega, Lenaers, Lewandowski, Lexmann, Liese, Lins, López Gil, López-Istúriz White, Łukacijewska, Lutgen, McAllister, Maldeikienė, Manders, Mandl, Marinescu, Markey, Martusciello, Mato, Maydell, Mažylis, Meimarakis, Melo, Metsola, Milazzo, Millán Mon, Monteiro de Aguiar, Montserrat, Morano, Mortler, Motreanu, Mureşan, Niebler, Niedermayer, Nistor, Novak, Novakov, Olbrycht, Patriciello, Pereira Lídia, Pieper, Pietikäinen, Polčák, Polfjärd, Pollák, Pospíšil, Radev, Radtke, Rangel, Ressler, Sagartz, Salini, Sander, Sarvamaa, Schmiedtbauer, Schneider, Schreijer-Pierik, Schulze, Schwab, Seekatz, Sikorski, Simon, Skyttedal, Šojdrová, Sokol, Spyraki, Štefanec, Tajani, Terras, Thaler, Thun und Hohenstein, Tobé, Tomac, Tomc, Vaidere, Vandenkendelaere, Verheyen, Vincze, Virkkunen, Voss, Vozemberg-Vrionidi, Walsh, Walsmann, Warborn, Weber, Weiss, Wieland, Wiezik, Winkler, Winzig, Wiseler-Lima, Zagorakis, Zarzalejos, Zdechovský, Zoido Álvarez, Zovko, Zver

Renew:      Alieva-Veli, Al-Sahlani, Andrews, Ansip, Auštrevičius, Azmani, Bauzá Díaz, Beer, Bijoux, Bilbao Barandica, Botoş, Boyer, Brunet, Cañas, Canfin, Chabaud, Charanzová, Chastel, Christensen, Cicurel, Cioloş, Cseh, Danti, Decerle, Dlabajová, Donáth, Durand, Ďuriš Nicholsonová, Eroglu, Farreng, Flego, Gade, Gamon, Garicano, Gheorghe, Glück, Goerens, Gozi, Groothuis, Grošelj, Grudler, Guetta, Hahn Svenja, Hayer, Hlaváček, Hojsík, Huitema, in ‘t Veld, Joveva, Karleskind, Karlsbro, Katainen, Kelleher, Keller Fabienne, Knotek, Körner, Kovařík, Kyuchyuk, Loiseau, Løkkegaard, Melchior, Mihaylova, Mituța, Müller, Nagtegaal, Nart, Oetjen, Paet, Pagazaurtundúa, Pekkarinen, Petersen, Pîslaru, Rafaela, Ries, Riquet, Rodríguez Ramos, Séjourné, Semedo, Šimečka, Solís Pérez, Ştefănuță, Strugariu, Søgaard-Lidell, Tolleret, Toom, Torvalds, Trillet-Lenoir, Tudorache, Vautmans, Vedrenne, Verhofstadt, Vázquez Lázara, Wiesner, Yon-Courtin, Zacharopoulou, Zullo

S&D:            Agius Saliba, Aguilera, Ameriks, Andrieu, Androulakis, Angel, Ara-Kovács, Arena, Avram, Barley, Bartolo, Belka, Benea, Benifei, Beňová, Bergkvist, Biedroń, Bischoff, Blinkevičiūtė, Bonafè, Borzan, Brglez, Bullmann, Burkhardt, Calenda, Carvalhais, Cerdas, Chahim, Chinnici, Cimoszewicz, Ciuhodaru, Číž, Cozzolino, Crețu, Cutajar, Danielsson, De Castro, Dobrev, Durá Ferrandis, Engerer, Ertug, Fajon, Fernández, Ferrandino, Fritzon, Fuglsang, Gálvez Muñoz, García Del Blanco, García Muñoz, García Pérez, Gardiazabal Rubial, Gebhardt, Geier, Glucksmann, González, González Casares, Grapini, Gualmini, Guillaume, Guteland, Hajšel, Heide, Heinäluoma, Homs Ginel, Incir, Jerković, Jongerius, Kaili, Kaljurand, Kammerevert, Kohut, Köster, Krehl, Lalucq, Lange, Larrouturou, Leitão-Marques, Liberadzki, López, López Aguilar, Luena, Maestre Martín De Almagro, Majorino, Maldonado López, Manda, Marques Margarida, Marques Pedro, Matić, Mavrides, Maxová, Mebarek, Mikser, Miller, Molnár, Moreno Sánchez, Moretti, Negrescu, Neuser, Nica, Noichl, Olekas, Papadakis Demetris, Penkova, Picierno, Picula, Pisapia, Pizarro, Plumb, Regner, Reuten, Rodríguez-Piñero, Rónai, Ros Sempere, Ruiz Devesa, Sánchez Amor, Sant, Santos, Schieder, Schuster, Sidl, Silva Pereira, Sippel, Smeriglio, Stanishev, Tang, Tax, Tinagli, Toia, Tudose, Ušakovs, Van Brempt, Vitanov, Vollath, Wölken, Wolters, Yoncheva, Zorrinho

The Left:     Aubry, Björk, Hazekamp, Modig, Villumsen

Verts/ALE:  Alametsä, Alfonsi, Andresen, Auken, Biteau, Bloss, Boeselager, Breyer, Bricmont, Bütikofer, Carême, Cavazzini, Cormand, Corrao, Cuffe, Dalunde, D’Amato, Delbos-Corfield, Delli, Deparnay-Grunenberg, Eickhout, Evi, Franz, Freund, Geese, Giegold, Gregorová, Gruffat, Guerreiro, Hahn Henrike, Häusling, Hautala, Herzberger-Fofana, Holmgren, Jadot, Keller Ska, Kolaja, Kuhnke, Lagodinsky, Lamberts, Langensiepen, Marquardt, Matthieu, Metz, Neumann, Nienaß, Niinistö, O’Sullivan, Paulus, Pedicini, Peter-Hansen, Reintke, Riba i Giner, Ripa, Rivasi, Roose, Ropė, Satouri, Semsrott, Solé, Spurek, Strik, Toussaint, Vana, Van Sparrentak, Von Cramon-Taubadel, Waitz, Wiener, Yenbou

Contre

ID:                de Graaff

NI:                Buschmann, Nikolaou-Alavanos, Papadakis Kostas, Radačovský, Uhrík

The Left:    Arvanitis, Barrena Arza, Botenga, Daly, Demirel, Ernst, Ferreira, Flanagan, Georgiou, Georgoulis, Gusmão, Kizilyürek, Kokkalis, Konečná, Kouloglou, Kountoura, Matias, Michels, Papadimoulis, Pereira Sandra, Pineda, Rego, Schirdewan, Scholz, Wallace

Abstention

ECR:            Jurzyca

ID:                Androuët, Bardella, Bay, Beigneux, Bilde, Bruna, Collard, David, Garraud, Griset, Jalkh, Jamet, Joron, Juvin, Lacapelle, Laporte, Lebreton, Lechanteux, Mélin, Olivier, Rivière, Rougé

NI:                Kolakušić, Lagos, Sinčić

S&D:            Balt, Schaldemose, Vind

The Left:     Bompard, Chaibi, MacManus, Maurel, Omarjee, Pelletier, Rodríguez Palop, Urbán Crespo, Villanueva Ruiz

Verts/ALE:         Ždanoka