Réponse à Michel Onfray et autres textes sur la résistance et l’engagement – Léon Landini #livre

landini Réponse à miche onfray et autres textes sur la Résistance et l'engagementAu moment où l’ensemble de nos médias, à longueur d’ondes ou de colonnes banalisent quotidiennement le nazisme, criminalisant sans cesse le communisme, continuant à affirmer malgré toutes les preuves que les communistes ne sont entrés en qu’après l’attaque contre l’Union soviétique, il apparaît plus que jamais indispensable de mettre en évidence le rôle primordial joué par les communistes dans la libération de notre pays.

A travers cette “Réponse à ”, hier, résistant aujourd’hui montre au fil de ce recueil de texte ce qu’est le chemin du courage, de la dignitié, le chemin de la résistance pour construire aujourd’hui un véritable demain

Léon Landini est Président de l’Amicale des anciens FTP-MOI des bataillons Carmagnole et Liberté, président du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF), officier de la Légion d’honneur, médaillé de la Résistance, grand mutilé de guerre, suite aux tortures endurées au cours de son internement au fort Montluc à Lyon.

Le sera présenté à la Fête de l’Humanité, sur le stand du PRCF ainsi que sur celui des éditions Delga.

 

2 Commentaires de lecteur “Réponse à Michel Onfray et autres textes sur la résistance et l’engagement – Léon Landini #livre

  1. 12 septembre 2015 at 08:39

    J’ai lu récemment qu’un grand nombre de communistes n’étaient entrés en résistance qu’après l’attaque de l’URSS. Je ne suis pas un expert en histoire mais je ne pense pas que vous ayez raison sur ce point.
    En revanche, ils ont en effet joué un rôle primordiale avec la résistance organisée par le Général de Gaulle.

  2. felix
    14 septembre 2015 at 09:04

    Hé bien vous avez lu des mensonges anti-communistes.
    Les communistes ont été les premiers à être persécutés et à entrer en résistance.
    Voir l’article ici
    Ce mensonge est relayé depuis longtemps par les forces réactionnaires et par l’éducation national qui ré-écrivent l’histoire à leur avantage.
    Le pacte germano-soviétique sert en général de preuve à charge mais la réalité est tout autre.
    Lire la liste d’article ici

    L’histoire est aujourd’hui écrite par des falsificateurs qui veulent effacer leur traces et faire porter leur crimes par les hommes dignes qui leur font honte.

    Bonne lecture