L’écologie réelle : une histoire soviétique et cubaine – Guillaume Suing

L’écologie est devenue une idéologie de diversion, une phraséologie pseudo-révolutionnaire, un substitut idéologique aux théories de combat en prétendant dépasser les luttes de classes, mais diviser dans les faits notre camp, entre générations, entre ouvriers “pollueurs” et capitalistes verts… Face à ce nouveau genre de réformisme, le mouvement communiste méconnait souvent son propre héritage: celui d’une Union Soviétique pré-khrouchtchévienne protectrice de son environnement et pionnière dans l’agroécologie et les énergies durables. Ce n’est certainement pas sans raisons que Cuba socialiste reste aujourd’hui, selon l’ONU, le premier et seul pays du monde à atteindre le fameux stade du “développement durable”. Les militants écologistes sincères se doivent d’étudier de près cet héritage concret, au delà des engagements abstraits et contre-productifs des élites bourgeoises occidentales. Une de , agrégé de et spécialiste de l’histoire de la .

Commentaire de lecteur “L’écologie réelle : une histoire soviétique et cubaine – Guillaume Suing

  1. Alain
    14 février 2020 at 09:15

    L’éditeur parle trop vite et trop près du micro. Donc, ce qu’il a dit n’est pas compréhensible.