La France de Macron championne du monde de la létalité du #COVID-19 ?

Alors que le régime et ses médias ont fait de l’interdiction de l’ le cœur de leur politique de publique face au covid-19, au regard des chiffres terribles, la question doit être posée : la France championne du monde de létalité Covid-19 ?

C’est l’objet de ce dossier en 11 points que nous a adressé un de nos lecteurs pour contribuer au débat. Évidemment ce dossier ne pouvait pas éluder la polémique autour de la stratégie thérapeutique recommandé par l’IHU de Marseille, test systématique et traitement par la bithérapie hydroxychloroquine et azythromicine, et surtout une surveillance systématique des malades. Rappelons qu’un autre médicament a fait la preuve de son efficacité et figure aux recommandations chinoises et cubaines, il s’agit de l’interferon alpha2B un médicament cubain dont on se demande pourquoi il n’est pas envisagé dans les stratégies thérapeutiques et ce alors alors que son utilité est bien envisagée par les immunologistes en France comme en témoigne ce communiqué de l’INSERM de Lyon.


Dans le socialisme, la production est gérée de manière rationnelle dans l’intérêt général. Dans le capitalisme, c’est la maximisation du profit qui est à l’œuvre.
On voit ainsi que, alors que la Chine, , le Venezuela et le Vietnam ont très bien combattu le Covid, la France a été catastrophique dans la gestion du Covid-19, de même que de nombreux autres pays de l’Union Européenne et de la sphère d’influence états-unienne (du Brésil au Chili en passant par la Colombie !). Il est à espérer que la gestion de la crise particulièrement criminelle en France fasse avancer la conscience politique des travailleurs.
C’est une démonstration de la justesse du combat communiste qui doit donc être saisie politiquement, tant elle touche une majorité écrasante de la population française

Dans son livre très direct “Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise?”, le Professeur Perronne (ancien président de la commission spécialisée Maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique et infectiologue spécialiste des maladies infectieuses émergentes, exerçant à l’hôpital de Garches) dresse le bilan inouï d’une crise si mal gérée que même l’incompétence n’est pas une raison suffisante pour expliquer un résultat aussi catastrophique comparé aux autres pays

1 – France seul pays au monde avec la Belgique à avoir interdit l’hydroxychloroquine : plus haut taux de létalité au monde: !

Ainsi selon le Professeur Perronne :

“Quand on regarde la mortalité qu’ on appelle la létalité dans le jargon scientifique – le nombre de morts sur le nombre de cas – la France est la dernière du monde à part peut-être le Yémen […] c’est hallucinant on a presque 20% de létalité; les États-Unis en ont 6 %, le Portugal en a moins de 5%. Donc là je suis très en colère parce que depuis le début on n’a rien fait sur les masques, on nous a dit on n’en a pas besoin puisqu’on n’en a pas. On n’a rien fait sur les tests alors que l’Allemagne a généralisé les tests dès le mois de janvier. On a attendu des mois puis on nous a dit, ah ben finalement il n’y a plus de réactifs pour faire des tests sur le marché . Et puis après on nous a fait le coup de la chloroquine avec des études complètement bidons alimentées par l’industrie pharmaceutique : c’est une énorme histoire de corruption[…]

” Grâce à cela, la létalité, soit le nombre de morts sur le nombre d’infectés, aux États-Unis et au Brésil sont à 6%, contre 20% en France”, note le Professeur. Au Portugal, le taux “est à moins de 5%”, au Maroc “à 3%”. “On voit qu’on nous a menti sur les taux de létalité”, regrette-t-il.” [1]

Les données de Didier Raoult basées sur European CDC semblent confirmer une létalité du covid-19 en France proche des 20 % et une létalité la plus élevée au monde. Ceci, alors même qu’en France les morts à domicile pourraient ne pas avoir été comptabilisés. En effet, le COVID peut évoluer de manière brutale et inattendue vers une insuffisance respiratoire grave alors même que le SAMU et les hôpitaux ne prenaient souvent en charge que les cas les plus graves. Ainsi beaucoup de travailleurs français ont pu mourir avant d’avoir pu être secourus, voire même d’alerter les secours.

2- De l’inutilité des tests en double aveugle ?

De même toujours selon le Professeur Perronne :

Didier Raoult, depuis, il a fait un superbe boulot que je salue, j’admire parce que son étude elle est impeccable. Et pourquoi il a été descendu comme ça alors qu’il n’y a pas besoin d’un placebo quand on a des taux de succès aussi élevés? Vous savez que l’OMS a écrit des rapports il y a longtemps pour savoir quand il est éthique d’utiliser un placebo. C’est pas moi qui l’ai inventé : c’est simple si un traitement marche très très bien il n’y a aucun besoin d’un placebo. Le placebo a été inventé pour les traitements qui ne marchent pas très bien. Le placebo ça marche à 20 % ou 30 %; donc si un traitement marche à moitié, on a besoin d’un placebo [..] À partir du moment où il y avait les données de la Chine puis les données de Raoult c’était complètement immoral de continuer à promouvoir des études contre placebo […]

Toutefois, on notera qu’au plus tard le 31 mars, une étude chinoise randomisée, ie en double aveugle prouvait déjà l’efficacité du traitement du professeur Raoult. Ceci n’a suscité ni réaction médiatique, ni abrogation du décret…

3 – Efficacité prouvée de la stratégie dépistage et traitement à l’hydroxychloroquine et azythromicine

L’efficacité de l’hydroxychloroquine apparaît certes clairement grâce aux statistiques de mortalité COVID suivant l’utilisation ou non de ce médicament

Mais elle est surtout prouvée scientifiquement par de nombreuses études et par la méta-analyse d’études

4- Quand la bourgeoisie se réservait l’hydroxychloroquine pour elle en en privant les travailleurs.

De toute évidence, la bourgeoisie n’a pas suivi les conseils des chroniqueurs à son service, conseils qui ne valent que pour les classes dominées. D’ailleurs selon Didier Raoult, les ordonnances d’Agnès Buzyn de plaquénil à des malades du covid comme le fait que des proches de Macron ont été traités par le professeur Raoult. D’ailleurs les habitants de communes favorisées ont été traités en plus grande proportion au plaquénil.

Comme le montre l’enquête de La Provence publié le 10 mai 2020, l’hydroxychloroquine a été très prescrite par beaucoup de médecins mais avec une très grande inégalité de délivrance. Le 18 mars, près de 5000 personnes s’étaient vu prescrire le médicament. Les prescriptions ont atteint les 47.1 pour 100 000 habitants en PACA, 35.8 en Île de France et 24.9 dans le Grand Est. De fait, le médicament a été plus prescrit à Paris (67.2) que dans le 13 (57.4). Même après les restrictions d’accès, 41 000 patients ont eu une prescription. Entre le 16 mars et le 19 avril, 100 000 se sont vu prescrire la bithérapie recommandée par l’IHU.
Significatives, les prescriptions sont très inégales. De façon très générale, ce sont les moins de 60 ans et principalement les femmes qui y ont eu le plus accès. Avec une très nette sur-représentation des plus riches. Un tiers des patients en ayant bénéficié appartiennent au 20% des communes les plus riches.

rapport covid-19 n°2 de l’ANSM

Les prescriptions sont toutefois loin d’avoir été massives : l’ANSM rapporte ainsi que le 16 mars, c’est 1 million de patients qui se sont vu prescrire du paracétamol et ce alors que l’essentiel des consultations l’était pour le coronavirus d’après les bulletins de veilles sanitaires.

5 – Corrélation statistique entre position pro ou anti Raoult et liens avec les laboratoires pharmaceutiques

“il y a une publication récente qui vient de Didier Raoult mais qui est assez féroce” mais qui montrent qu’une corrélation statistique parfaite entre le nombre de milliers d’euros qu’ont touché certains experts et leur positionnement sur la chloroquine tout ça c’est public”

https://twitter.com/GaumontRene/status/1272946152195923971https://twitter.com/raoult_didier/status/1264908481255145472

De la même manière, une enquête du journal Marianne démontre les conflits d’intérêt de puissants décideurs du ministère de la Santé qui ont été à l’origine de l’interdiction de l’hydroxychloroquine, notamment Christian Chidiac, Céline Cazorla et Bruno Hoen.

https://www.marianne.net/politique/ambiguite-gouvernementale-liens-d-interets-au-sommet-de-l-etat-enquete-sur-la-guerre

les gilets jaunes dénoncent l’interdiction de prescrire faite aux médecins et la répression menée par le Conseil de l’Ordre plus prompt à sanctionner les médecins qu’à faire le ménage dans ses affaires

6- Contradiction entre la très grande “prudence” sur l’hydroxychloroquine et l’aventurisme sur le remdesivir et les vaccins, liens avec la corruption et la spéculation boursière

Un des arguments apportés par les dévoués du grand capital, est que l’hydroxychloroquine était trop dangereuse. Au-delà de la fausseté prouvée de cet argument -et ce dès le début de la polémique par IC – concernant un des médicaments les plus utilisés au monde, on notera la contradiction avec les attitudes concernant des médicaments sous brevets.

On notera d’abord que le Remdesivir a bénéficié d’un traitement de faveur par rapport à l’hydroxychloroquine, dans les médias du grand capital comme au ministère de la Santé. Or le Remdesivir, dont l’efficacité face au covid-19 n’a jamais été prouvée et qui présente des effets secondaires très sérieux, est un médicament extrêmement cher, sous brevet contrairement à l’azythromycine et à l’hydroxychloroquine qui sont peu chers. De plus l’actionnaire du Remdesivir sont les laboratoires Gilead, dont un des gros actionnaires est le fond d’investissement BlackRock, qui a aussi des parts dans BFM TV.

“En attendant, du côté de l’IHU de Marseille on refuse de s’en remettre à l’essai clinique Discovery en cours, arguant que celui-ci n’expérimente pas l’azithromycine avec la chloroquine et ne teste la molécule, là aussi, que sur les cas graves : “S’ils voulaient saboter l’essai en cours, ils ne pourraient pas mieux s’y prendre”, estime-t-on à regret. “(Marianne 9/4/2020)

Voici un dossier sur l’inefficacité du remdesivir :
https://association-victimes-coronavirus-france.org/remdesivir-une-molecule-dinteret-therapeutique-tres-discutable-sur-le-covid-19/

Selon le médecin Idriss J.Aberkane, ceci aurait été dans le contexte où avant une fusion avec AstraZeneca, il fallait que le cours de l’action de Gilead soit le plus haut possible:
https://twitter.com/idrissaberkane/status/1272459834231861250
De la même manière, faisant fi de l’extrême “prudence” qu’il avait contre l’hydroxychloroquine,  le gouvernement français a “sécurisé” le très cher achat des projets de vaccins d’AstraZeneca dont rien n’est dit qu’ils marchent ni qu’ils soient sans effets secondaires inacceptables :
https://twitter.com/medicalfollower/status/1272298284502192139

7 – CHU de Nantes: Menaces de mort contre Raoult; dégradation volontaire de l’état des patients pour favoriser le très cher Samirulab ?

C’est dans un blog du médecin Bernard Sudan sur Médiapart que l’on apparent que des menaces de morts ont été lancé depuis le CHU de Nantes contre Didier Raoult. Le Canard Enchaîné révèle que l’auteur est un praticien auteur de multiples études financées par les laboratoires.

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110420/chloroquine-sanofi-regeneron-pharmaceuticals-chu-nantes-et-liens-d-interets

Or la consultation des liens d’intérêts du praticien auteur présumé des menaces fait apparaître son implication au service du laboratoire Regeneron, en cheville avec SANOFI, qui développe une molécule le sarilumab sous le nom commercial de Kevzara… en test clinique au CHU de Nantes pour le traitement des cas de covid-19…

8- Derrière le chiffre de la mortalité, celui de la morbidité.

Aujourd’hui, beaucoup de malades, y compris ceux à “symptomes modérés” ne guérissent pas.

Il pourra en résulter de nombreuses séquelles telles que le syndrome de fatigue chronique.
De même beaucoup de malades passés par la réanimation sont certains de sortir de cela avec des séquelles graves et à vie. Tant de vies à jamais détruites sur l’autel du profit. Et ce alors que des tests systématiques – comme préconisés par la Chine, Cuba ou l’OMS, avant que l’IHU de Marseille ne mettent en place cette stratégie, permettent non seulement d’isoler les malades et de les soigner, mais également de les suivre. Faut-il rappeler que l’IHU à travers les 2000 scanners réalisés a trouvé de nombreux cas d’atteintes pulmonaires sérieuses chez des asymptomatiques du covid-19, nécessitant un suivi médical ?

9- Des associations qui luttent.

Alors que se créent des associations plus ou moins troubles, aidées par des comptes facebook ou twitter de prétendus malades troubles eux aussi, il existe l’association des victimes coronavirus-covid-France qui soutient clairement le et dénonce la corruption, mettant en place des procédures judiciaires aux côtés du professeur Di Vizio.
https://association-victimes-coronavirus-france.org/

10 – Quand le Conseil d’État balaye la Constitution pour sauver Big Pharma

L’avocat de l’AVCCF, Maître Di Vizio, a fait part du retour du Conseil d’État suite au dépôt de  référé liberté cette semaine et celui-ci a complètement balayé les droits fondamentaux:

“Le CE vient de faire voler en éclat la Constitution ! Il soutient que puisque le ministre de la Santé est compétent pour modifier un décret au nom de l’urgence sanitaire, il est donc aussi compétent pour modifier une loi ! Adieu Constitution RIP ! Mais rdv lundi pour la 2e.manche”

11 – Pour aller plus loin:

Une chronologie des évènements est disponible ici
https://amp.agoravox.fr/tribune-libre/article/didier-raoult-collectif-laissons-223946

Par MF


[1]https://www.sudradio.fr/societe/professeur-christian-perronne-cest-une-honte-totale-de-continuer-a-dire-que-letude-de-raoult-ne-montre-rien/

[2] https://www.msn.com/fr-be/actualite/coronavirus/covid-19-une-%c3%a9tude-chinoise-randomis%c3%a9e-donne-raison-au-professeur-raoult/ar-BB11Yj15?ocid=st

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110420/chloroquine-sanofi-regeneron-pharmaceuticals-chu-nantes-et-liens-d-interets

Commentaire de lecteur “La France de Macron championne du monde de la létalité du #COVID-19 ?

  1. SNOWDEN
    28 juin 2020 at 23:36

    Le PCF perd de nombreuses villes avec une ligne illisible et inaudible : le comble étant atteint avec Saint-Denis, et Aubervilliers où cette défaite est l’oeuvre de Braouezec et de ses héritiers y compris au sein du journal l’HUmanité.
    Cette ligne inaudible, illisible, souvent anticommuniste bobo vis-à-vis de la Chine communiste par exemple est la démonstration que seule une ligne communiste et donc populaire en pronant planification centralisée à long terme, nationalisation massive de tous les services publics nationalisés par le PS et la droite : Telecoms, Energie, Eau, Postes, Transports publics, Banques, Santé, Retraite, Ecole, Université, R&D, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.